Jeudi 20 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La Corée interdit les cours d'anglais dans les garderies

Par La Rédaction Séoul | Publié le 11/01/2018 à 19:30 | Mis à jour le 11/01/2018 à 19:30
éducation anglais langage garderie Corée du Sud séoul société culture controverse polémique

Le ministère de l'Education prévoit d'interdire les cours d'anglais dans les garderies et les jardins d'enfants, suite à sa récente décision controversée d'abandonner les cours d'anglais après l'école dans les écoles élémentaires.

En décembre, le ministère a annoncé qu'il abolirait les cours d'anglais après l'école pour les élèves de première et de deuxième année lorsque le semestre de 2018 débutera en mars.

Les fonctionnaires croient que le fait de commencer l'anglais à un jeune âge a peu d'avantages et affirme que cela crée beaucoup de stress pour les enfants.

 

Les ministères sont tous deux à bord pour interdire les cours d'anglais dans les garderies et une décision finale devrait être prise dans le mois.

Il y a environ 40,000 garderies en Corée et 70% sont membres de la Korea Edu-Care Association (KEA), qui s'oppose fermement à l'interdiction.

"Interdire les classes en général sans le consentement des parents ou de leurs opinions est absurde, nous sommes contre le mouvement." a déclaré un gestionnaire de l'Association.

 

De nombreux experts s'inquiètent que l'interdiction puisse avoir un effet boule de neige sur l'éducation privée, car davantage de parents pourraient choisir cette option comme alternative.

logo seoul

La Rédaction Séoul

L'édition de Séoul de lepetitjournal.com, le média de référence des Français, francophones et francophiles à l'étranger.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

LEPETITJOURNAL.COM

Participez à notre enquête lecteurs (et gagnez un voyage)

Vous êtes de plus en plus nombreux à consulter lepetitjournal.com. Afin d’apprendre à mieux vous connaître, nous vous proposons de répondre à notre enquête lecteurs et peut-être gagner un voyage

Vivre à Séoul

Entreprendre, la solution de Florie pour travailler en Corée

Expatriée en Chine depuis 10 ans, Florie Deswaziere De Castro choisit de « suivre l’amour » jusqu’en Corée du sud en 2016. Œnologue, la Française pense retrouver un  travail rapidement. Sans succès...

Expat Mag

Singapour Appercu

J. Bonet et Y. Le Goff - Stop à l’exploitation sexuelle des mineurs

Si l’exploitation sexuelle des mineurs existe depuis des siècles, différents facteurs sont à l’origine de son aggravation et de sa sophistication à l’heure actuelle.

Sur le même sujet