Vendredi 22 novembre 2019
Singapour
Singapour
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PUBLI-REDACTIONNEL- GASTRONOMIE – Une affaire corse.

Par Lepetitjournal Singapour | Publié le 16/11/2015 à 11:00 | Mis à jour le 16/11/2015 à 12:23

C'est l'affaire du moment. Entrepreneuse dynamique, Corse et fière de sa région, Joelle Santoni, fondatrice d'Isula, a entrepris de faire connaître la Corse à Singapour à travers ses produits gastronomiques. Une histoire de passion, d'enthousiasme et de conviction. Lever de rideau le 25 novembre avec un événement auquel participeront des producteurs de l'ile de beauté, des distributeurs et des clients professionnels. Les meilleurs produits corses pourraient arriver à Singapour, dans la foulée. Affaire à suivre?

Dans quel contexte avez-vous décidé de vous lancer dans la promotion de la Corse et de ses produits à Singapour ?

Joelle Santoni - Ce projet est avant tout une histoire de passion. Passion pour ma région : la Corse, ses paysages de montagnes cernées d'eaux translucides, son identité forte, et ses hommes. Passion aussi pour la gastronomie et pour le travail, d'une exceptionnelle qualité, que réalisent un certain nombre de producteurs corses dans ce domaine. Nous avons fait le choix de venir à Singapour parce que nous avions envie de vivre, avec nos deux enfants, une nouvelle expérience familiale et professionnelle à l'étranger, mais sans oublier la région dont nous venons. Nous sommes partis avec l'envie de contribuer, au travers de nos activités, à mettre en avant la Corse et ses valeurs de générosité et de simplicité. « Qu'est-ce que tu fais pour ta Corse ? » pourrait être notre mantra. C'est un supplément d'âme qui nous inspire, et qui inspire de la même manière les producteurs avec lesquels nous travaillons. Tous ceux avec qui nous travaillons sont dans cet état d'esprit.

Concrètement, en quoi consiste votre démarche ?  

- Notre démarche est de donner les moyens à des producteurs en qui nous croyons, dont nous aimons les produits et dont nous connaissons intimement les détails de fabrication, la possibilité de se faire connaître et de vendre leurs produits à Singapour et en Asie du Sud Est. Pour ces producteurs, nous faisons office de service export externalisé.

De quels types de produits s'agit-il ?

- Cela va des vins, bières et alcools, à la confiture, aux pâtes et aux biscuits, sans oublier les fromages de chèvre et de brebis et la charcuterie. La Corse est une terre généreuse qui est restée préservée des excès de l'industrialisation.

ISULA, les produits de la Corse à SingapourDu coté du GR 20, le randonneur peut voir les cochons qui pâturent en liberté une bonne partie de l'année, se nourrissant de glands au printemps et de châtaigne pendant l'hiver. Cette réalité est au c?ur de la qualité des produits corses en charcuterie. Dans ce domaine, nous proposons à la fois des produits haut de gamme ? Saucissons, Jambons, Coppa, Lonzo, Pancetta... - réalisés à partir de cochons qui sont nés en Corse, y ont grandi et y ont été transformés, et d'autres dans lesquels c'est essentiellement la transformation et l'affinage qui relèvent du savoir faire des charcutiers corses.  

Dans d'autres domaines la Corse bénéficie de nombreux atouts. S'agissant du vin par exemple, elle dispose de cépages endémiques, qu'on ne retrouve nulle part ailleurs qu'en Corse et d'une variété de terroirs qui offrent une extrême diversité.

Qui sont les producteurs avec qui vous travaillez?

- Les producteurs avec lesquels nous travaillons sont des artisans qui réalisent des produits « haut de gamme » en termes de qualité,  et qui sont par ailleurs suffisamment structurés pour garantir un processus de fabrication rigoureux et une capacité à livrer les commandes sans défaillance. Ce sont tous des gens  avec qui on a une histoire. Les biscuits sont produits par la biscuiterie d'Afa . Pour les pâtes Colomba d'Ajaccio, C'est une fabrique que je connais très bien. Dans le domaine de la Charcuterie, le producteur Dumè CESARI, dans le centre sud de la Corse est un membre de la famille de mon mari, du village de  Cozzano. Les confitures sont faites par Charles Antona, un producteur indépendant de Sarrola Carcopino, à coté d'Ajaccio. La bière Pietra est l'?uvre d'une brasserie des environs de Bastia. Les fromages et spiritueux proviennent du Nord Est de la Corse, du coté d'Aleria et de Ghisonaccia.

Quelles sont les étapes à venir?

- Le 25 novembre prochain, nous organisons un événement de dégustation à l'Ambassade de France, auquel participeront des producteurs corses et des distributeurs, clients professionnels potentiels (importateurs, distributeurs, hôtels, cavistes, restaurateurs?). Ce sera le point de départ d'une campagne promotionnelle orientée d'une part vers les professionnels et d'autre part vers le grand public. Nous escomptons que ce premier événement débouchera rapidement sur des commandes qui permettront aux consommateurs, dès le mois de décembre, de commencer à découvrir les premiers arrivages de produits corses dans les rayonnages des  magasins, chez les cavistes, dans les hôtels et les restaurants de la cité Etat. Au travers des réseaux sociaux ? Facebook,  instagram et Pinterest -, nous tiendrons informés les consommateurs en temps réel des endroits dans lesquels ils pourront trouver ces produits. Par ailleurs, nous représenterons la Corse au prochain salon Food & Hotel Asia (FHA) du 12 au 15 avril 2016 à Singapour, où nous avons réservé un stand.

Quel est le regard que l'on porte sur la Corse depuis Singapour ?

- La Corse est généralement fameuse pour sa charcuterie et pour ses plages. A Singapour, elle est connue au travers de Napoléon et pour son caractère insulaire. J'observe qu'il existe une sorte de connexion privilégiée qui s'établit spontanément, à travers le monde, entre les gens qui habitent dans une ile. Cette familiarité fonctionne bien à Singapour. Par ailleurs à Singapour, comme en France, le repas constitue le point central de la journée. La curiosité culinaire est impressionnante. C'est de bon augure au moment où les habitants de Singapour vont pouvoir découvrir les produits de l'ile de beauté.

Site : www.isula.com.sg

La Corse à Singapour

Publi-rédactionnel (www.lepetitjournal.com/singapour) mardi 17 novembre 2015

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Singapour

Épopée des naturalistes français à Singapour au XIXeme siècle

A Singapour, le 8 novembre 2019, a été lancé le livre « Voyageurs, Explorateurs et Scientifiques, The French and Natural History in Singapore ». Ce recueil d’histoire fournit une description détaillée

Expat Mag

Hambourg Appercu
HISTOIRE

Les villes hanséatiques : un incontournable de l'histoire allemande

À la fois vestiges historiques et réalités politiques, les villes hanséatiques comme Hambourg et Brême sont une spécificité unique au monde. Des précisions pour comprendre leur nature et fonction.

Sur le même sujet