Mercredi 23 octobre 2019
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

À l’abordage d’une découverte de tombes vikings 

Par Geoffrey Desvaux | Publié le 18/07/2019 à 06:30 | Mis à jour le 18/07/2019 à 12:46
Photo : Deux bateaux-tombes dévoilent certains mystères des Vikings - Photo : Musée National Historique de Suède
viking tombes suède

Des archéologues ont déterré deux sépultures de l’époque Viking à Gamla Uppsala, la vieille ville d’Uppsala ville voisine de Stockholm. L’histoire des hommes du Nord refait surface. 
 

La région de Gamla Uppsala est connue pour être le berceau du pouvoir religieux et politique de l'Âge des Vikings. Dans un de ces quartiers modernes, deux rares sépultures de bateaux remontent à la surface. Les archéologues d’une société de recherche suédoise en collaboration avec les musées historiques nationaux annoncent leur trouvaille. L’une d’entre elles est endommagée à cause des constructions récentes. La deuxième est en parfait état, les archéologues ont alors le vent en poupe afin de percer les secrets de cette époque. 

La sépulture intacte compte à son bord un homme à l’arrière du navire. Selon Johan Anund, responsable régional des archéologues : “C’était un riche membre de la société viking”. Les enterrements de bateaux étaient destinés aux “petits rois” ou aux chefs régnant sur les territoires voisins. 

 

viking tombe archéologie
Les Vikings étaient des guerriers, explorateurs et commerçants - Photo : Musée National Historique de Suède

 

La prouesse des archéologues est à souligner. À la proue du navire, un cheval et un chien ont été également trouvés avec une épée, une lance, un bouclier et un peigne orné. Cette coutume n’est pas inhabituelle chez les Vikings. Mais ce qui rend cette trouvaille exceptionnelle est la non-incinération. Traditionnellement, les bateaux et les corps étaient brûlés. 

 

Les archéologues ne s'enflamment pas bien que la découverte soit extrêmement rare. Les chercheurs sont restés muets après la découverte au mois de novembre. Depuis le nid-de-pie, ils veillent contre les pilleurs de tombes. Les voleurs auraient pu subtiliser ce butin et mettre les voiles. La sirène retentit le 4 juillet pour annoncer l’apparition des deux bateaux. 

 

tombe viking suéde
Aussi appelés pirates scandinaves, ils ont vogué sur les mers du nord du VIIIe au XIe siècle - Photo : Musée National Historique de Suède

 

Pour le moment, les archéologues estiment que les sépultures datent du Xe siècle. Johan Anund prend le gouvernail et fixe un cap :

"ces enterrements reflètent l’arrivée du christianisme en Scandinavie, les enterrements de bateaux étaient très païens, mais la décision de ne pas incinérer la tombe est un élément radicalement nouveau"

Le principe de cette cérémonie était de faire passer “un message” à “l’autre côté”. 

 

Elizabeth Ashman Rowe, enseignante d’histoire des Vikings à l’Université de Cambridge, prend le large et apporte une vision plus grande sur cette découverte : “les sépultures de navires sont relativement rares en Suède, mais on peut en trouver dans les autres régions d’Europe du Nord”. Elle ajoute que les pratiques diffèrent selon les régions. L’époque des Normands ne coule pas au fond de la mer. L’histoire Vikings continue de naviguer grâce aux nouvelles découvertes des archéologues.

Capture d’écran 2019-06-03 à 10.43.37

Geoffrey Desvaux

Curieux et aventurier, je parcours le monde de l’actualité dévoilant ses mystères au quotidien. Étudiant en journalisme, j’utilise ma plume afin de prendre de la hauteur sur les sujets.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Alex jeu 18/07/2019 - 11:37

Passionnant... Lorsque l'article parle de "pays du Nord", pouvez-vous nous en dire davantage...? De quels pays sagit-il? Personnellement, je m'intéresse particulièrement au Danemark; mais aussi, à la Finlande et, plus largement, à tout le Nord du globe. Merci à vous. Bien cordialement... Alexandrine.

Répondre

Expat Mag

Istanbul Appercu
CONFLIT

Micro-Trottoir : Que pensez-vous de l'intervention turque en Syrie ?

La Turquie va—t-elle reprendre son offensive dans le nord-est de la Syrie ? La réponse demeure à quelques heures de la fin du cessez-le-feu de cinq jours conclu jeudi entre le vice-président américain

Sur le même sujet