Lundi 27 janvier 2020
São Paulo
São Paulo
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EXPRESSION DE LA SEMAINE - De araque

Par Lepetitjournal Sao Paulo | Publié le 28/03/2017 à 22:03 | Mis à jour le 08/02/2018 à 13:03

Lepetitjournal.com vous présente, chaque semaine, une expression brésilienne. De quoi améliorer son portugais tout en se divertissant ! Cette semaine : "De araque".

"De araque" est une expression quotidienne utilisée pour qualifier quelque chose de faux, une contrefaçon sans valeur. Cela semble être cela, mais ne l'est pas, que ce soit un objet ou une personne.

Par extension, "de araque" peut aussi désigner un imprévu, un élément qui surgit et qui n'était pas prévu dans les plans. 

Cette expression découlerait d'une boisson dénommée "arak", importée par les immigrés d'origine arabe au Brésil. Très forte, elle avait la particularité de doter ses consommateurs d'une grande imagination, ceux-ci racontant après absorption des tissus de mensonges. On parlait alors d'histoires "de araque".

De nombreuses années plus tard, ce terme se retrouve dans la langue brésilienne. En français, on dirait "du toc".

Exemple
"Aquele rolex que o amigo dele deu era de araque" que l'on pourrait traduire par "Cette rolex que son ami lui a donné était en toc".

À la semaine prochaine !

Clémentine VAYSSE (www.lepetitjournal.com - Brésil) Rediffusion

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Freelance : Comment se faire payer par ses clients à l’étranger ?

Si vous êtes travailleur indépendant et que vous travaillez pour des clients étrangers, ou que vous êtes basé à l’étranger, vous êtes automatiquement soumis aux problématiques de change...

Que faire à Sao Paulo ?

Les séries françaises qui cartonnent à l’étranger

Les séries françaises s’exportent de plus en plus à l’étranger. De Capitaine Marleau au Bureau des légendes, découvrez les séries tricolores qui passionnent les téléspectateurs du monde entier.

Expat Mag

CINÉ

Les films en français n’ont pas trouvé leur public en 2019

Faut-il faire des films en anglais pour intéresser le marché international ? C’est en tout cas le constat que l’on peut faire en étudiant les résultats du cinéma français à l’étranger en 2019.

Sur le même sujet