Samedi 24 août 2019
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

BILLET D'HUMEUR (TAQUINE) - Comment voyager avec un hareng

Par Lepetitjournal Stockholm | Publié le 20/08/2017 à 23:03 | Mis à jour le 25/08/2017 à 06:48

 

Le week-end passé, vous avez pu découvrir la spécialité par excellence de la gastronomie suédoise, le surströmming. Pour les néophytes, le sürstromming, c'est du hareng mariné qu'on a laissé fermenter pendant plusieurs mois. Oui, oui, c'est aussi appétissant que cela. Et contre toute attente (ou presque), ce produit phare de la gastronomie suédoise n'est pas exportable. Explications.

En Suède, on mange du surströmming dans tout le pays, mais surtout dans le Norrland, où il est considéré comme un plat national depuis le XVIème siècle. Son origine vient d'une ancienne méthode de conservation, du temps où l'on enterrait le hareng dans un trou, creusé dans le sol, lambrissé d'écorce de bouleau et obstrué par des planches et des pierres durant au moins 6 mois. Aujourd'hui encore, le hareng est pêché au printemps. Vidé, il est ensuite salé pour empêcher le phénomène de décomposition. On le met alors en boîte dans laquelle le processus de fermentation se poursuit. C'est elle qui donne au poisson son odeur caractéristique et son goût quelque peu acide. Et il paraît que le goût se bonifie avec le temps. Miam.

Le menu de fête type à base de surströmming est composé de petites pommes de terre amandine, de crème, d'oignon rouge finement haché ou de marmelade d'oignons rouges et d'aneth. Ceux qui le mangent pour la première fois prendront soin de mettre tout cela entre deux fines tranches de pain (tunnbröd). Bien évidemment, le poisson fermenté dégage un fumet que les plus délicats qualifieront d'absolument repoussant, mais le plat connait ses adeptes. Re-miam.

Le troisième week-end d'août, c'est la grande ?première? pour le surströmming de l'année. Jusqu'en 1998, cela permettait aux autorités de vérifier que le hareng était suffisamment mature. Aujourd'hui, la date est restée une tradition pour les producteurs, et c'est pourquoi on le trouve en vente dans de jolies boites en métal de style rétro toute l'année, mais plus particulièrement en ce moment. Une chose est sûre, on le trouve uniquement en Suède. Ah oui, il faut préciser que sa vente est interdite, hors Finlande, dans le reste de l'Union européenne. Miam miam...

C'est donc le souvenir pas cher (il y a tous les prix bien sûr), original, drôle, pas très lourd et facile à transporter, à ramener absolument dans ses valises, me direz-vous. Certes, certes. En fait, il est difficile de se balader avec du surströmming. Car il est tout simplement interdit sur la plupart des lignes aériennes.

?La spécialité culinaire traditionnelle suédoise "surströmming", ou hareng de la Baltique fermenté a été ajouté à la liste des armes dangereuses telles que les bombes, armes à feu, couteaux? interdites sur les compagnies aériennes? mentionne le journal suédois Aftonbladet dans un article de 2006.

Non pas parce que la boîte est grande et plate et pourrait être utilisée comme une arme de poing. Ce sont les risques d'explosion qui sont mis en avant par les sociétés de transport aérien. Il est dit en effet que la boîte peut exploser à cause de la pression du gaz en vol. Car en raison du processus de fermentation, les boîtes de harengs peuvent gonfler sous la pression du gaz.

?La société civile d'aviation suédoise a rapporté que la compagnie KLM avait eu au moins à deux occasions des problèmes avec des boîtes de conserve de surströmming qui ont coulé, et que la désinfection d'un appareil est une affaire coûteuse? témoigne encore Aftonbladet.

Sur la version anglaise du site web des transports suédois ne se trouve aucune information sur le sujet. La version suédoise, elle, est très claire : "Surströmming är oftast inte tillåtet att packa vare sig i handbagage eller incheckat bagage på grund av risken för läckage och skador, kontrollera därför med det flygbolag som du ska resa med vad som gäller." Ce qui veut à peu près dire : ?le surströmming n'est généralement pas autorisé dans les bagages à main ou en soute en raison du risque de fuite et de dommages éventuels. Veuillez vérifier avec votre compagnie aérienne.? L'article cite British Airways, Finnair, Air France et KLM.

Le surströmming suédois, c'est un peu comme le durian en Asie ou le casgiu merzu, ce fromage corse en état de décomposition avancé échappant aux normes d'hygiène européennes. Il est totalement déconseillé d'ouvrir une boite de surströmming chez soi dans son appartement, il ne se consomme qu'à l'extérieur. Pas miam.

Lorsque la boîte est ouverte, on ne parle plus d'étude ou de rumeur, c'est incontesté : l'odeur est terrible. Et le goût ? Al Pitcher, comédien de stand-up tout droit arrivé de Nouvelle-Zélande et installé en Suède avec sa femme suédoise a testé pour vous. A le voir, on se dit qu'on aura sûrement piscine si l'on nous invite à y goûter. 

 

 

PS : n'oubliez pas également que voyager avec du Snus est également interdit par la réglementation européenne !

Plus d'informations sur le site de Transportstyrelsen (en suédois). 

Madanm Paton et Anne Donguy (www.lepetitjournal.com/stockholm) 25 août 2017

Photos : Lola Akinmade-Åkerström et Tina Strafén
Vidéo : droits réservés Al Pitcher

Le titre de ce billet a été emprunté à l'excellente nouvelle Comment voyager avec un saumon (Il secondo diario minimo) d'Umberto Eco.

Retrouver le blog de Madanm Paton et la première version de cet article publié ici 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

DIPLOMATIE

Le ministre des Affaires étrangères iranien en escale à Stockholm

Plein d’énergie, Mohammad Javad Zarif, ministre des Affaires étrangères iranien, continue sa tournée en Scandinavie malgré les dernières restrictions sur le nucléaire et sur le commerce du pays.

Que faire à Stockholm ?

FESTIVAL

Festival du jazz : Elinor Warhölm chante les mérites du Hötorgsjazzen 

Elinor Warhölm et son équipe orchestrent le Hötorgsjazzen pour les amateurs de jazz. Cette professeure de musique et de français prépare les derniers préparatifs au Hötorgsterrassen.

Expat Mag

ENVIRONNEMENT

Amazonie, le poumon vert de rage

Depuis plusieurs semaines, les incendies ravagent la forêt amazonienne dont 60% se trouvent sur le territoire brésilien. Lundi dernier, Sao Paulo se trouve plongée dans le noir en plein jour

Sur le même sujet