Lundi 14 octobre 2019
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MIDSOMMAR — La « superfête » suédoise

Par Lepetitjournal Stockholm | Publié le 23/06/2016 à 21:40 | Mis à jour le 23/06/2016 à 13:52

À Midsommar, Stockholm est vidée de ses habitants et seuls quelques touristes errent dans les rues désertes du centre-ville. Et pour cause, les Suédois sont tous partis se mettre au vert ! Découverte de la fête de Midsommar, savant mélange de traditions hédoniques, du souvenir d'une société paysanne idéalisée et du rêve national de l'été bleu avec « sol, sill, snaps och sex ».

Du côté des traditions? 

Midsommar célèbre le solstice d'été, une cérémonie rituelle en l'honneur du soleil et de la Terre nourricière. Importée d'Allemagne, elle se fête autour du mât fleuri, symbole phallique, et de ses anneaux féminins, symboles d'abondance et de fertilité. Midsommar est la fête de la fécondité depuis le haut Moyen Âge. Cette manifestation païenne fut récupérée par l'Église pour fêter Saint Jean-Baptiste et le mât se vit transformer en substitut à la croix chrétienne. Si jusqu'au XIXe siècle de nombreuses variantes régionales perdurent, de nos jours le mât de mai est relativement uniforme dans tout le royaume, ceux de Dalécarlie restant néanmoins les plus richement ornés et fleuris. 

Lors de la nuit magique de Midsommar, le naturel côtoyait le surnaturel de très près. Les plantes cueillies alors possédaient des vertus médicinales décuplées et les simples fleurs des bouquets séchés avaient le pouvoir d'éloigner les maladies de la ferme, si on les mettait dans l'eau du bain de Noël. De même, se rouler nu dans la rosée le matin de Midsommar assurait force et santé, tandis que quelques gouttes de cette rosée magique permettait à la bière de bien fermenter et à la pâte à pain de bien lever. Il était de bon ton de faire une offrande à la source dédiée à Midsommar. Par contre, se baigner représentait un risque certain de rencontrer « Näcken », une créature maléfique des eaux. Mais rester muette toute la soirée, cueillir sept fleurs différentes et les placer sous son oreiller permettait aux jeunes filles à marier de voir l'âme soeur en rêve.

Sol, sill, snaps och sex ? du soleil, du hareng, de l'alcool et du sexe ! 

De nos jours, Midsommar se fête encore, de préférence à la campagne, en famille avec les copains et les voisins autour du mât planté à la place d'honneur du hembygdsgården, sorte de maison de village communautaire. Danser la tête ornée d'une couronne de fleurs et chanter « Små Grodorna » autour du mât est une tradition assez récente et permet d'inclure les plus jeunes à des festivités marquées par des activités davantage destinées aux adultes.

Sol / Soleil

La météo de la Midsommar est capricieuse ! Les écarts de température varient à Stockholm, de 38 degrés en 1970 à -11 degrés en 1987. De nombreuses ondées, une soirée qui peut être fraîche? mieux vaut s'armer d'un bon pull et d'un imper. Pour ré-interpréter les pubs de harengs et de bière, vous pouvez suivre le va-et-vient de la table de l'extérieur à l'intérieur et vice-versa.

Sill / Hareng

Midsommar, c'est immuablement un repas composé de pommes de terre primeur en robe des champs à l'aneth, de matjesill et de sill à toutes les sauces, de grillades, se concluant par un gros gâteau fait maison recouvert de fraises et de crème fouettée.

Snaps / Alcool

Midsommar se caractérise par une consommation très importante de boissons alcoolisées. Le Systembolaget double ses ventes et le nombre de ses clients. L'année dernière, ce sont 13,5 millions de litres de bières, vins et snaps qui ont été écoulés pendant la semaine de Midsommar.

Sex / Sexe à la Midsommar

Il fait beau, la lumière fait grimper le taux de sérotonine, c'est le début des vacances et on se sent bien ! Statistiska Centralbyrån enregistre 24 % de naissances au-dessus de la moyenne mensuelle entre le 15 mars et le 15 avril et la date de naissance la plus répandue est le 22 mars, soit exactement 9 mois après Midsommar? 

Vous ne possédez ni maison dans l'archipel, ni cousins en Dalécarlie ? Pas de panique, retrouvez notre article sur les endroits où fêter Midsommar ici.

 

Crédits photos : Lena Granefelt/imagebank.sweden.se, Simon Paulin/imagebank.sweden.se

Sylvie HERMODSSON lepetitjournal.com/stockholm Vendredi 24 juin 2016

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

TÉMOIGNAGES

Je suis atteint du virus de l’expatriation, c’est grave ?

Rentrer en France ? Pour certains expatriés, cette perspective n’est pas une option, tant ils ont pris goût à la vie à l’étranger et à son lot de découvertes et opportunités professionnelles. 

Sur le même sujet