Mercredi 21 novembre 2018
Rio de Janeiro
Rio de Janeiro
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LA BOUSSOLE D'OSCAR - Oscar et le temps organique

Par Lepetitjournal Rio de Janeiro | Publié le 14/12/2014 à 23:05 | Mis à jour le 15/12/2014 à 01:42

Recursimo RH vous invite à suivre les pérégrinations d'Oscar, nouvel arrivant en terre brésilienne, que vous pourrez conseiller à chaque épisode, car il risque d'en avoir besoin ! Après la réponse d'Oscar à vos commentaires, voici, pour clore ce deuxième épisode, le bilan et éclairage du cabinet de conseil qui agira telle une boussole pour notre héros.

Oscar mesure son temps, compte les minutes avant d'être servi, les délais de réponse de ses collaborateurs, les semaines d'un déménagement bloqué en douane. Oscar se désespère, dans une perte de contrôle à laquelle il est peu habitué.

Dans un monde occidental globalisé, basé sur une rentabilité résultant de la productivité des hommes, le temps régit nos activités économiques et se vit en termes de gain ou de perte? les marchés financiers réagissent à la seconde. La notion de  temps est évaluée en monnaie sonnante et trébuchante, et si possible sans trop trébucher. Car  la "matriz" veille, suprême autorité à laquelle Oscar se réfère. Faire attendre quelqu'un, c'est un peu comme  lui dérober de l'argent,  voire lui subtiliser un peu de sa vie. D'autant plus insupportable, que vécu comme un manque de respect.

Le temps organique
La plupart des cultures traditionnelles perçoivent le temps comme un tout avec des éléments qui reviennent comme les cycles  lunaires,  et les appellations varient en lien avec  les différentes croyances : temps cyclique, temps circulaire, temps en spirale.  Un temps qui s'écoule au rythme des saisons, de la terre et du climat, de la nature et des hommes. La dimension spirituelle est présente voire omniprésente et les choses se font non par la seule volonté des hommes, mais par la grâce de Dieu. Pour les bouddhistes et les Dogons du Mali, l'évolution se lit au sein d'un ordre qui concerne plusieurs réincarnations.

Ce temps, nous le qualifions d'organique, car il prend en compte toutes les dimensions de la vie : matérielle, spirituelle, psychologique, relationnelle, climatique, où l'homme est un acteur, mais n'en est pas le maître. Il ne fait que s'inscrire dans un ordre multidimensionnel qui le dépasse et qui inclut les éléments du grand tout, du naturel au surnaturel et au sacré.

Pression sur les hommes et leurs relations
La question de l'interculturalité se pose alors dans toute sa profondeur : comment produire tout en respectant les délais, avec des êtres humains élevés dans le berceau du temps organique ? Et pour ceux-ci, comment supporter le dictat des échéances ? Car, au quotidien la contrainte du temps se traduit par la pression sur les hommes et donc sur leurs relations : il s'agit alors de supporter le stress, les réactions de déception, les mots considérés comme agressifs.

Comment survivre et travailler dans une ambiance tendue où il faudrait savoir être "désagréable" et refuser aux collègues les moments de convivialité susceptibles de nuire aux objectifs ? La réponse est simple : refuser de s'inscrire dans  les logiques d'opposition frontale où une culture devrait prendre le pas sur une  autre.

Vouloir imposer une culture au nom du pouvoir de l'argent ne tient pas, comme nous le prouve l'histoire où la contrainte par la force est vouée à l'échec et génératrice de souffrances. Tout comme résister en s'accrochant à une logique du temps organique est une illusion, dés lors que l'on s'inscrit dans le cadre de référence économique d'une entreprise internationale.

Des solutions au cas par cas
Si la réponse est simple, les solutions se travaillent de manière personnalisées en fonction des différents contextes culturels. Elles s'élaborent au cas par cas, dans l'entre deux,  par la mise en place  d'une dynamique interculturelle en lien avec les objectifs. De manière intégrative, les différences peuvent s'articuler en s'appuyant sur  la créativité des multiples personnalités culturelles.

Est-il possible de faire confiance au pouvoir de réalisation des hommes ? Un  investissement humain et social  qui, au-delà des 228 réais des caïpirinhas d'Oscar, pourrait servir de tremplin à un enrichissement personnel et collectif, dans tous les  sens du terme.

RECURSIMO (www.lepetitjournal.com - Brésil) Lundi 15 décembre 2014

- Lire le deuxième épisode des aventures d'Oscar

- Lire la réponse d'Oscar à vos commentaires

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rio ?

São Paulo Appercu

VARILUX - 20 films français dans 60 villes du Brésil en juin

Au-revoir là haut, L'échange de Princesses, Le Brio ou encore Tout le monde debout seront à l'affiche très bientôt au Brésil. Le Festival Varilux de Cinéma Français au Brésil revient du 7 au 20 juin

Sur le même sujet