Lundi 19 février 2018
Shanghai
Shanghai
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Notre sélection de destinations en Asie pour le Nouvel An chinois

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 01/02/2018 à 21:00 | Mis à jour le 02/02/2018 à 01:14
Photo : Le lac Erhai près de Dali dans la province chinoise du Yunnan
asie-idees-visites-vacances-chine

Découvrez les destinations asiatiques préférées de notre rédaction ! Provinces chinoises ou au-delà des frontières, profitez de nos conseils pour vos congés du Nouvel An chinois.

 

Le Yunnan de Guillaume : région de l’éternel printemps

Pour vous rendre dans le Yunnan, que ce soit en train ou en avion, vous passerez forcément par Kunming, qui se situe au centre du plateau, à 1.800 m d’altitude. C’est la porte d’accès la plus directe à la Chine du Sud-Ouest. Surnommée la "cité de l’Eternel Printemps", en raison de la douceur de son climat, c'est une ville moderne, étalée dans une large plaine, près du lac Dian.

La forêt de pierre de Shilin

asie-idees-visites-vacances-chine

Mais ne vous attardez pas trop dans cette immense agglomération, allez plutôt à 2/3h de bus de là vers la forêt de pierre de Shilin. Féérique est le mot juste pour qualifier cet immense ensemble de pitons rocheux aux formes gracieuses qui s’élèvent vers le ciel. Un réseau de sentiers permet de frôler ces pitons dont certains se dressent à plus de 30 m.

Dali

Plus au nord, enfoncez vous vers les montagnes du Yunnan, au frais, loin du tumulte des grandes villes et découvrez Dali l’intemporelle. Ici, on pourrait se croire dans un décor de film chinois de cape et d'épée : de vieux remparts de pierre, de grosses portes médiévales, des ruelles pavées, bordées d'élégantes maisons basses, des toitures typiques de la région, en ardoise, abritant des jardins et des cours secrètes derrière de hauts murs. Ici, aucuns immeubles modernes, peu de circulation automobile.
Avis aux amateurs de musique, le soir, la ville est le théâtre de nombreux live Jazz, blues et rock sur l’artère principale de la vieille ville.

Le Lac Erhai

Voici donc une petite mer intérieure de 42 km de long sur 6 km de large, orientée nord-sud. Si vous décidez de louer une moto, comptez une journée pour en faire le tour. Ce lac est entouré de montagnes, de collines et de rizières qui descendent en pente douce vers les rives du lac.

Tout autour de petits villages pittoresques offrent une vue sublime sur le lac aux ondes claires. Perdez-vous dans les ruelles grisâtres, marchandez vos fruits, ou autres, vers les étals des nombreux marchés, où les familles Bai font leurs emplettes. Admirez de quelle façon les femmes portent fièrement leurs tuniques colorées. Attention néanmoins à ne pas rouler de nuit autour du lac, les routes ne sont pas éclairées.

asie-idees-visites-vacances-chine

Lijiang

Continuez encore vers le nord, en vous rapprochant encore un peu plus des hauts sommets tibétains et de Shangri-La ; Lijiang s’offre à vous. Plus grande que Dali, mais au charme intact on retrouve ici un décor "donjon et dragons", des ponts en pierre, des ruelles tortueuses bordées de vieilles maisons basses confèrent à l’endroit un caractère unique. Lijiang est la capitale du pays naxi, une minorité ethnique très particulière, aux traditions anciennes et matriarcales.

Les gorges du Saut du Tigre

Au nord de Lijiang, le fleuve Yangzi descendu des hauteurs du Tibet, traverse des gorges spectaculaires, considérées comme les plus belles et les plus profondes de Chine, ce sont les gorges du Saut du Tigre. Un paysage époustouflant de beauté, dominé par des sommets de plus de 5.000 m. Ce lieu pittoresque est considéré comme l’un des plus bels endroit pour les treks en Chine.

