Vendredi 24 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

SHOPPING - Quand Tintin revient à Shanghai

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 24/04/2019 à 21:30 | Mis à jour le 25/04/2019 à 10:56
Photo : Tintin - Le Lotus Bleu
tintin-shanghai-shop

Il est de ces madeleines de Proust dont on ne se rassasie jamais et qui nous façonnent pour toujours... Pour Philippe Wang, ce lien avec l’enfance est un petit reporter francophone du nom de Tintin.

« Ma professeure de français nous avait dit : « Si vous voulez progresser en français, lisez Tintin ! »  Alors, je suis allé acheter un album chez le libraire. C’était une copie "pirate". J’avais 10 ans. Ce fut une révélation.» Et pour cause : Tintin, c’est l’intrépidité du voyageur. « Avec lui, je découvrais l’Amérique, le Congo, l’Ecosse ou l’Egypte. C’était une ouverture sur le monde extraordinaire ! »

Après avoir étudié en section française dans un lycée de Nanjing, Philippe Wang poursuit ses études à l’Institut de diplomatie de Pékin puis travaille ensuite dans le textile pour une entreprise francophone. Mais Tintin reste toujours dans son esprit. « Je me rendais deux fois par an en France et j’en profitais pour aller à Bruxelles, au magasin officiel de Tintin, pour y acheter des souvenirs. »

Mais c’est en 1999 que l’idée d’ouvrir une boutique en Chine s’impose à Philippe. « J’étais en voyage au Tibet. Et là, c’est toute l’Aventure du Yéti mystérieux, le titre chinois de Tintin au Tibet, qui m’est revenue en mémoire. » Il écrit tout de suite à la société Moulinsart SA pour leur expliquer le projet et obtient un rendez-vous, en Belgique, avec Nick Rodwell, son administrateur, qui gère l’exploitation de l'œuvre d'Hergé.

Mais à cette époque, le respect des droits d’auteur était encore balbutiant dans l’Empire du Milieu et Nick Rodwell estime alors que ce n’est pas le bon moment de se lancer dans une telle entreprise. Cependant, quelques années plus tard, il fait à Philippe une offre que celui-ci ne peut pas refuser. « Je suis devenu le représentant de la société Moulinsart en Chine. Je m’occupais de la promotion du groupe, je vérifiais la qualité des produits fabriqués dans les usines chinoises. J’ai aussi traduit les brochures, enregistré l’audio-guide pour le Musée Hergé à Louvain-La-Neuve et écrit les onglets en chinois du site Tintin.com. »

 

shanghai-tintin-chinois

 

Ce n’est qu’en 2018 que le projet d’ouvrir un magasin en Chine va enfin se concrétiser. « Nous avons organisé, à Hong Kong, en novembre 2017, une exposition sur Tintin qui a connu une très grande affluence. Devant l’intérêt du public, c’est devenu une évidence. »

La première boutique en Chine (et la 350ème dans le monde) sera à Shanghai, en hommage au Lotus Bleu. « Tout le monde s’accorde à dire que cet album, paru en 1936, fut un tournant dans l’oeuvre d’Hergé. Sa rencontre avec le futur sculpteur Zhang Chongren, alors jeune étudiant, va profondément l’influencer et il servira de modèle au personnage de Tchang. C’est à partir de ce moment-là qu’Hergé va se documenter avec une grande rigueur sur les pays que va parcourir Tintin. »

 

shanghai-boutique-tintin-shop

 

Situé au 805 Chang’an lu, le magasin renferme tout ce qu’un tintinophile digne de ce nom peut rêver : albums en français, anglais et chinois, collections complètes des avions et véhicules vus dans la BD, tee-shirts et bien sûr figurines de tous les personnages crées par Hergé, du Capitaine Haddock au Professeur Tournesol en passant par Bianca Castafiore. En tout, plus de 1.000 références, à des prix proches de ceux pratiqués en Europe. Un magasin en ligne est aussi accessible sur jd.com.

« C’était un pari. On s’est dit avec mes associés, François (marketing) et Sunnus (design), on tente et on verra si on transforme l’essaiEt ça a dépassé nos espérances ! Les gens viennent de partout, y compris de Pékin.»

