Jeudi 20 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

"Sans corset", la lutte contre l'obsession de la beauté physique

Par Jennifer Guerrieri | Publié le 11/07/2018 à 20:00 | Mis à jour le 11/07/2018 à 20:00
make-up-1209798_960_720

« Sans corset » est un mouvement féministe qui se répand de plus en plus sur les réseaux sociaux en Corée du Sud. Décryptage de ce phénomène.

Il suffit de jeter un œil aux affiches publicitaires dans le métro pour comprendre les diktats de la mode en Corée du Sud. Teint de poupée, grand yeux noirs, nez fin, lèvres légèrement pulpeuses, visage ovale, cheveux longs et soyeux, ainsi qu'un corps mince et une taille fine... voilà la définition même de la beauté au pays du matin calme.

Être belle représente bien plus qu'un idéal chez les femmes coréennes, il s'agit d'un critère de survie sociale pour trouver un travail et un époux. Ce n'est pas pour rien que la Corée du Sud est classé troisième sur le podium du marché mondial de la chirurgie esthétique. En effet, selon un sondage de l'institut Gallup Korea, un tiers des Coréennes âgées de 19 à 29 ans ont déjà subi une intervention chirurgicale.

 

Un mouvement féministe né à partir d'une vidéo YouTube

 

 

Mais certaines mentalités changent. Notamment depuis l'impulsion du mouvement « Sans Corset ». Tout a commencé par une vidéo postée par la Youtubeuse Bae Lina le 4 juin 2018 (ci-dessus). Cette dernière s'était filmée en train de se maquiller pendant que défilaient à l'écran plusieurs messages d'insultes sur son apparence. Révélant son visage sans artifice à la fin de la vidéo, elle conclut par le message suivant : « Trop de femmes passent une ou deux heures par jour à se maquiller. Tu n’as pas besoin d’être jolie. Ne sois pas accablée par le regard des autres. »  La vidéo a récolté plus de 2 millions de vues.

 

Une volonté de briser les codes

Face à cette situation, les femmes coréenne ont décidé de se révolter sur les réseaux sociaux afin de lutter contre cette pression constante de la société pour avoir un corps parfait et ressembler à un idéal féminin. Les actes de rébellion se multiplient. Certaines coupent symboliquement leur cheveux longs, tandis que d'autres jettent leurs produits de beauté. La journaliste Lim Hyon-ju a même brisé les codes en rangeant ses lentilles de contact pour présenter le journal télévisé avec des lunettes sur la chaîne MBC News.

« Sans corset » veut faire bouger les choses et vaincre cette dictature de l'apparence. La lutte se poursuit et n'est pas prête de s'arrêter. 

35403859_2459844197375214_4718113435416526848_n

Jennifer Guerrieri

Etudiante en journalisme à Aix-en-Provence en quête d'évasion. Culture, voyages, lecture et autres petites passions...
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Séoul ?

MUSIQUE

Les 7 Chansons Kpop les plus populaires de l’été 2018

Au cours de la dernière décennie, la vague hallyu a atteint dans le monde entier. Cette vague a introduit le monde à la culture coréenne à travers les drama, la nourriture et en particulier la musique