Lundi 18 février 2019
Stockholm
Stockholm
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

BLÅ TÅGET — On a testé pour vous…

Par Lepetitjournal Stockholm | Publié le 17/01/2017 à 00:35 | Mis à jour le 17/01/2017 à 08:30

« Stockholm - Göteborg » peut-on lire sur ses flancs, en lettres d'or. Le train bleu, apparition surannée en gare centrale, promet de bien beaux voyages. L'équipe de lepetitjournal.com/stockholm est montéà bord pour en avoir le coeur net?

Quand en 1988 les voies ferrées suédoises s'ouvrent à la privatisation, suite aux inquiétants résultats de la compagnie nationale SJ AB, le marché ferroviaire suédois prend son envol. Plusieurs compagnies investissent alors les rails, fortes de contrats d'exploitation locale, mais jusqu'en 2010, d'importants tronçons du réseau ferré ne voient encore passer que très peu de voyageurs et SJ détient donc le monopole. C'est ce moment-là, au tournant de l'ère de privatisation, que choisissent Scandinavian Jernbanor et son Blå tåget pour tenter leur chance. Ils s'installent sur le segment Göteborg-T-Centralen-Uppsala et proposent un voyage aller-retour journalier, le lundi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche (à savoir qu'Uppsala n'est desservie qu'en semaine). 

Derrière cette alternative à SJ, Ulf Smith, un passionné de trains qui rêve de proposer un service haut de gamme aux voyageurs. Si la première classe seule ne peut recueillir assez de suffrages pour faire vivre le train bleu (à ne pas confondre avec son homologue français, disparu en 2007), c'est une deuxième classe sobre qui, en 2013, vient sauver cette entreprise risquée, à l'heure où le consommateur gagne de l'appétit pour un service de qualité à bas prix. Ni beaucoup plus cher, voire vraiment moins coûteux (844 kr en 1ère classe contre 1049 kr sur SJ pour un Stockholm-Göteborg / 278 kr contre 776 kr en 2e classe), ni beaucoup plus long (3h53 contre 3h sur SJ), Blå tåget se place sur un créneau plutôt séduisant : l'authenticité abordable.

Le service comme maître mot

Avec l'Orient-Express comme figure tutélaire et un train emprunté aux années 60, Blå tåget mise tout sur son allure altière. À bord, le personnel aux élégants costumes se déplace d'un pas feutré et oeuvre au bien-être des voyageurs avec une politesse que l'on pensait disparue. Si les cabines de la deuxième classe sont relativement similaires à celles des trains SJ, celles de la première se parent d'un cuir élégant et confortable qui donne au trajet un cachet très appréciable.

Le wagon-restaurant propose, lui, une pause gustative savoureuse. Installé dans un wagon aux 42 couverts et à la décoration soignée, on s'offre un verre de vin en profitant des couleurs de la campagne du Södermanland qui défile derrière les vitres. Les fleurs, tableaux, nappes et couverts disent un luxe discret qui s'apprécie au gré du repas. Saumon fraîchement pêché et produits locaux (arrivage direct de Göteborg), desserts fruités et créatifs : les plats proposés par le Chef sont peut-être ce qui donne vraiment au voyage son goût d'antan avec un service irréprochable et des aliments joliment travaillés.

  

Un avenir incertain ?

Pièce maîtresse que nous vante Tarja Karlin Fischer, qui détient des parts de la société et assure les relations publiques, le piano-bar restera silencieux lors de notre voyage. On l'imagine accueillir une clientèle désireuse de passer un moment hors du temps lors d'un trajet somme toute assez ordinaire. Une gourmandise abordable dont l'assise demeure incertaine. En effet, ce n'est encore qu'une clientèle très restreinte que l'on croisait en parcourant les wagons lors de notre visite, comme si, finalement, Blå tåget présentait surtout un attrait touristique. Hypothèse corroborée par Tarja Karlin Fischer, qui ne cache pas l'aspect décalé et charmant que peut offrir un T-Centralen - Arlanda sur ce train. 20 minutes, 185 kr, une option moins chère que l'Arlanda Express et plus rapide que le Flyggbuss? à condition d'avoir des horaires concomitants, puisque le trajet n'est disponible qu'à 13h.

Si aujourd'hui il n'est plus concurrent de SJ ? étant donné qu'il existe une coopération entre les deux sociétés et qu'il est possible de réserver des billets pour voyager sur Blå tåget à partir du site internet SJ ?, le train bleu tente encore de s'approprier une part de marché qui lui permettrait de s'assurer une stabilité sur les rails suédois. Son approche « old school », notamment dans sa communication, gagnerait certainement à se dynamiser pour trouver sa voie?

Plus d'informations sur le site officiel

 

Source : Wikipedia

La rédaction (texte et photos) lepetitjournal.com/stockholm Mercredi 8 juin 2016

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

AGENDA DU WEEK-END

Ce weekend à Stockhom - 15 au 17 février 1019

Profitez de ce weekend à Stockholm grâce à notre sélection d'événements pour ces trois jours. Du cinéma, de l'art. du fromage et des antiquités au programme !

Que faire à Stockholm ?

AGENDA DU WEEK-END

Ce weekend à Stockhom - 15 au 17 février 1019

Profitez de ce weekend à Stockholm grâce à notre sélection d'événements pour ces trois jours. Du cinéma, de l'art. du fromage et des antiquités au programme !

Vivre à Stockholm

IDÉE SORTIE

Saint Valentin - L’amour à Stockholm

La Saint-Valentin approche et il y a beaucoup de façons dont on peut célébrer cette journée à Stockholm - passez un rendez-vous romantique avec votre amoureux.se ou sortez avec vos amis !

Sur le même sujet