 

shanghai-shopping-boutique

 

Si cette réussite commerciale est une réelle satisfaction pour les trois tintinophiles, ce qui les réjouit le plus, ce sont les gens qui poussent la porte du magasin. Tintin, c’est une madeleine pour beaucoup de Chinois comme pour cette mère, venue dès le premier jour d’ouverture et qui lisait les albums de Tintin à son fils quand il était enfant. « Plusieurs générations de Chinois ont grandi avec Tintin. Un père a pris des photos et des vidéos de notre boutique. C’est son fils, qui vit aux USA et qui avait vu un message sur les réseaux sociaux, qui lui avait demandé de venir. Tintin, c’était un lien très fort entre le père et le fils. »

Devant le succès de l’aventure, l’équipe réfléchit déjà à ouvrir un magasin à Pékin et des points de vente dans différentes villes de Chine. Ils espèrent aussi pouvoir faire un jour une exposition Tintin à Shanghai. En attendant, venez pousser la porte bleue du Tintin Shop ! Le magasin est ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 18h. Station de métro Hanzhong Rd (ligne 1 ; 12 ou 13) sortie 4.

 

 

tintin-lotus-bleu-shanghai

 

Connaissez-vous Tintin ?

  • Quand Tintin a-t-il vu le jour ?

  • Quel est le véritable nom d’Hergé ?

  • Quelle est la nationalité de Tintin ?

  • Quel est le premier pays visité par Tintin ?

  • En quelle année Tintin a-t-il marché sur la lune ?

  • Dans quel album apparaît pour la première fois le Capitaine Haddock ?

  • Quel est le lien de parenté entre Dupond et Dupont ?

  • Combien d’exemplaires des Aventures de Tintin ont été vendus à ce jour ?

  • Combien y a-t-il de traductions des albums de Tintin ?

  • Dans quel pays Tintin se rend-il deux fois ?

 

Réponses

1. Tintin et Milou font leur première apparition le 10 janvier 1929.

2. Georges Rémi. Il prit ses initiales pour créer son nom de plume : R.G.

3. Il est belge, comme son auteur.

4. La Russie dans Tintin au pays des Soviets. Publié en 1930, c’est le premier album de la série.

5. L’album est publié en 1954, soit 15 ans avant que Neil Armstrong ne marche sur la lune.

6. Tintin rencontre le capitaine Haddock dans Le Crabe aux pinces d’or, le 9ème album des aventures du jeune reporter.

7. Les « Dupond-t » n’ont aucun lien de parenté. On les différencie à la forme de leur moustache. (source Tintin.com).

8. 250 millions d’albums ont été vendus à ce jour...

9. et traduits en 110 langues et dialectes.

10. La Chine ! C’est le seul pays où Tintin se rend deux fois, dans Le Lotus bleu d’abord puis dans Tintin au Tibet.

 

Annie Langlois pour Le Petit Journal Shanghai

 

Nous vous recommandons

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

chevet jeu 25/04/2019 - 09:35

2 remarques à propos de la question 10 1) Tintin se rend 2 fois au San Theodoros, le pays du Général Alcazar, dans l'Oreille Cassée et Tintin et les Picaros. Il me semble qu'il fait aussi une petite incursion en Bordurie ("poste frontière bordure") dans le Sceptre d'Ottokar et qu'il visite à nouveau ce pays dans l'Affaire Tournesol. 2)la réponse proposée (la Chine) est-elle politiquement correcte ? Le Tibet est-il vraiment la Chine ? Il y a quelques années, une traduction de Tintin au Tibet dont le titre en Chinois était "Tintin au Tibet chinois" avait été mise au pilon sur ordre de Fanny Rodwell, veuve d'Hergé.

Répondre

Expat Mag

Quels sont les meilleurs vins du monde ?

Le plus grand concours viticole du monde vient de rendre son verdict. Parmi les milliers de vins en compétition, seuls 50 ont reçu le titre très prisé « Best in Show ». Les vins français figurent-ils