Violentes émeutes en Suède après une "tournée" pour brûler le Coran

Par Fabienne Roy | Publié le 18/04/2022 à 17:58 | Mis à jour le 19/04/2022 à 11:38
Photo : Violence envers la Police en Suède, capture d'écran Svt
Emeutes en suède contre la police

Quarante personnes, 26 policiers et 14 civils, ont été blessées ces derniers jours en Suède, lors de violents affrontements entre les forces de l’ordre et des manifestants protestant contre les rassemblements d’un groupuscule d’extrême droite se targuant de brûler le Coran.

 

Les premiers affrontements ont eu lieu jeudi à Linköping et Norrköping, dans le sud du pays, les deux premières étapes de la tournée du groupuscule anti-immigration et anti-islam « Ligne dure », dirigé par le Dano-Suédois Rasmus Paludan. Au total, environ 200 personnes ont été impliquées dans les émeutes. Selon la police, les personnes impliquées auraient des liens avec des réseaux criminels.

 

Violence envers la police suédoise

Jusqu'à présent, 26 personnes ont été arrêtées après des affrontements du week-end. Lundi le chef de la police nationale suédoise, Anders Thornberg, a déclaré lors d'une conférence de presse:

Ce sont des crimes extrêmement graves contre notre société.

Anders Thornberg pense que les personnes impliquées se sont concentrées sur le fait de nuire à la police. "Des tentatives ont été faites pour tuer des policiers", a-t-il dit.

 

Les émeutes ont continué à s'intensifier au cours du week-end. Jonas Hysing, commandant en chef de la police suédoise, a déclaré lors de la conférence de presse qu'il considérait la police comme la cible des violences. "Nous sommes trop peu nombreux. Nous avons grandi, mais nous n'avons pas grandi au même rythme que les problèmes au cœur de la société", a-t-il dit, demandant plus de moyens pour la police.

 

 

Ce sont des crimes extrêmement graves qui ont ciblé notre société. C'est pire que des émeutes violentes, de mon point de vue. C'est autre chose. Ce ne sont pas des contre-manifestants ordinaires. 

La police a des images de ses propres caméras mais elle exhorte également les témoins à partager leurs images avec la police en les téléchargeant sur le site Web de la police.

 

26 personnes ont été arrêtées à ce jour. Huit personnes ont été arrêtées dans la ville de Norrköping et 18 personnes ont dans la ville voisine de Linköping, a indiqué la police dans un communiqué. La police a déclaré que des policiers avaient blessé trois personnes après avoir tiré des coups de semonce lors des affrontements de dimanche.

 

La « tournée » suédoise de Rasmus Paludan

Rasmus Paludan, condamné au Danemark pour injures racistes, a réalisé ces derniers jours une « tournée » en Suède, ciblant les quartiers à forte population musulmane pour y brûler le Coran et engendrant de violentes contre-manifestations sur son passage.

 

Paludan, avocat et YouTuber, s'est fait connaître au Danemark grâce à ses manifestations anti-islamiques dans des régions comptant d'importantes communautés ethniques minoritaires. La principale caractéristique des manifestations est l'incendie et la profanation du Coran.

 

En novembre 2020, Paludan fut arrêté en France et expulsé. Cinq autres militants ont été arrêtés en Belgique peu après, accusés de vouloir "semer la haine" en brûlant un Coran à Bruxelles.

 

Ce dernier a l'intention de se présenter aux élections législatives suédoises en septembre mais ne dispose pas encore du nombre de signatures nécessaires pour asseoir sa candidature. La journée de lundi a été marquée par un retour au calme, avec le départ de Suède de M. Paludan, rentré au Danemark.

Fabienne ROY

Fabienne Roy

Directrice de la publication de l’Edition lepetitjournal.com de Stockholm. Passionnée par la Suède, aventurière et experte en Ressources Humaines, elle rejoint l´équipe en 2017.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Stockholm !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale