OneSprint : De la quarantaine au corporate wellness

Par Article Partenaire | Publié le 13/04/2022 à 19:00 | Mis à jour le 14/04/2022 à 10:16
vélo d'appartment onesprint

C’est au détour d’une conversation avec des amis sportifs que Mounia et Christophe, expatriés français à Singapour et passionnés de cyclisme, décident de lancer OneSprint, une société de location de vélos d'intérieur connectés, au service des hôtels et des entreprises en Asie du Sud-Est. Née pendant la crise sanitaire, la marque connaît un essor fulgurant et s’impose aujourd’hui comme une véritable solution wellness grâce à son approche et son business model.

 

Les prémices du projet 

Tout commence en août 2020, alors que les SHN (Stay-Home Notice) sont encore en vigueur à Singapour, imposant aux voyageurs une quarantaine dans un hôtel à leur arrivée dans la Cité-État. C’est dans ce contexte que naît la société SHN-Sport, qui deviendra OneSprint.

 

« L’idée est née alors qu’un ami me demandait de lui livrer son vélo d'intérieur dans l’hôtel où il hébergeait pendant sa SHN à Singapour, après un séjour en France. Nous avons constaté qu’il y avait un réel besoin et avons ainsi décidé de proposer un service de location de vélos d'intérieur pour permettre aux personnes confinées de rester actives pendant  leur quarantaine. Deux semaines plus tard, on lançait l’activité ! », explique Mounia Nasser, co-fondatrice de OneSprint.

 

Très vite, l’activité prend de l’ampleur et les demandes fusent. Les co-fondateurs font alors le choix de collaborer avec les hôtels et nouent rapidement des partenariats avec une vingtaine de chaînes hôtelières à Singapour (Royal Plaza, Regent, Ritz-Carlton, Intercontinental, Fairmont, Swissotel…).

 

En à peine 6 mois, la société compte plus  de 4 000 clients avec 400 vélos en circulation à Singapour.

 

Un tournant nécessaire

Après le succès de SHN-Sport, les deux entrepreneurs décident de faire évoluer leur business qui est trop dépendant de la situation sanitaire. Ils lancent alors leur propre marque de vélo d'intérieur connecté : OneSprint.

 

La société travaille toujours avec le secteur de l'Hôtellerie. « Nous arrivons comme un partenaire business où nous prenons en charge les investissements pour les groupes hôteliers afin de transformer les chambres en Fit-Room.  L'hôtel peut ainsi proposer de nouvelles expériences à ses clients en chambre et augmenter ses revenus par nuit, le tout  sans aucun investissement », explique Mounia.

 

Mais la demande vient également des entreprises préoccupées par la santé mentale de leurs collaborateurs. En proposant d'étendre la politique de Corporate Wellness des entreprises directement chez le salarié, Onesprint apporte des réponses de rupture

 

« Avant le covid, c’est jusqu'à un tiers des collaborateurs qui souffrait de stress chronique. L’isolement et le télétravail renforcent cette préoccupation pour les entreprises. Nos vélos connectés permettent aux collaborateurs de rompre avec l’isolement et de manière ludique. »

 

La nouvelle tendance du corporate wellness

À l’heure où la qualité de vie au travail et les enjeux RSE sont au cœur des engagements des entreprises à l’échelle mondiale. La santé mentale des collaborateurs est devenue un enjeu majeur pour  les entreprises.

 

D’ailleurs, selon une étude américaine, des salariés heureux et en bonne santé seraient 31 % plus productifs, 6 fois moins absents et 9 fois plus fidèles. On estime le marché du corporate wellness à plus de 87 milliards d’ici 2026.

 

Face à la démocratisation du télétravail et à l’isolement du collaborateur dans le sillage de la crise sanitaire, OneSprint permet ainsi aux entreprises de subventionner tout ou partie de l’achat du vélo. Ainsi un vélo proposé à SGD 59 par mois revient deux fois moins cher qu’un abonnement à une salle de sport.

 

« C’est vraiment une super façon de s’évader pendant une journée de travail, que ce soit entre deux réunions ou à l’heure du déjeuner. On peut pédaler tout en passant des appels, en travaillant, en regardant un film… C’est vraiment très pratique. »

 

Un vélo connecté accessible au plus grand nombre

Onesprint est également proposé pour le grand public via son site internet à partir de SGD 1720 ou SGD  59 par mois pendant 2 ans.  www.onesprint.io

 

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Rendez-vous sur le site Onesprint.io 

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Singapour !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale