Dimanche 27 septembre 2020

PINOCHET - Les funérailles divisent le Chili

Par Lepetitjournal Santiago | Publié le 13/12/2006 à 02:41 | Mis à jour le 13/11/2012 à 11:00
Les obsèques du général Pinochet ont eu lieu hier mardi. Environ 70.000 personnes sont venus lui rendre hommage, tandis que des milliers d'opposants s'étaient rassemblés autour de la statue de Salvador Allende 

Alors que le corps du général Pinochet était transporté dans la nuit de dimanche à lundi, vers l'Ecole militaire, lundi aux premières heures du matin, une longue file a commencé à se former devant l'imposant bâtiment militaire de l'avenue Américo Vespucio.
Au total, ce sont entre 60.000 et 70 .00 personnes qui auront défilé, après plus de trois heures d'attente devant la dépouille du général, dans la journée de lundi et jusqu'à six heures du matin, mardi. Parmi eux trois anti-pinochettistes ont craché sur le cercueil, frôlant le lynchage.

Obsèques.
Comme il avait été décidé par Michelle Bachelet, le général Pinochet n'a pas bénéficié des funérailles d'Etat. Néanmoins, en tant que ministre de la Défense, Vivianne Blanlot a assisté à la cérémonie militaire, qui a eu lieu hier mardi, comme un "devoir républicain" selon les propres termes de Michelle Bachelet, alors que le fils du défunt avait déclaré "ne pas souhaiter d'agissement hypocrite".
L'arrivée de Vivianne Blanlot dans la cour d'honneur a provoqué des sifflets de la foule, tandis qu'elle était fortement bousculée à la sortie de la cérémonie. Environ 3.000 invités ont assisté à la messe et aux discours. Parmi ceux-ci, celui de l'un des petits-fils du défunt, le capitaine Augusto Pinochet qui a fait un éloge politique de son grand-père bien peu protocolaire. Cet incident risque de lui valoir des sanctions militaires

C'est Concón.
Après la messe, le corps du général a été transporté dans l'après-midi de mardi à Concón, cité balnéaire au nord de Valparaiso où a eu lieu la crémation, en présence des proches.

Manifestation: Pendant toute la durée de la cérémonie, des milliers d'opposants au général Pinochet s'étaient rassemblés autour de la statue de Salvador Allende, à côté du palais de la Moneda, brandissant les photos de leurs proches, disparus, victimes de la dictature.
 
Sophie Rouchon (www.lepetitjournal.com - santiago ) 13 décembre 2006

A noter: le très complet documentaire de Patricio Guzman , "Le cas Pinochet" ressort jeudi, pour l'occasion, sur les grands écrans chiliens
logofbsantiago

Lepetitjournal Santiago

L'édition de Santiago de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

AEFE : une rentrée scolaire maîtrisée

Dans une situation mondiale inédite sur le plan épidémiologique, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger a mis en œuvre un certain nombre de dispositifs pour préparer la rentrée scolaire.

Expat Mag

AFD - « L’Atlas invite à porter un regard nouveau sur l’Afrique »

A l'occasion de la sortie de l'Atlas de l'Afrique, Rima Le Coguic, directrice Afrique de l’AFD, aborde avec nous l’avenir du continent, ses défis et ses voies de développement.

Sur le même sujet