Jeudi 24 juin 2021

Coralie Yuan : "Etre à l’écoute de nos compatriotes"

Par Damien Bouhours | Publié le 17/05/2021 à 00:00 | Mis à jour le 17/05/2021 à 09:28
Coralie Yuan, tête de liste aux élections consulaires Corée du Sud Taïwan

Coralie Yuan est tête de liste pour Rassemblement Corée-Taïwan, pour les élections consulaires en Corée du Sud et Taïwan. Elle revient avec nous sur son programme.

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques phrases ?

Arrivée il y a 35 ans à Taiwan, restée à Taiwan pour raison familiale (mariée, trois enfants), j’ai connu toutes les difficultés rencontrées par une étrangère à s’installer à Taiwan et ce surtout dans les démarches administratives. Je suis devenue tout naturellement bénévole pour aider les Français en difficulté à Taiwan : j’ai été correspondante de Mondial Assistance, puis Médecin-conseil du Bureau Français de Taipei, et depuis plus de vingt ans, membre du Comité de sécurité du BFT en temps que Chef de l’ilôt Hsinchu-Taoyuan. C’est ainsi que j’ai eu à traiter de nombreux dossiers en fait pas tous d’ordre médical puisque j’ai été amenée à traduire des dossiers d’ordre social pour éviter les frais de traduction, à accompagner des personnes en détresse et à donner des conseils d’adaptation sur un sol étranger. Ce fut un immense honneur de recevoir la médaille de Chevalière de l’Ordre du Mérite en 2014. Je suis devenue Conseillère des Français de l’étranger en remplacement de Karim Khouider retourné en France et depuis, me sens également concernée des problèmes rencontrés par les Français en Corée du Sud. Heureusement, je me suis très vite entourée de conseillers bénévoles dans les deux pays, et malgré l’empêchement depuis la crise sanitaire de me déplacer à Séoul, mes amis de Corée me tiennent bien au courant des problématiques de la communauté française de Séoul, et je compte effectuer une permanence virtuelle le 4 Avril.

 

Comment avez-vous constitué votre liste ?

Nous sommes des bénévoles vivant depuis de longues années en Corée du Sud et à Taiwan qui nous sommes retrouvés naturellement par amitié pour former un groupe, une équipe qui restera bénévole et apolitique.

 

Quel est selon vous le grand défi auquel font face les Français de Corée du Sud et de Taiwan ?

L’accès à l’éducation française à prix abordable;
Le problème des règles d’attribution des bourses scolaires qui excluent de fait ceux ayant investi en France pour préparer leur retraite ;
L’accès à la vaccination anti CoVID19 pour les étrangers qui devront suivre les dispositifs mis en place par les gouvernements locaux ;
Les difficultés rencontrées en raison d’une méconnaissance des lois locales, ce surtout en cas de litiges ;
Le problème de renouvellement des visas durant la crise sanitaire en Corée ;
Le problème de la campagne de test CoVID19 obligatoire pour les étrangers en Corée ;
Les difficultés de trouver une maison de retraite ;
Les difficultés de communication avec le personnel médical en cas de maladie.

 

Que représente pour vous la mission principale du conseiller des Français de l’étranger ?

Le Conseiller des Français de l’Étranger est avant tout à l’écoute de ses compatriotes afin de pouvoir leur conseiller au moment d’une décision difficile à prendre, les aider dans certaines démarches, les accompagner au décours d’une constitution de dossier (comme par exemple un dossier de départ en retraite, une demande de bourse ou une demande d’aide sociale) et les représenter lors des Conseils consulaires et auprès des parlementaires de passage.

 

Pouvez-vous nous détailler les grands axes de votre programme ?

  1. Rester en liaison avec la Communauté française en effectuant 2 à 3 permanences annuelles en Corée du Sud et à Taiwan, en restant joignable sur les réseaux sociaux (Line, WhatsApp , kakaotalk, Facebook) , par e-mail et sur mon site internet)
  2. Accompagner les Français par un Bulletin trimestriel publié sur le site internet contenant le compte-rendu du Conseiller des Français de l’étranger. De plus leur proposer les liens utiles vers les associations existantes, et les listes de traducteurs dans les deux pays afin de faciliter leur démarche.
  3. Assister les Français en participant assidument aux Conseils consulaires et autres réunions du poste consulaire tout en soutenant leurs droits lors des Commissions d’aide sociale, Commissions des bourses scolaires; de même en soutenant les droits des familles binationales.
  4. En terme d’éducation, soutenir les demandes d’homologation AEFE des nouveaux établissements, soutenir le développement de structures d’aide aux enfants de familles binationales pour faciliter le maintien de la francophonie, et accompagner les étudiants français en échanges.
  5. Accompagner les entrepreneurs lors de leur installation, et mettre à leur disposition une liste des entreprises françaises installées ainsi qu’un recensement des besoins de formation des Français.
  6. Participer aux Comités de sécurité et à la mise en place du plan de sécurité, et mise à disposition d’une liste d’entreprises expertes en IT et cyber-sécurité.

 

Rassemblement Corée-Taïwan

Coralie Yuan

Julien Provenzano

Agnès Roussel

Christian Laudet

Aymara Chinchiroca

Damien Terisse

 

Pour en savoir plus sur les élections consulaires et les autres listes : Elections consulaires : modalités de vote et candidats à Séoul

Nous vous recommandons
Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s)Réagir