Jeudi 27 janvier 2022
TEST: 2289

PORTRAIT - August Strindberg, l’incontournable auteur suédois

Par Lepetitjournal Stockholm | Publié le 21/07/2017 à 01:35 | Mis à jour le 21/07/2017 à 07:14

Plus de cent ans après la disparition de cet artiste complexe, son nom et ses oeuvres continuent de hanter le travail de nombreux artistes suédois. Le cinéaste Ingmar Bergman évoquait très librement le lien indéfectible le rattachant à ce maître de l'art dramatique. D'autres artistes, comme le dramaturge Lars Noren ou plus récemment le bédéiste Knut Larsson, martèlent leur fort attachement à celui qui a révolutionné l'histoire de la littérature suédoise moderne.



Un homme profondément tourmenté
Né en janvier 1849 dans le quartier de Riddarholmen à Stockholm, Johan August Strindberg est un enfant timide, gauche, mais faisant preuve assez rapidement d'une intelligence aiguë et exigeante ainsi que d'une sensibilité exacerbée qui le feront osciller toute sa vie entre rêverie et exaltation romantique.
Très marqué par la disparition prématurée d'une mère qu'il adorait, le remariage rapide de son père avec qui il entretiendra des relations très conflictuelles et pour lequel il développera un profond mépris, il portera toute sa vie le fardeau de cette enfance douloureuse et compliquée. Très tôt victime d'accès de religiosité incontrôlés qui déboucheront sur de graves crises existentielles et de profondes dépressions, voire des maladies psychiatriques, il aura également beaucoup de difficultés à réussir sa vie sentimentale. Marié trois fois, divorcé trois fois, celui qui ne "pouvait aimer qu'en blessant" fera de sa vie conjugale un enfer dont il puisera tout de même une inspiration féroce, et qui lui permettra de se venger grâce à une misogynie dévastatrice. Rongé par de puissantes névroses, sous l'emprise de l'absinthe, il mourra seul, malade et sans le sou dans son appartement de Stockholm et sera enterré au cimetière Nord de Stockholm en 1912.

Une ?uvre vaste et multiple
Malgré cette vie personnelle semée d'embûches, Strindberg est un auteur prolifique aux multiples facettes. Pionnier de l'expressionnisme européen moderne, il publiera entre 1879 et 1912 de nombreuses pièces de théâtre, des recueils de nouvelles, plusieurs essais et romans qui rencontreront un grand succès auprès du public.
Parmi ses pièces de théâtre les plus célèbres de Strindberg, citons Fadern (Le père) publié en 1887 qui raconte l'affrontement d'un couple jusqu'à la folie pour l'éducation de leur fille Bertha. Citons encore une autre ?uvre phare, Fröken Julie (Mademoiselle Julie) publié un an plus tard en 1888 et interprété pour la première fois à Copenhague par la première épouse de Strindberg , Siri Von Essen, actrice de renom. Cette pièce a été depuis représentée de nombreuses fois dans le monde entier et le rôle a séduit de grandes comédiennes : Isabelle Adjani, Fanny Ardant, Julia Robert, Liv Ullmann, Juliette Binoche, etc...
Citons enfin encore Dödsdansen (La Danse de mort) et Drömspel (Le Songe, un jeu de rêves) publiés tous deux en 1901, deux drames expressionnistes qui traitent de l'enfer de la vie conjugale ou bien encore Pelikanen (Le Pélican), l'une des dernières pièces de Strindberg publié en 1907.
Strindberg a également publié de nombreux romans et essais. Le plus célèbre d'entre eux est sans aucun doute le tout premier, intitulé Röda rummet (la chambre rouge), lui permettant d'être comparé à son collègue norvégien Ibsen avec qui il entretiendra toute sa vie une correspondance mouvementée. Un autre roman très célèbre de Strindberg, Hemsöboarna (les gens de Hemsö) publié en 1887 rencontre un grand succès en dressant le portrait d'un paysan, Carlsson, qui tente de s'intégrer dans une petite société hostile de pêcheurs. Sur fond de comédie, Strindberg fait défiler devant nous une série de personnages caricaturaux mais très attachants. Enfin citons Inferno, publié en 1897, un récit autobiographique qui fait apparaître les problèmes mentaux et les dérives de l'artiste, ses crises d'angoisse et ses délires paranoïaques. Déçu par la littérature, il se consacrera même pendant quelques années à des recherches et des expériences de chimie.

Strindberg s'affirme également tout au long de sa vie comme un photographe et peintre talentueux avec des toiles d'une grande puissance expressive (cf. ci-contre, Le Hollandais volant, Dalarö, 1892). Artiste au talent exceptionnel, il sera qualifié de peintre explorateur des ténèbres mais trouvera assurément dans la peinture le moyen d'exprimer ce qu'il ne pouvait plus exprimer avec des mots. Son ?uvre littéraire et son ?uvre picturale sont donc complémentaires et permettent de mieux comprendre la personnalité de cet artiste hors du commun qui continue de fasciner.

 

 


Isabelle Allard (lepetitjournal.com/stockholm), 8 juin 2017

Photo : Festival D'Avignon 2011, Christophe Raynaud de Lage

 

0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Stockholm ?

DÉCOUVERTE

Comprendre et voir les aurores boréales

Les pays scandinaves sont proches des pôles, l’occasion rêvée pour les chasseurs d’aurores en herbe que nous sommes. Dans cet article, on se penche sur le phénomène des aurores boréales...

Expat Mag

Cambodge
CINÉ

Angkor en trois dimensions

Une nouvelle production cinématographique, Angkor 3D : The Lost Empire of Cambodia propose aux spectateurs d’explorer depuis leur siège et en 3 D les merveilles archéologiques du Cambodge.

Sur le même sujet