Samedi 22 septembre 2018
Santiago
Santiago
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TORRES DEL PAINE – Comment bien préparer sa visite

Par Lepetitjournal Santiago | Publié le 27/03/2015 à 03:00 | Mis à jour le 27/03/2015 à 20:27

 

Faire le mythique trek W de Torres del Paine en Patagonie, à quelques 3000 km au sud de Santiago, est devenu une étape incontournable pour tous les voyageurs qui passent au Chili. Entre ballade en voiture et trek de 10 jours, voici quelques conseils pour éviter de prendre un guide

Le parc national Torres del Paine est l'un des lieux les plus prisés du monde pour les amateurs de randonnée. C'est aussi l'un des plus beaux spectacles naturels que le Chili ait à offrir. On vous offrira une bonne carte à l'entrée, qui n'est malheureusement pas disponible sur internet. Pour éviter toute déconvenue, voici trois options qui vous permettront de visiter le parc, selon votre condition physique, ou tout simplement le temps qui vous est imparti : le trek O, la visite en voiture ou le trek W.

Le trek W

La solution la plus commune pour visiter cet endroit si particulier, c'est le trek W, qui s'appelle ainsi à cause pour les trois randonnées qu'il permet d'effectuer. Ce trek s'étale sur quatre ou cinq jours selon vos choix et votre condition physique. La première chose à savoir c'est qu'il faut quitter Puerto Natales à 7h30 grâce au premier bus pour pouvoir commencer directement votre trek. Deux possibilités s'offrent à vous. Le chemin que nous vous conseillons consiste à partir de Puneto, dernier arrêt du bus en provenance de Puerto Natales. Ainsi vous commencez votre trek par la traversée du lac Pehoé en catamaran à midi, avec en toile de fond un panorama incroyable sur les Cuernos et le Paine Grande si il fait beau. Une fois arrivé au refugio Paine Grande commence la première branche du W pour aller découvrir le glacier Grey, un immense champ de glace qui se jette dans un lac du même nom. Après une nuit au Refugio Grey, il faut gagner le pied de la Vallee Frances pour dormir au Campamento Italiano ou au Refugio Los Cuernos. Le troisième jour se consacre à l'ascension de cette vallée, avant de redescendre dormir à Los Cuernos. Le quatrième jour, une longue marche qui longe le massif vous permet d'atteindre le Refugio Chileno, ou le Campamiento Torres un peu plus loin. Pour votre dernier jour de trek, levez-vous aux aurores pour aller admirer le soleil se lever sur les fameuses Torres, clou du spectacle entamé quatre jours plus tôt. Il faut ensuite redescendre jusqu'à l'Hôtel las Torres avant 14h pour récupérer un bus jusqu'à Puerto Natales. La deuxième solution, bien plus commune, consiste à faire le trajet dans le sens opposé. Mais vous vous priverez ainsi du lever de soleil sur les tours de roches, et risquez de rencontrer bien plus du monde. Seul avantage, les sentiers sont un peu mieux balisés dans ce sens.

Le plus important pour bien préparer son trek, c'est d'être au courant des distances et des temps qui séparent chaque campings et refuges. C'est aussi comme cela que vous allez pouvoir prévoir le nombre de jours à consacrer au trek, et pouvoir réserver les refuges si vous préférez cette option au camping. Voici un résumé qui pourrait vous être bien utile:

Refugio Paine Grande ? Refugio Grey : 10 km ? 3h30
Refugio Paine Grande ? Campamento Italiano : 7,5 km ? 2h30
Campamento Italiano ? Mirador Britannico:  5 km ? 3h
Campamento Italiano ? Refugio los Cuernos: 5 km ? 2h30
Refugio Los Cuernos ? Hotel Las Torres : 12 km ? 4h30
Hotel Las Torres ? Refugio Chileno : 5 km ? 2 h
Refugio Chileno ? Campamento las Torres : 3 km ? 1h30
Campamento las Torres ? Mirador Las Torres: 1 km ? 1h

Si vous choisissez de passer la nuit en refuge, il est très important de réserver bien à l'avance ses places (de 2 à 4 semaines), en particulier pendant la haute saison (décembre ? février). Comptez environ 20 000 pesos par personne pour une chambre de six. Sachez qu'il est difficile de faire l'ensemble du trek en quatre jours, cela vous obligera à faire plus de 30 km de marche sur une journée (entre Los Cuernos et le Refugio Grey en passant par la Vallee frances), à savoir près de 11h de marche, ce qui demande une très bonne condition physique. D'autant plus qu'il faut garder à l'esprit que vous devrez porter un sac qui pèsera entre 8 et 12 kg, et que les conditions de vent et de pluie en Patagonie sont extrêmement éprouvantes et vous ralentissent considérablement. Lorsque vous dépassez les 8h de marche sur une journée, vous prenez de grands risques de vous blesser et de ne pas pouvoir finir le trek. Chaque refuge dispose d'un camping payant, propose une épicerie et des repas. Une solution plus onéreuse qui vous soulage des réchauds, gamelles et autres provisions. Ils proposent de louer du matériel de camping. L'ensemble des logements sont gérés par deux entreprises auxquelles il faut s'adresser pour réserver, Vértice Patagonia pour les refuges Paine Grande (très moyen) et Refugio Grey (très bon), et Fantastico Sur pour les autres. En dehors des refuges, les Campamentos (campings rudimentaires sans douches) sont gratuits.

Les autres options

Pour les plus sportifs qui disposent d'une dizaine de jours, le trek O vous permet de faire le tour du parc avec des étapes très bien balisées. Cela offre un vrai tour d'horizon du parc, et une découverte de paysages moins touristiques.

Pour les moins sportifs, ou les plus pressés, il est possible de visiter quelques zones du parc en voiture. Dans ce cas, gardez à l'esprit qu'il faut trois bonnes heures pour atteindre le parc depuis Puerto Natales, et que la dernière partie de la route est en pierre et parfois peu commode pour une voiture urbaine. Même chose à l'intérieur du parc, les routes reliant les différents miradors atteignables en voiture ne sont jamais bitumées ou asphaltée. Il est également possible de faire les randonnées des Torres et du glacier Grey en 8 heures aller et retour, ou de visiter le lac Grey en bateau en trois heures de croisières.

Pour plus d'informations pratiques sur la préparation du sac, voire notre article de 2011. D'autres informations sont disponibles sur le site officiel du parc.

Benjamin Delille (lepetitjournal.com/santiago) Vendredi 27 mars 2015

 

logofbsantiago

Lepetitjournal Santiago

L'édition de Santiago de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet