Dimanche 27 mai 2018
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Bondens Egen marknad, le retour en grâce des marchés

Par Lepetitjournal Stockholm | Publié le 10/11/2017 à 05:00 | Mis à jour le 10/11/2017 à 05:00
bondens egen marknad

 

Imaginez un samedi matin, l’air est doux et alors que vous évoluez tranquillement entre les étals, des odeurs de pain, de légumes frais et de Ströming grillé viennent chatouiller vos narines. Vous vous promenez dans un champ de couleurs, vous prenez le temps de découvrir, de papoter avec les producteurs, de goûter à tout. Vous ne trouverez pas plus frais qu’ici. Parole d’agriculteur !

 

marché bondens egen marknad

 

Le plaisir de la cuisine

En Suède, l’envie de cuisiner se heurte à quelques petites contrariétés : on ne comprend rien aux packagings, ni aux étiquettes, on ne sait pas où trouver ses produits habituels, tout est compliqué, tout coûte un bras… Bref, s’approvisionner devient une sorte de “quête héroïque”.
Heureusement, les saveurs saisonnières ont commencé à s’installer. Du coup, l’envie de mijoter des marmites savoureuses, réconfortantes, avec des produits locaux et bio a raison des petits obstacles cités plus haut !

Je me suis donc lancée dans une investigation sur les producteurs locaux : Qui sont-ils ? Où les trouver ? Je n’ai pas eu à chercher bien loin, puisqu’ils ont tendance à se rassembler au marché d’automne, le Bondens Egen Marknad, qui se tient chaque samedi matin entre début août et fin octobre à 400 mètres de chez moi, entre autres.

 

Un marché unique en son genre !

En plus de son atmosphère hyper conviviale, ce marché propose une vaste gamme de produits biologiques et de saison. Mais ce qui le rend unique, ce sont les deux conditions qui assurent la fiabilité et la traçabilité des produits :

- Le producteur/agriculteur doit avoir lui-même cultivé, élevé ou raffiné les produits qu’il propose à la vente. Il en va de même pour l’ingrédient principal des aliments raffinés tels que la confiture ou la saucisse.

- La deuxième condition stipule que les cultures et/ou élevages doivent se trouver à proximité du site de production et les exploitations doivent se trouver dans un rayon de moins de 250 km du marché pour assurer l’origine locale des produits

Les principes moteurs du Bondens Egen Marknad sont la fraîcheur, la qualité, la proximité et l’absence d’intermédiaires.

 

marché bondens egen marknad

 

Un concept intelligent en plein essor

Concrètement, ce marché n’est pas un marché communal traditionnel géré par une mairie. Il s’agit d’un regroupement de producteurs et d’agriculteurs qui se sont réunis sous forme d’association et qui se plient à une réglementation stricte, mise en place par eux-mêmes, dans l’intérêt commun de redonner de la force aux exploitations rurales en danger à cause de la grande distribution et ainsi de perpétuer les traditions locales en offrant à la population des produits locaux, bio et respectueux de l’environnement.

 

Et d’où ça vient ?

Pour la petite histoire, le premier marché de ce type a vu le jour en 1934 à Los Angeles. Il s’est développé aux États-Unis dans les années 1970 et en raison des scandales alimentaires et crises de l’époque, le concept s’est rapidement répandu en Europe. Ce n’est que beaucoup plus tard que la Suède s’est emparée à son tour de l’idée.

Le premier marché de producteurs locaux a vu le jour à Stockholm, sur Katarina Bangata en 2000. Son succès fut tel que l’année suivante, les agriculteurs et producteurs ont décidé de se regrouper et de se mobiliser davantage. C’est ainsi que fut créée Bondens Engen Marknad, association nationale à but non lucratif, dont les membres sont les agriculteurs et les producteurs qui vendent sur les marchés. Le concept a ainsi pu se développer à travers tout le pays.

Chaque marché local est lui-même une association qui fonctionne et s’organise en réseau. Les marchés locaux s’auto-gèrent mais doivent se conformer aux règles et statuts de l’Association Nationale.

Aujourd’hui, il en existe 23, répartis sur toute la Suède. Cela représente plus de 500 entreprises rurales. Les marchés s’étendent de Luleå au nord à Malmö au sud. Il ne vous reste plus qu’à trouver le plus proche de chez vous ! 

 

marché bondens egen marknad

 

L’idée d’une société plus durable

A son échelle, le marché de producteurs locaux sert de porte d’entrée et de catalyseur pour répandre l’idée d’une société plus durable et pour modifier les comportements et les habitudes de consommation.

- Le “kilométrage alimentaire” est réduit, c’est à dire la distance qui sépare les cultures de nos assiettes.

- La proximité entre les producteurs et les consommateurs créé un lien tel que la consommation devient plus noble et respectueuse.

- L’existence de marchés locaux permet la subsistance et le développement de petites entreprises rurales qui tendaient à disparaître au profit du commerce à grande échelle. Cela permet de conserver le patrimoine culturel, gastronomique et traditionnel des régions.

En plus d’être un succès auprès des citadins, les marchés de producteurs locaux sont aussi un moyen efficace de répandre l’idée d’une société plus durable et de conserver le patrimoine culturel et  gastronomique local.

 

Pour les locaux, sachez qu’il existe un marché de Noël, le Julmarknad, à Stockholm : sur Katarina Bangata le 25 novembre et le  16 décembre, et Tessinparken à Östermalm à le 16 et le 23 décembre. Outre les produits de bouche, on y trouve également de l’artisanat, bien sympa pour les cadeaux de Noël.

 

 

Adina Ghidio, 10 novembre 2017

Retrouvez Adina, Rapporteuse d’expériences sur son blog  lapetitetrollesse.com, Facebook, Instagram, et Linkedin.
“Pour bien aimer un pays, il faut le manger, il faut le boire, il faut l’écouter raconter son histoire.”

lepetitjournal Stockholm

Lepetitjournal Stockholm

L'édition de Stockholm de lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 CommentairesRéagir

Communauté

EDUCATION

Étudiez avec nous ! Stockholm, ville cosmopolite ouverte sur le monde

Pour obtenir un master de première classe, pour étudier en présence de prix Nobel, pour se faire des amis et construire un réseau mais aussi pour trouver un équilibre unique entre ville et campagne...

Vivre à Stockholm

DIPLOMATIE

Un manuel pour faire face aux situations de crises ou de guerre

On vous en parlait déjà dans nos colonnes le 17 janvier dernier, c'est maintenant une réalité : l’Agence suédoise de la sécurité civile MSB (Myndigheten För Samhällsskydd och Beredskap) compte envoyer