TEST: 2290

Feu vert pour la construction de la plus grande ferme solaire du monde

Par Côme Prieur | Publié le 15/08/2020 à 08:04 | Mis à jour le 15/08/2020 à 08:16
Photo : Le méga projet australien pour produire de l’énergie verte a été accepté. L’objectif sera d’alimenter Singapour et possiblement l’Indonésie d’ici sept ans.
ferme solaire australie

Le méga projet australien pour produire de l’énergie verte a été accepté. L’objectif sera d’alimenter Singapour et possiblement l’Indonésie d’ici sept ans.

Le projet baptisé « Australia-Asean Power Link », lancé par la compagnie Sun Cable devrait coûter environ 13,5 milliards d’euros. Comme l’a expliqué le Washington Post, celui-ci pourrait permettre de produire « 3 gigawatts, soit l’équivalent de la production de 9 millions de panneaux solaires installés sur des toits ».

Cette ferme sera bâtie à côté de la ville d’Elliott, au nord de l’Australie, mais l’électricité produite par celle-ci sera acheminée jusqu’à Darwin, avant d’être transportée jusqu’à Singapour par le biais d’un câble sous-marin. D’après la chaîne TV ABC, cela permettra de garantir « 20% de la demande énergétique de la cité-Etat ».

Un rapport de l’Université Nationale d’Australie a souligné que ce projet pourrait permettre de déployer « des capacités solaires et éoliennes à un rythme quatre ou cinq fois plus rapide par habitant que dans l’Union européenne, aux Etats-Unis, au Japon et en Chine ».

 

 

Côme Prieur Le Petit Journal Auckland

Côme Prieur

Breton et passionné par le journalisme depuis petit je suis actuellement étudiant en 3ème année à Sciences Po Lille. Très heureux d’écrire sur la NZ et l'Australie, j’aime consacrer mon temps libre à l’écriture, le tennis ou le cinéma.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

studer dim 23/08/2020 - 15:24

Question simple : comment feront ces millions de foyers pour s'éclairer ou faire fonctionner leur électroménager pr temps nuageux ou la nuit ? L'Australie du Sud a pourtant fait l'amère expérience de blackouts à répétition en abusant des énergies intermittentes ! Au delà de 30 % de celles-ci dans le mix, le réseau électrique n'est plus maîtrisable, ce qui provoque les blackouts précités. Mais l'idéologie des énergies Vertes (et surtout intermittentes) est la plus forte. Bonne chance à Singapour.

Répondre

Soutenez la rédaction Sydney !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'éditon Sydney.

À lire sur votre édition locale