TEST: 2290

Invictus Games : le discours de clôture de la duchesse de Sussex

Par Lepetitjournal Sydney | Publié le 29/10/2018 à 06:11 | Mis à jour le 29/10/2018 à 06:21
Samedi 27 octobre, le duc et la duchesse de Sussex ont assisté à la cérémonie de clôture des Invictus Games, qui se déroulaient depuis une semaine à Sydney. C’est un sans-faute pour Meghan Markle qui a eu l’honneur de prononcer le discours de clôture dont vous pouvez retrouver l’intégralité ci-dessous. 

Samedi 27 octobre, le duc et la duchesse de Sussex ont assisté à la cérémonie de clôture des Invictus Games, qui se déroulaient depuis une semaine à Sydney. C’est un sans-faute pour Meghan Markle qui a eu l’honneur de prononcer le discours de clôture dont vous pouvez retrouver l’intégralité ci-dessous. 

 « Bonsoir à tous,

C'est un tel honneur d'être ici ce soir pour vous célébrer vous et soutenir mon mari et les Jeux Invictus qu'il a fondé il y a quatre ans.

En seulement quatre ans, les Jeux ont évolué pour devenir une plateforme internationale composée de quelques-uns des meilleurs athlètes que vous puissiez jamais voir, un mélange entre camaraderie et un sens soudé de la communauté. Des aspects qui ne peuvent être définis que comme l’esprit Invictus.

Cela dit, et d’un point de vue très personnel, je voulais simplement vous remercier de m'avoir accueilli dans la famille Invictus. Je suis vraiment reconnaissante d’en faire partie et ce, avec chacun d’entre vous.

Et je ne sais pas si beaucoup d’entre vous le savent, mais il y a quelques années, avant d’avoir rencontré mon mari, j’ai eu l’honneur incroyable de rencontrer des troupes déployées dans le monde entier ; du Royaume-Uni à l'Italie et à l'Afghanistan et dans plusieurs autres pays. En voyageant dans ces bases militaires, j'ai eu un aperçu très spécial de la vie de ceux qui servent notre pays.
J'ai pu voir les liens inébranlables qui unissent hommes et femmes de service sur le terrain, mais en même temps, j’ai pu ressentir le soutien de leur famille et de leurs amis pendant le déploiement.

Une fois à la maison, le besoin de ce soutien de la part des proches, d’autant plus qu’il accélère le rétablissement et la réhabilitation, est incommensurable.

On m'a rappelé ces souvenirs ici. Cette année, au cours des Jeux à Sydney, j’ai été témoin des réseaux de soutien les plus incroyables qui entourent les concurrents et j’ai eu le privilège de rencontrer plusieurs membres de leurs familles et amis.
La famille Novak de Chicago en est un excellent exemple. Lorsque leur fils Ryan a été grièvement blessé, le paralysant de la taille aux jambes, les médecins lui ont annoncé qu'il ne pourrait plus jamais marcher. Mais après avoir discuté avec sa mère, Karri, il était clair que ce fut  grâce à la force de l’esprit de Ryan et au soutien indéfectible de ses parents qu’il a pu prouver que tous ces médecins avaient tort.

Non seulement Ryan a fait de la voile, de la natation et de l'athlétisme cette semaine, mais quand Harry et moi l'avons vu à la ligne d'arrivée de la compétition de voile, il a littéralement sauté dans notre bateau (avec dextérité et facilité, soit dit en passant) pour nous serrer dans ses bras.
Voir la mère de Ryan sur l’eau ce jour-là, brandir un drapeau pour l’encourager, était un moment que je n’oublierai jamais.

Le soutien sur le terrain, ici chez Invictus, est unique en son genre. Parce que vous ne vous contentez pas d’encourager dans votre coin, vous réalisez qu’à la fin de cette semaine, « votre coin » s’étend à tout le monde dans la famille Invictus.
C’est seulement 24 heures après avoir rencontré d’autres familles aux Jeux que la petite fille d’un concurrent appelait Karri, « tante Karri ». C’est ça la famille Invictus.

C’est sur cette note que je voudrais inviter tout le monde à se joindre à moi pour applaudir et remercier tous les amis et la famille qui ont contribué à rendre ces Jeux possibles. »

 

Source : https://www.royal.uk/
 

Le Petit Journal Sydney

Lepetitjournal Sydney

Le rendez-vous quotidien des Francophones à Sydney : Abonnez-vous gratuitement à la newsletter et suivez nous sur Facebook.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Sydney !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'éditon Sydney.

À lire sur votre édition locale