La légende raconte que pour échapper à un chasseur, un tigre sauta par dessus le canyon en son point le plus étroit, large de 25 à 30 m. Ouvrez l’œil, sait-on jamais… Le Yunnan est, semble-t-elle, une région préservée du temps et des influences modernes, qui laisse libre cours à l’imaginaire.

 

La Macao de Thomas : l’Europe aux portes de l’Asie

A trois heures de vol de Shanghai, cet ancien protectorat portugais vous offre la possibilité de visiter une des villes chinoises les plus européennes. La région administrative se divise en trois : la péninsule de Macao, l’ile de Taipa et Coloane.

asie-idees-visites-vacances-chine

Le quartier historique se situe sur la péninsule de Macao. Vous pourrez vous balader entre les monuments qui offrent une experience unique de fusion entre l’architecture chinoise et européenne. Pendant votre promenade dans le coeur de Macao vous pourrez visiter la fabuleuse façade de l’Eglise de la Mère-Dieu. Vous passerez également par la rue principale jusqu’à la fameuse place Senado, et continuant votre chemin vous arriverez sur le plus vieux temple de Macao, le Temple d’A-Ma.

Pour les plus joueurs, Macao est également réputée pour être la "Las Vegas asiatique". D’ailleurs, le chiffre d’affaire réalisé par les casinos à Macao est quatre fois supérieur a celui de Las Vegas. De nombreux show sont également organisés. Un de plus connus est surement le spectacle fontaine offert par le Wynn ou encore la balade en gondole au Venetian sur l’ile de Taipa.

asie-idees-visites-vacances-chine

Macao offre de plus un climat très attractif, les étés sont chauds et les hivers sont doux, ce qui permet de visiter la ville toute l’année sans avoir a se soucier de la météo.

La région administrative est également très connue pour son shopping a prix cassé (pas de taxes sur les prix) et ses bons restaurants. Vous pourrez déguster les spécialités locales (le sauté de crabe au curry, le poulet a la portugaise, la célèbre tarte à l’oeuf, le sandwich au porc et terminer par le flan portugais)

 

Le Vietnam de Stéphanie : entre Mékong, baie et rizières

Les vacances du CNY sont une bonne occasion pour découvrir le Vietnam. Voici un circuit Nord-Centre en démarrant par sa capitale, Hanoi.

Hanoi

Depuis Shanghai rejoignez Hanoi par un vol direct de 3h30. Capitale captivante et authentique, Hanoi mérite qu’on s’y attarde au moins 2 jours. A pied, à vélo ou en scooter pour les plus téméraires, frayez-vous un chemin pour parcourir cette ville à l’animation intense et aux innombrables scooters.

Son charme réside en partie dans son histoire : plus de 1.000 ans de civilisation chinoise et près d’un siècle de présence française ; deux cultures qui ont façonné Hanoi. A ne pas rater : le vieux quartier des 36 rues et corporations ; quartier des marchands et artisans : rues étroites où règne une ambiance survoltée. Un dépaysement en plein cœur de la ville.

Sapa

Depuis Hanoi prenez un train de nuit pour rallier Sapa. Petite ville de montagne à 1650m d’altitude, Sapa offre des paysages de rizières en terrasses à perte de vue et de multiples possibilités de randonnées. Au détour de vos treks, vous rencontrerez les minorités ethniques d’origine sino-tibétaine qui habitent la région. De jolis moments d’échanges en perspective.

La baie d’Ha Long

L’incontournable baie d’Ha Long classée au Patrimoine mondial de l’Unesco pour sa beauté naturelle. Passez une nuit ou deux sur une jonque pour admirer ces rochers sortis de l’eau qui s’étendent sur des centaines de kilomètres.

Hoi An

Comment ne pas succomber au charme de Hoi An ? Petite ville de la côte centrale traversée par des canaux, il fait bon y flâner à pied (son centre historique est interdit à la circulation) et découvrir son architecture si particulière mêlant temples chinois en bois et grandes demeures bourgeoises. Le soir venu, la magie opère toujours quand toutes les lanternes sont allumées, procurant à la ville un charme désuet.

