Bzzt: Vite un pod taxi !

Par Lepetitjournal Stockholm | Publié le 19/10/2017 à 05:00 | Mis à jour le 19/10/2017 à 05:00
Photo : Nils Petter Nilsson
bzzt pod taxi dans la rue de Stockholm

Vous les avez peut être vu filer silencieusement sur Birger Jarlsgatan ou Strandvägen.  Après Göteborg, Bzzt le mini taxi électrique a fait son apparition dans les rues de Stockholm !

 

Bzzt ! Qu’est ce que c’est?

Un service de taxis électriques ou “pods” qui circulent dans le centre de Stockholm depuis mai 2017. La carte indique les zones desservies, pour l’instant Vasastan, Norrmalm, Östermalm et Gärdet.

Les pods sont fabriqués par la société suédoise Cleanmotion AB et peuvent transporter deux passagers à une vitesse de 45km/h tout en étant zéro émission.

 

Carte de couverture des Bzzt pod taxis Stockholm

 

Comment ca marche ?

Le pod taxi peut être commandé sur une application. Le prix est de 30 couronnes par kilomètre mais la course est facturée au mètre (soit 3 öre par mètre) quel que soit le trafic. (A comparer avec un billet de bus ou de métro qui coûte 43 couronnes dans l’agglomération suédoise). A l’arrivée, vous n’avez qu’à descendre, la course étant payée via l’application.

Si on n’a pas l’application, il est toujours possible de héler un pod et de payer par carte bancaire.

 

Un nouvel Uber?

Pas vraiment… si Uber a essuyé les critiques pour la précarité des conditions de travail de ses chauffeurs, tous les conducteurs de pod taxi sont des employés de Bzzt, et celle-ci applique la convention collective des transports suédois.

 

Bzzt Pod taxi

 

Et c’est rentable?

Bzzt concentre ses opérations dans le centre ville et un logiciel optimise les déplacements de la flotte. Ainsi, Bzzt maximise le temps de course quand les taxis “traditionnels” génèrent un temps de course effectif de seulement 15 à 20 minutes par heure. Des véhicules légers et faciles à garer et l’absence de standard téléphonique expliquent aussi le tarif concurrentiel.

Après une récente levée de fonds de 7 millions de couronnes, Bzzt a aujourd’hui 38 pods en circulation dans Stockholm avec un objectif d’augmenter la capacité à 200 en 2018.

 

En hiver on se transforme en glaçon?

Une partie des fonds levés servira à équiper les taxis d’un système de chauffage et de protection contre les intempéries. Car oui, les taxis pods ont bien l’intention de rouler toute l’année, même dans le froid hivernal. Et pour l’instant, les trajets sont généralement si courts, ça ne peut pas être pire que d'attendre le bus 10 minutes.

 

Est-ce que c’est sûr?

Les pods sont équipés de ceintures de sécurité trois points et ont subi des crash tests qui ont éprouvé la carrosserie en plastique renforcé de fibres… mais rien ne vaut la pratique.

Durant l’été, Bzzt, de façon transparente, a posté sur sa page facebook la photo d’un pod (270 kg) après une collision avec un bus SL (16 tonnes). Plus de peur que de mal pour le chauffeur du pod - il n’y avait pas de passagers- qui s’en est sorti sans égratignure. L’histoire ne raconte pas ce qui est arrivé au bus.

 

pod taxi Bzzt stockholm accident plus de peur que de mal

 

On récapitule

Maximum deux personnes et un petit bagage - les passagers doivent mesurer au minimum 135 cm pour être retenus par la ceinture de sécurité.

On peut réserver et payer grâce à l’application mais aussi par carte bancaire.

Tarif unique de 30 couronnes par kilomètre, facturé au mètre.

Le service est disponible du lundi au jeudi de 7 heures  à minuit, le vendredi de 7 heures à 4 heures du matin, le samedi de 10 heures à 4 heures du matin et le dimanche de 10 heures à minuit.

Les animaux ne sont pas acceptés.

 

logo Bzzt
 

Manon F.  (www.lepetitjournal.com/Stockholm) 17 octobre 2017

lepetitjournal Stockholm

Lepetitjournal Stockholm

L'édition de Stockholm de lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Stockholm !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale