Samedi 17 novembre 2018
Rio de Janeiro
Rio de Janeiro
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TRANSPORTS - Comment se rendre à Rio depuis l’aéroport de Galeão-Antônio Carlos Jobim ?

Par Lepetitjournal Rio de Janeiro | Publié le 10/04/2016 à 22:05 | Mis à jour le 11/04/2016 à 12:08

L'arrivée en avion à Rio est impressionnante puisque c'est en regardant par le hublot que le passager croit atterrir au centre de la ville, effleurant les immeubles et caressant l'océan. Or le voyage n'est pas encore terminé, l'aéroport de Galeão-Antônio Carlos Jobim se situe à une vingtaine de kilomètres de la zone sud de la "Cidade Maravilhosa". La toute première des préoccupations est donc la question du transport. Lepetitjournal.com vous aide à vous y repérer si vous ne louez pas de voiture ou si personne ne vient vous chercher.

Taxi 
Si l'on ne souhaite pas s'embarrasser, et que la question financière est secondaire, alors le taxi semble être la solution la plus aisée. Attention aux pièges : ne jamais répondre à la sollicitation de chauffeurs venant vous chercher dans le terminal voire à ceux qui sont le plus proche de la sortie. Il ne faut donc pas forcément se précipiter sur le premier taxi (qui doit être jaune avec une bande bleue) à portée de main. Traversez la première voie de taxi et allez à la seconde, en vérifiant bien que le chauffeur allume son compteur - bandeira 1 en journée, 2 entre 21h et 6h, ainsi que dimanche et jour férié, soit un tarif un peu plus élevé -. S'il veut négocier, c'est non. Une autre solution consiste à acheter par avance la course en taxi au sein même de l'aéroport aux comptoirs du "Rio de Janeiro State Tourism Authority". Le prix s'élèvera aux alentours d'une centaine de reais et vous n'aurez pas à faire la queue. La compagnie Aerotaxi, elle, vous proposera l'aller pour 64 reais et le retour pour 50 reais si vous réservez par téléphone (21 2467-1500). Pour une course normale jusqu'à la zone sud, vous en aurez pour une soixantaine de reais. Un supplément de R$ 1,95 par bagage (dans le coffre) peut également survenir. 

Ocab
Ocab est un service de chauffeurs privés lancé par deux entrepreneurs français. Légèrement plus cher qu'un taxi, il offre un service différencié en français ou anglais. Il existe la possibilité de réserver un chauffeur qui vous attend à la sortie de votre vol avec une pancarte. Comptez entre 80 et 120 reais pour la zone sud. Toutefois, plus on réserve à l'avance moins on paie cher. Pour faire appel à leurs services, téléchargez l'application ou téléphonez au 21 2533-8337 (8h-18h).

Bus
Les personnes désireuses d'économiser leurs deniers pour leur premier déplacement seront ravies d'apprendre qu'il est possible de prendre le bus pour seulement quelques reais. Cependant, il faut souvent s'armer de patience car aucun horaire n'est affiché (la fréquence va d'une dizaine de minutes à une heure, de 5h à 23h pour la plupart) et les arrêts de bus des terminaux ne sont pas du tout mis en évidence.

Zone sud (de Flamengo à Leblon) : une seule compagnie vous y mènera, ce sont les cars bleus Premium, situés au premier étage des deux terminaux. La ligne 2018 est la seule passant par la zone sud (jusqu'à Barra) pour 14,65 reais (de 5h30 à 22h30). Le temps moyen pour atteindra la zone sud est de 50 minutes. 

Barra : Soit vous prenez le Premium 2018 (mais le chemin est très long puisqu'il passe par la zone sud), soit vous prenez le 2918 de la même compagnie qui vous emmène directement à Barra par la Linha Amarela pour 14,65 reais (de 5h30 à 22h30). Le BRT Transcarioca opère lui entre l'aéroport et le terminal d'Alvorada (Barra), entre 5h et 23h, pour une durée d'environ 1h30, mais seulement R$ 3,80.

Centro : Les 2101 et 2145 de Premium vont jusqu'à l'autre aéroport, Santos Dumont, situé dans le centre-ville pour 12,80 reais (de 5h30 à 22h30). Pour 3,80 reais, le 925 vous y emmène également à partir de 22h, mais les arrêts sont beaucoup plus fréquents. Il faut prendre ces derniers au deuxième étage des deux terminaux.

Zone nord : Pour Bonsucesso, c'est le 915 qu'il faut prendre et Bananal (Ilha do Governador), c'est le 924, tous les deux à 3,80 reais et à prendre au deuxième étage des deux terminaux.

Niteroi : Une seule compagnie vous y mènera, la 1001, qui se rend jusqu'à Charitas pour 6,70 reais (de 4h à 23h). Les bus 760 et 761 sont à prendre au deuxième étage des deux terminaux.

Le bus, qui n'est pas dangereux pour les touristes en règle générale, est une option tout à fait satisfaisante, sauf si bien sûr on croule sous le poids des bagages ou que l'on ne sait pas trop où descendre. La peur d'être pétrifié à l'idée de ne pas savoir à quel arrêt descendre, de se tromper ou même d'être complètement perdu, doit être soulagée par le fait qu'une âme charitable sera toujours prête à aider les touristes égarés. Que ce soit un autre passager ou même le chauffeur qui en fait une affaire personnelle ! Tant de choses sont à découvrir à Rio, ce serait dommage de rater le premier pas dans cette aventure fantastique. La préparation est donc primordiale, nous espérons que ce guide pourra en aider plus d'un dans leurs démarches !

Métro
Il n'y a pas encore de ligne directe entre l'aéroport et la zone sud de Rio, mais il est assez simple de rejoindre la ligne 2 via le BRT. Prenez-le à la sortie de l'aéroport (il a pour destination Barra) et arrêtez-vous à la station "Vicente de Carvalho". Là vous pourrez emprunter le métro pour 4,10 reais et vous déplacer jusqu'à Botafogo. Si vous allez jusqu'à Copacabana ou Ipanema, il faudra changer à Botafogo pour prendre la ligne 1. 

>> Merci à toutes et à tous pour vos contributions en fonction de vos expériences, si vous en avez d'autres, n'hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires !

Nicolas SANCHEZ (www.lepetitjournal.com - Brésil) Rediffusion actualisée

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

hourya ven 14/09/2018 - 16:43

merci c est tres utile moi je veux aller a l aeroport tutti gli comment faire et merci je vais etre a copacabana et merci

Répondre

Que faire à Rio ?

São Paulo Appercu

VARILUX - 20 films français dans 60 villes du Brésil en juin

Au-revoir là haut, L'échange de Princesses, Le Brio ou encore Tout le monde debout seront à l'affiche très bientôt au Brésil. Le Festival Varilux de Cinéma Français au Brésil revient du 7 au 20 juin

Sur le même sujet