Lundi 24 septembre 2018
Santiago
Santiago
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PAROLES D'EXPATS - Adeline Trudgett, documentaliste à l'Alliance française de Santiago

Par Lepetitjournal Santiago | Publié le 20/03/2017 à 09:08 | Mis à jour le 20/03/2017 à 15:33

Adeline Trudgett est professeure documentaliste au Lycée Antoine de Saint-Exupéry de Santiago (Lafase) depuis 2014. A l'issue de sa première expatriation, elle partage à Lepetitjournal.com/Santiago ce qui a fait la richesse de son expérience : l'équilibre entre adaptation et intégration, les projets menés au lycée et les voyages en Amérique latine.

Au bout de sa troisième candidature au poste de professeur résident dans un lycée français à l'étranger, Adeline quitte le Lycée de Bourges pour Santiago. Elle rejoint les 5 300 professeurs mis à disposition par l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE), qui coordonne 910 établissements à travers le monde. Poussée par l'envie d'aventures, elle arrive en juillet 2014 au Chili. En plein hiver, sans connaissance ni contact, elle sera éternellement reconnaissante aux premiers collègues rencontrés alors pour leur accueil et leurs conseils.

En tant que professeure documentaliste à Bourges, Adeline contribuait à former les élèves à la maîtrise de l'information. Elle gérait et assurait l'évolution du centre de documentation et d'information (CDI) et la mise à disposition des ressources documentaires. Elle participait également à la diffusion de l'information et à l'ouverture culturelle de l'établissement. Des missions qui ont pris, à Santiago, une nouvelle dimension grâce à la taille et aux spécificités d'une cité scolaire privée à l'étranger.

Le travail d'Adeline, en étroite collaboration avec ses collègues et l'équipe du CDI, a été légitimé par l'importance accordée à l'innovation pédagogique inscrite dans le projet franco-chilien biculturel et bilingue du lycée. Elle collabore donc activement à de nombreux dispositifs pédagogiques transversaux tels que les travaux personnels encadrés (TPE) en classe de 1ère ou l'Histoire des Arts en Seconde. Elle prend même en charge les élèves des classes de Seconde pour développer des projets numériques.

Autre atout pour Adeline : l'établissement regroupe tous les niveaux scolaires. Cette configuration lui permet de proposer des projets littéraires partagés entre le primaire, le collège et le lycée. En 2017 par exemple, les élèves de CM2 et de Sixième participeront au Prix des Incorruptibles. En revanche, au sein du CDI du lycée, il faut organiser la cohabitation des collégiens et des lycéens. Dans ce sens, Adeline a créé un salon de lecture numérique.

En tant que professeure documentaliste, elle a été chargée de coordonner l'offre du parcours d'éducation artistique et culturelle des élèves (PEAC). Une mission qu'elle a particulièrement appréciée grâce à la qualité de la collaboration avec l'Institut français du Chili. Dans ce cadre et pour accompagner l'éducation à l'image, le lycée a rejoint les programmes d'Ecole, Collège et Lycée au cinéma en partenariat avec le Centre national du cinéma.

Adeline se réjouit d'avoir réussi à s'adapter tant à la vie chilienne qu'à s'intégrer à la communauté française. « C'est parce que j'ai eu la volonté d'aller vers les autres et d'accepter leurs différences », avoue-t-elle. Elle en aura profité pour suivre des cours de tango, visiter le Chili et découvrir de nombreux pays d'Amérique latine.

Prochaine étape pour Adeline, qui se rapproche de sa ville natale de Toulouse, la rentrée au Lycée français de Madrid en septembre 2017, pour de nouvelles aventures pédagogiques, culturelles et numériques.

Claire Lansac (lepetitjournal.com/santiago) - Lundi 20 mars 2017

logofbsantiago

Lepetitjournal Santiago

L'édition de Santiago de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet