TEST: 2287

Les jeux vidéo, nouvel empire de l’industrie chinoise

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 21/02/2022 à 21:00 | Mis à jour le 21/02/2022 à 21:00
Photo : La Chine compte plus de 666 millions de joueurs.
Des joueurs devant des ordinateurs

En près de 20 ans, la Chine s’est imposée comme le premier marché mondial du jeu vidéo. Une réussite qui a fini par convaincre Pékin de s'en mêler. Pourtant les chiffres sont pharamineux et les joueurs sont prêts à dépenser de grosses sommes.

 

L’industrie du jeu s’est développée à pas de géant en Chine. Avec 666 millions de joueurs qui ont dépensé en moyenne 445 yuans chacun en jeux vidéo, la Chine possède le marché du jeu le plus lucratif au monde. D’un côté, l’augmentation des dépenses de consommation et les activités d’investissement actives ont effectivement stimulé le développement de l’industrie du divertissement de jeux et des consoles de salon.

Les chinois n’hésite pas à dépenser des fortunes pour s’équiper. Par exemple un des best-seller sur Taobao (le Amazon chinois) ce sont les souris spéciales pour le gaming, qui sont toutes pensées pour optimiser le CPS (Clic Par Seconde) qui est un élément essentiel pour pour améliorer son taux/vitesse de clic (utile pour les jeux vidéo de tir) dont il est possible de faire des test cps pour avoir connaissance de ses performances. En plus de cela, ajoutez le clavier et le casque avec micro integré, qui sont égalemment des éléments essentiels, et vous atteignez de grosses dépenses. N'est pas joueur pro qui veut ...  

 

Un equipement pour joueurs sur ordinateur

 

La scène du jeu vidéo en Chine

 

Au cours de la dernière décennie, les revenus des jeux de la Chine ont été multipliés par six et ont dépassé la barre des 296 milliards de yuans en 2021. Il n’est pas surprenant que les jeux mobiles soient devenus le pilier de l’industrie en raison de leur immense popularité. Une partie importante des nouveaux jeux lancés en Chine étaient des jeux mobiles. En termes de revenus de jeu, les jeux mobiles se sont classés au premier rang, contrôlant plus de 76% de la part de marché en 2021. Les jeux clients ont pris la deuxième place avec une part de marché d’environ 20%. Les jeux basés sur un navigateur, la console de salon et d’autres jeux ne représentaient que quatre pour cent au total. En termes de genres, les jeux de rôle sont restés en tête, tandis que les jeux de cartes étaient en hausse.
 

De plus en plus de contrôles sur les jeux vidéo en Chine

 

Il convient de noter que l’évolution des approbations de jeux et des restrictions de contenu a posé des défis persistants à tous les développeurs et éditeurs de jeux en Chine. En 2021, les autorités chinoises ont imposé une suspension de quatre mois sur les nouvelles licences de jeux vidéo et ont encore resserré les restrictions annoncées en 2019 précédemment pour freiner la dépendance aux jeux vidéo chez les joueurs de moins de 18 ans. En outre, les directives relatives au contenu des jeux ont été mises à jour pour éliminer tout contenu considéré comme un signal d’alarme par les autorités, tel que les jeux avec des frontières morales floues ou le contenu « politiquement nuisible ». Un pacte d’autorégulation a été signé par 213 entreprises de jeux vidéo en septembre 2021.

 

Débloquez le niveau suivant

 

Toutes ces mesures ont eu un impact immédiat sur l’industrie du jeu, reflété clairement dans le ralentissement continu du nombre d’utilisateurs de jeux après le pic de 2011. Cependant, les effets à long terme seront limités car les joueurs de moins de 16 ans ne représentaient que 3% des revenus des jeux de la Chine. De l’autre côté, la montée en puissance des joueuses adultes, de l’eSport et du cloud gaming s’est avérée être de nouvelles sources de revenus viables. Les experts de l’industrie ont prévu que le revenu moyen par utilisateur de jeu continuerait d’augmenter dans les prochaines années, tandis que les progrès technologiques de la 5G et de la réalité augmentée et virtuelle (AR / VR) révolutionneraient l’expérience de jeu.

 

Joueur en face d'un ecran d'ordinateur

 

Et la France semble être une cible de choix pour l’appétit des géants chinois. En mars 2018, Tencent est entrée au capital d’Ubisoft (les Lapins Crétins et la série Assassin’s Creed), tandis qu’en janvier 2019, NetEase a investi dans le studio français Quantic Dream pour un montant qui n'a pas été révélé .

 

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Shanghai !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Guillaume Asmanoff et Thomas Aunave

Rédacteurs en chef de l'éditon Shanghai.

À lire sur votre édition locale