Haut-lieu de la gastronomie vietnamienne, profitez de votre séjour pour goûter aux spécialités locales ou prendre des cours de cuisine.

En louant vélos ou scooters, vous accéderez rapidement aux belles plages de Cua Dai ou An Bang situées à moins de 5km de la ville. Il est également possible d’aller jusqu’aux plages de Da Nang à environ 30 km. Une bonne façon de clore ce périple avant de rentrer à Shanghai.

 

Le Fujian de Elise : Nature et Culture

Cette province est située au début de la zone sub-tropicale du sud de la Chine, la température s'y réchauffe et la végétation s'y fait plus luxuriante. Le Fujian a beaucoup à offrir aux visiteurs curieux : meilleurs crus de thé de Chine, nature protégée, paysages ruraux authentiques, trésors d'architectures coloniales et villages insolites avec les fameux tulou !

Wuyishan, une escapade dépaysante à 3h de Shanghai !

Situé dans la partie Nord-Ouest de la province, le parc de Wuyishan présente des paysages préservés : théiers, bambouseraies,montagnes douces évoquant Guilin ou de douces peintures chinoises de montagnes et d'eaux.

asie-idees-visites-vacances-chine

L'ensemble du parc est très bien équipé et des bus permettent de se rendre à l'ensemble des départs de balades pour en profiter au maximum, à la chinoise donc ! Des sentiers aménagés relient les différents sites majeurs du parc. Nos préférés : la balade qui part de la cascade de Shuilian Dong jusqu'aux théiers de Dahongpao, l'inévitable descente en radeau de bambous sur la rivière des neufs méandres, et l’ascension du Pic Tianyou qui la surplombe.

Infos pratiques : Ouvert toute l'année de 8h à 17h. Tarif du parc : 210 RMB pour un jour, 255 RMB pour 3 jours (Descente en radeau : 130 RMB). Depuis Shanghai en train : 3h de TGV, 300 RMB.

Paisible Xiamen et sa petite sœur, Gulang Yu l'élégante...

La ville portuaire de Xiamen témoigne du glorieux passé maritime de la province. Port important depuis le XIVème siècle, et premier port ouvert au commerce extérieur après les Guerres de l'Opium, on retrouve dans ses vieux quartiers une belle architecture de type colonial. Il y règne une atmosphère décontractée, et ses ruelles à coursives ne sont pas sans rappeler la vieille ville de Canton. 

asie-idees-visites-vacances-chine

Juste en face de Xiamen, se trouve l'île de Gulang Yu, ancienne concession japonaise et européenne, aujourd'hui très prisés des touristes chinois. Une fois passée l'embarcadère et ses abords immédiats où s'entassent la grande majorité des visiteurs, vous vous retrouverez vite seul à arpenter ses ruelles sinueuses jalonnées de splendides villas coloniales et de vieux banians. Son charme désuet opère de suite ! Consulats, bureaux de sociétés, splendides bâtisses de villégiatures … plus d'un milliers de riches demeures se sont préservées, de plus en plus restaurées chaque année, que l'on découvre doucement en se perdant dans le lacis de ruelles toutes entièrement piétonnes !

On vous conseille de séjourner sur l'île afin de profiter de fins de journée sans touristes, et de visiter Xiamen à la journée depuis Gulang Yu, pour aller à contre-sens de la majorité des visiteurs. Mais attention ! Les places sont chères donc il faut réserver votre hôtel le plus tôt possible.

Infos pratiques : Shanghai-Xiamen : de 6h30 à 8h de TGV selon les horaires et la gare choisie, à partir de 400 RMB. 1h50 en avion à partir de 500 RMB l'aller.

