COVID-19 : Le risque de fermeture plane sur les plages de Sydney

Par Côme Prieur | Publié le 09/09/2020 à 02:02 | Mis à jour le 09/09/2020 à 02:11
Sydney bondi

Le risque de fermeture planera encore sur les plages de Sydney cet été. Le maire de la ville a averti que si les foules sont trop importantes, et que les habitants ignorent les directives de lutte contre le coronavirus, certaines décisions devront être prises.

En mars et avril derniers, on se souvient que plusieurs plages emblématiques comme Bondi Beach par exemple avaient déjà dû fermer leur accès aux baigneurs. Le maire de Waverley, à l’Est de Sydney, à déclaré qu’il fallait « penser que les choses sont différentes et qu’elles devront l’être parce que nous sommes toujours en pleine pandémie ». Il a par ailleurs expliqué que « si les gens ne font pas ce qu’il faut, et que la plage est devenue trop fréquentée, nous devrons alors examiner comment gérer ces chiffres ».

Des réactions mitigées chez les résidents locaux

Les conseillers municipaux ont donc réfléchi à des stratégies afin de faire respecter ces règlementations. L’utilisation de points d’entrées et de sorties restreints devant les plages est l’une des options envisagées. Les autorités ont également pensé à la fermeture des parkings aux abords des plages pour tenter d’en « dissuader » une partie de la population. La police de Nouvelle-Galles du Sud, accompagné de sauveteurs, sera chargée de faire respecter ces règles.

ABC News s’est entretenu avec certains habitants à ce sujet. Certains d’entre eux ont du mal à se faire à l’idée d’une possible fermeture et peinent encore à s’imaginer un été sans plage. Tandis que d’autres souhaiteraient même que la distanciation sociale y soit renforcée.

 

Côme Prieur Le Petit Journal Auckland

Côme Prieur

Breton et passionné par le journalisme depuis petit je suis actuellement étudiant en 3ème année à Sciences Po Lille. Très heureux d’écrire sur la NZ et l'Australie, j’aime consacrer mon temps libre à l’écriture, le tennis ou le cinéma.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Sydney !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'édition Sydney.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale