Samedi 5 décembre 2020

Ouverture des frontières au Chili seulement via l’aéroport de Santiago

Par Naïla Derroisné | Publié le 10/11/2020 à 21:10 | Mis à jour le 11/11/2020 à 11:15
Photo : Jordan Sanchez - Source : unsplash.com
ouverture frontieres chili

La sous-secrétaire du Ministère de la santé a expliqué, mardi 10 novembre, qu’un décret va autoriser, d’ici la fin du mois, l’entrée des touristes sur le territoire chilien. Cela se fera uniquement via l’aéroport de Santiago et avec un protocole sanitaire strict.

"L’ouverture des frontières pour les étrangers se fera d’ici la fin du mois de novembre et de manière graduelle", a annoncé Paula Daza, la sous-secrétaire du Ministère de la santé. En effet, l'entrée dans le pays ne pourra se faire qu'en passant par l’aéroport international Arturo Merino Benítez, à Santiago. Les frontières terrestres et maritimes deumeront, pour le moment, fermées.

Il n’y aura pas de restrictions quant à la provenance des voyageurs. "Ils pourront provenir de n’importe quel endroit du monde, indépendamment de la situation sanitaire de leur pays", détaille Paula Daza. 

Test PCR négatif exigé et suivi de l’état de santé pendant 14 jours

Avant de monter dans l’avion, les voyageurs devront remplir une attestation sur l’honneur dans laquelle ils déclaront leur lieu de provenance, leur destination ainsi que leur état de santé (s’ils souffrent, ou non, de symptômes attribuables à la covid-19). Un test PCR négatif sera également exigé. Il devra être réalisé 72 heures maximum avant de prendre l’avion.

Un isolement ne sera pas nécessaire après l’entrée sur le territoire. Toutefois une plateforme va être mise en place pour surveiller l’état de santé des voyageurs. "Le plus important c’est la traçabilité", explique Paula Daza. Et d’ajouter : "Toutes les personnes qui vont entrer dans le pays, Chiliens comme étrangers, vont devoir reporter leur état de santé et leur position géographique pendant 14 jours. Si ces règles ne sont pas respectées, il pourrait y avoir des sanctions", conclut-elle.     

Nous vous recommandons

naïla Derroisné

Naïla Derroisné

Journaliste de formation Naïla mène divers projets d’investigation et audiovisuels au Chili, où elle vit depuis 2019. Correspondante pour des médias francophones elle est aussi la rédactrice en cheffe de Lepetitjournal.com à Santiago.
0 Commentaire (s)Réagir