Ferry Xiamen-Gulang Yu: Attention ! Les départs depuis le terminal de ferry de Lundu, central, se font dans les deux sens très tôt le matin (5h30-7h) et tard le soir (après 21h). En journée, ce terminal est réservé aux résidents de l'île et les visiteurs doivent se rendre au terminal des ferrys de passagers étrangers à 2km du port principal... Un bus rapide depuis le port principal vous y conduira. Trajet : 35 RMB. Entrée sur l'île : 100 RMB.

Insolites tulou 

Parfait contraste avec les demeures coloniales de Gulang Yu, découvrez la campagne vallonnée du sud-ouest du Fujian et ses habitats uniques, les villages tulou ! Ces imposants édifices en terre circulaires abritaient des clans familiaux entiers et étaient conçus pour se protéger des attaques de bandits. Lieu de vie communautaire, les appartements privés intérieurs du tulou s'adossent sur deux ou trois étages autour d'une cour centrale, hébergeant parfois un petit temple des ancêtres.

asie-idees-visites-vacances-chine

On trouve des milliers de ces villages fortifiés, la plupart sont habités et ouvert aux publics. L'entrée des plus connus est payante, certains abritent des chambres à louer, et d'autres plus petits ont été entièrement reconvertis en pension familiale.

Nos préférés : les tulou autour du charmant village de Yunshuiyao et son paysage idyllique (90 RMB), l'incourtournable ensemble de Tianluokeng, et une nuit dans le tulou Qingde Lou au cœur du village endormi de Taxia, pour siroter un thé bien chaud au bord de la rivière de cette pittoresque bourgade.

Infos pratiques : Si vous souhaitez sortir des sentiers battus ou visiter un maximum de ces ensembles, il vous faudra un chauffeur privé. Si vous utilisez les transports en commun, des bus au départ des villes de Nanjing et Yongding vous permettent de vous rendre aux principaux ensembles de tulou. Trajet Xiamen-Nanjing : 1h de train, à partir de 30 RMB.

 

Le Japon de Gaelle : entre tradition et modernité

De nombreux vols avec ou sans escale sont disponibles depuis Shanghai jusqu’à Haneda (aéroport de Tokyo). L’avantage c’est que vu le froid et le prix (relativement élevé) vous ne braverez pas la foule des touristes !

Tokyo : à faire pour ses parcs immenses en pleine ville, son réseau ferré complexes, ses gadgets rigolos, son ambiance survoltée ou zen.

japon-image-neige

Visites à faire à Tokyo :

  • La mairie東京都庁舎 Tōkyōto Chōsha , avec la vue sur toute la ville du haut du 45e étage
  • Les parcs et temples bien sûr.
  • Le quartier des fripes, Shimokitazawa (下北沢 Shimokitazawa) où les «freaks » se regroupent le weekend avec leurs déguisements de Cosplay.
  • Shibuya 渋谷区 Shibuyaku: pour prendre une photo de ce carrefour mythique, pour voir les filles en mini-jupe et les néons.
  • La Tokyo Tower, 東京タワー, Tōkyō tawā, et à côté, la boutique Sousou pour acheter les vraies chaussures de Ninja (et les chaussettes qui vont avec) : http://www.sousou.co.jp/
  • Le Palais impérial, 皇居 Kōkyo, même en hiver, il reste majestueux.
  • Quartier Akihabara秋葉原, pour les mangas, l’électronique et les boutiques pour adultes.

Nikko : Facilement accessible en train depuis Tokyo faire pour la neige, les Onsen (sources d’eau chaude) en plein air, les temples entourés de forêt et de montagnes, les singes et les biches que vous pourrez peut-être apercevoir. Là encore, peu de touristes. La neige écrase tout, même le bruit, donnant au paysage un aspect très solennel. Seul problème, il vous faudra vous déchausser avant d’entrer dans les temples !

