Jeudi 16 août 2018
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Donald Trump, futur prix Nobel de la paix ?

Par Louisa Karmoudi | Publié le 18/05/2018 à 07:00 | Mis à jour le 19/05/2018 à 08:50
Photo : tous droits réservés
Donald Trump prix nobel paix

Ce titre pourrait en choquer plus d’un.e, pourtant un.e individu.e encore non identifié.e aurait soumis une candidature frauduleuse au nom du président des États-Unis pour le prix Nobel de la paix 2018. La police norvégienne a déclaré mardi 15 mai avoir classé l’affaire, suite à un "manque d’information". Le monde peut être rassuré, enfin, pour cette année.

Donald Trump, futur lauréat du prix Nobel de la paix ?

Pendant un instant, vous avez peut-être cru à une mauvaise farce. Certes, le premier avril est passé et pourtant l’année 2018 s’acharne sur ce pauvre Nobel. Entre les scandales à l’Académie suédoise qui a reporté la remise du prix, il ne manquait plus que Donald Trump soit candidat au Nobel de la paix. Et pourtant, une personne est persuadée que l’homme politique a toutes ses chances d’y parvenir, en usurpant son identité. Une tentative rapidement stoppée par les autorités norvégiennes qui ont déclaré la candidature comme "ouvertement frauduleuse" a affirmé Tone Bysting, une responsable de la police d’Oslo. Pourtant seul.es quelques privilégié.es auraient pu soumettre son nom tel.les que des ministres, parlementaires ou encore d’ancien.nes lauréats. Le mystère reste total !

Une candidature malvenue

Chaque année, la capitale de la Norvège remet le 10 décembre ce prestigieux prix à l’Hôtel de ville, date d’anniversaire de la mort d’Alfred Nobel. De grandes personnalités ou organisations venant du monde entier ont eu l’honneur de recevoir cette distinction telles que Tenzin Gyatso, Rigoberta Menchu, Malala Yousafzai ou encore un certain Barack Obama. Un prix destiné pour la lutte pour la paix, les droits de l’homme, ce qui ne semble pas trop caractériser le président des Etats-Unis qui s’est d’avantage distingué pour ses propos ouvertement sexistes, misogynes, racistes, homophobes (la liste est longue) et sa méconnaissance des dossiers internationaux. Il suffit de rappeler les récentes attaques armées à Gaza qui ont causé la mort de 59 Palestinien.nes et blessé 2400 personnes. Pendant ce temps, la première puissance mondiale a tenu à célébrer l’inauguration de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem, reconnue en décembre dernier par Donald Trump comme la capitale de l’État d’Israël.

Nous vous recommandons

Louisa Karmoudi Suède

Louisa Karmoudi

Etudiante à Science Po Rennes en master JRE et passionnée par l'actualité internationale, la politique et la culture. Militante féministe et animaliste à ses heures perdues.
0 CommentairesRéagir

Communauté

OFFRE D'EMPLOI

Offre de stage pour la rentrée 2018

Vous aimez la Suède et souhaitez travailler dans le journalisme ? Le petit journal Stockholm recherche deux stagiaires assistant.e.s de rédaction pour la rentrée 2018.