TEST: 2290

Australie : un avion s'écrase avec une quantité record de cocaïne

Par Côme Prieur | Publié le 18/08/2020 à 16:59 | Mis à jour le 19/08/2020 à 11:31
Photo : L’avion transportait 500kg de cocaïne, d’une valeur de 80 millions de dollars australiens, lorsqu’il s’est écrasé fin juillet.
crash australie cocaine

L’avion transportait 500kg de cocaïne, d’une valeur de 80 millions de dollars australiens, lorsqu’il s’est écrasé fin juillet. Cette saisie restera comme l’une des plus importantes de l’histoire récente de l’Australie dans sa lutte contre le trafic de drogue.

Cinq hommes sont à l’initiative de cette tentative. D’après les conclusions apportées par les autorités, les trafiquants se seraient d’abord rendus à Atherton au Nord du Queensland pour préparer l’avion qui devait atterrir en Papouasie-Nouvelle-Guinée. L’avion, qui a volé très bas pour ne pas apparaître sur les radars au moment où il quittait l’Australie, a par la suite rencontré des problèmes au moment du décollage, après avoir récupéré le chargement.

 

Deux jours plus tard, le pilote Australien s’est rendu, de lui-même, à l’ambassade de son pays en Papouasie, où il a été arrêté. Ce sont ses aveux qui ont permis aux autorités de retrouver la cargaison de drogue. Les cinq hommes, appartenant à un syndicat du crime basé en Australie, ont eux aussi été arrêtés. Un membre de la police fédérale australienne a expliqué que, de par les restrictions de vols liées au covid-19, « la tentative, par des organisations criminelle, d’importer de la drogue en Australie montre à quel point celles-ci peuvent faire preuve de cupidité ».

 

Côme Prieur Le Petit Journal Auckland

Côme Prieur

Breton et passionné par le journalisme depuis petit je suis actuellement étudiant en 3ème année à Sciences Po Lille. Très heureux d’écrire sur la NZ et l'Australie, j’aime consacrer mon temps libre à l’écriture, le tennis ou le cinéma.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Sydney !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'éditon Sydney.