Visites à faire à Nikko :

  • Temple Rinnoji Rinnōji (輪王寺) et son jardin aux trésors.
  • La ville de Nikko, plutôt petite et tranquille en toute saison, agréable en hiver avec ses sources d’eau chaude, sa patinoire, ses feux de bois et son ambiance de chalet (Nikko Lodge) :
  • Accessible également depuis Nikko, des pistes de ski : http://www.snowjapan.com/japan-ski-resorts/town/nikko

Au Japon, vous apprécierez le calme, la politesse voire l’extrême amabilité, l’organisation et l’efficacité. En ce qui concerne le budget, vous trouverez de tout. Pour les moins fortunés, il est possible de s’éloigner un peu du centre-ville de Tokyo et de prendre des chambres en dortoir. Réservez-vous quand même une nuit dans une chambre traditionnelle, avec tatamis pour dormir et baignoire carrée pour le bain, afin de parfaire l’expérience de la vie nippone !

 

Les rizières de Longji de Caroline : une destination authentique

Si la brume et les températures hivernales de la région n’en font pas une destination particulièrement prisée en cette saison, le climat se fait l’allié de celles et ceux qui recherchent le calme, la nature… et les rencontres typiques. Les rizières de Longji se découvrent depuis plusieurs villages, plus ou moins touristiques. Le village de Tian Tou Zhai, quelques kilomètres au-dessus de la ville de Dazhai est un spot idéal et constitue le départ de belles randonnées à travers les rizières.

Paysage-longji-brume

Accueilli dès la descente du bus par les femmes Yao du village, une des trois minorités que vous pourrez croiser dans la région, vous serez guidé jusqu’à votre hôte. Pas de résidence de luxe ici, mais de sympathiques guesthouses. Une, en particulier, la Wood House, est tenue par Paul, un chinois baroudeur qui vous proposera de vous concocter un diner avec les produits de son jardin, et qui sera curieux de vous connaître. Avec ses tables et chaises accrochées à la verticale des murs, elle ne passe pas inaperçu dans le village !

Drôle et généreux, Paul connait la région comme sa poche et vous racontera l’histoire de ses habitants, accompagné d’un verre de vin de son propre cru. Il vous proposera probablement de vous faire rencontrer des artisans du village et de partager un moment au coin du feu avec eux.
Une expérience rare et conviviale !

Un paysage mystique embrumé

Le trek de 3 à 4 heures qui relie le village à celui de Ping’An est un des plus beaux, avec des moments mystiques à la clé... Il serpente parmi les terrasses des rizières et chaque vue, au travers de la brume qui va et vient, permet de découvrir un paysage grandiose. Même si à cette époque de l’année les rizières ne sont pas en eau -vous ne verrez certainement pas une reproduction des célèbres photos dans lesquelles le ciel se reflète dans les rizières - pas de regret à avoir, car il parait, selon les habitants, que cette vision n’apparaît quasiment jamais, la brume faisant partie intégrante de la région… !
Mais vous aurez peut-être la chance de découvrir les rizières en neige…

Vous traverserez le village de Zhongliu, à flanc de montagne, où il est possible de se restaurer. Paysans et femmes yao, vous guideront avec bienveillance pendant votre descente. Un paysage mythique pour une expérience inoubliable !

Infos pratiques

Y aller depuis Shanghai : Vol Shanghai-Guilin / Puis bus ou voiture depuis la Guilin Railway station. Le village de Tian Tou Zhai est à 100km de Guilin (environ 3h de bus, et un peu moins si vous prenez un chauffeur privé)
Y séjourner : Wood House, Tiantou village, Dazhai village, Longji Rice Terraces Scenic Area, Longsheng

 

Nous vous recommandons

0 CommentairesRéagir

Actualités

INNOVATION

L’Intelligence Artificielle, dada chinois #2

Le pays a pris conscience qu’il ne s’imposerait comme leader, que sur des marchés natifs, non-occupés par l’Occident. C’est ce que font de jeunes compagnies, développant robots, base de données...