Vendredi 16 novembre 2018
Rio de Janeiro
Rio de Janeiro
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LES UNIVERSITES DE RIO - La Pontificia Universidade Catolica (PUC)

Par Lepetitjournal Rio de Janeiro | Publié le 13/01/2015 à 23:05 | Mis à jour le 06/01/2018 à 11:57

 

Chaque année, de nombreux étudiants français viennent en échange dans les universités de Rio. Lepetitjournal.com vous propose ainsi un tour des campus cariocas afin de vous donner des informations pratiques si vous êtes amenés à venir y étudier. Pour la Pontifícia Universidade Católica (PUC), nous avons rencontré Mégane de Amorim, étudiante de Sciences Po à Poitiers, afin qu'elle nous présente son université d'accueil. 

Pourquoi la PUC ?
"Je suis étudiante à Science Po et je voulais absolument faire du journalisme. Je me suis donc basé sur trois critères académiques qui étaient : une bonne école de journalisme, la langue car j'aime le portugais, et la culture car je suis très attirée par la culture brésilienne.  En 3e année, j'ai donc fait comme premier v?u la PUC car c'est une très bonne université."

Comment se déroule l'organisation des cours ?
"L'organisation des cours diffère selon le statut d'étudiant étranger ou brésilien. Mon statut d'étudiante française m'oblige à respecter les règles de mon école française. J'ai au total cinq cours par semaine dont un de portugais obligatoire pour améliorer mon niveau. Pour ma part, j'ai choisi des cours de journalisme exclusivement. Ce sont de très bons cours où il y a peu d'étudiants étrangers, ce qui fait qu'au niveau de la notation, je suis noté comme une Brésilienne. Les professeurs de ce département sont journalistes dans la vie active, ce qui donne un meilleur aperçu du métier et des cours très intéressants. Les professeurs sont très pédagogues et proche de leurs étudiants."

Les cours sont exclusivement en portugais ?
"Les cours sont en anglais ou en portugais. Personnellement, j'ai fait le choix d'avoir des cours en portugais car je préfère être totalement baigné dans l'ambiance du pays. Cela n'a pas été trop difficile car j'avais déjà fait deux ans de portugais auparavant et puis il y a beaucoup d'entraide entre les étudiants, et les professeurs sont plutôt compréhensifs." 

La PUC est-elle payante ?
"C'est une fac privée qui est très chère ! Les Brésiliens payent des milliers d'euros l'année, ce qui est énorme, surtout dans un pays comme le Brésil. Les prix varient selon de nombreux  critères comme le département, l'année? Etant boursière et comme mon établissement scolaire a un partenariat avec la PUC, je ne paye pas de frais scolaires. En revanche les 'étudiants spéciaux', c'est-à-dire les étudiants étrangers qui viennent d'universités qui n'ont pas de partenariat avec la PUC, payent tout de même, mais beaucoup moins cher que les tarifs de base."

Comment se passe la communication au sein de la PUC ?
"Tout se déroule principalement via les réseaux sociaux et beaucoup de bouche à oreille aussi."

Quels types d'activités propose la PUC ?
"Elle propose de nombreuses activités, principalement sportives, mais aussi du yoga et de  la danse. Des activités payantes, bien évidemment, mais qui ne coûtent pas très cher car nous sommes dans un cadre universitaire. La vie étudiante est très active avec un peu plus de 17.000 étudiants, plusieurs soirées sont organisées au sein de la villa (bâtiment réservé aux étudiants), cela permet de faire des rencontres. Il y a un esprit de communauté donc de nombreuses activités sont organisées. La PUC est aussi située à (Baixo) Gavea qui est un quartier étudiant, il y a pas mal de bars où les étudiants se réunissent pour boire un verre le vendredi ou samedi soir." 

Au niveau de la nourriture, qu'est-ce qu'on mange à la PUC ?
"Pas mal de choses, il y a beaucoup de choix étant donné que c'est un gros campus. Il y a beaucoup de petits snacks, de restaurants, de cafétérias."

Au niveau du logement, la PUC propose-t-elle des chambres ?
"Non, pas de chambres. Cependant, pour les étudiants étrangers, des familles d'accueil sont proposées, sachant que nous ne savons jamais sur qui on tombe ! Famille avec ou sans enfants, personnes âgés? La plupart des étudiants qui choisissent cette option en sont ravis. Pour ma part, c'était un peu plus compliqué car je suis venue en couple, j'ai  donc opté pour la location d'un studio. La majorité des étudiants étrangers optent pour la colocation car à Rio, les logements sont grands donc propices à la colocation et cela revient bien moins cher. Les colocations se trouvent principalement sur les groupes Facebook, dans les journaux et des affiches à la PUC."

Un conseil pour les futurs étudiants cariocas ?
"N'hésitez pas à aller vers les autres, il faut aller au-delà des barrières de la langue et mettre de côté sa timidité pour mieux profiter de son séjour."

Safi FOFANA (www.lepetitjournal.com - Brésil) mercredi 14 janvier 2015

*Photo : Guilherme Torelly / Flickr

- Voir le site de la PUC

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rio ?

São Paulo Appercu

VARILUX - 20 films français dans 60 villes du Brésil en juin

Au-revoir là haut, L'échange de Princesses, Le Brio ou encore Tout le monde debout seront à l'affiche très bientôt au Brésil. Le Festival Varilux de Cinéma Français au Brésil revient du 7 au 20 juin

Sur le même sujet