Mardi 20 avril 2021
Rio de Janeiro
Rio de Janeiro

SEXUALITE – Un sex-toy en forme de Tour Eiffel fait parler de lui au Brésil

Par Lepetitjournal Rio de Janeiro | Publié le 23/07/2013 à 22:05 | Mis à jour le 24/07/2013 à 08:21

Baptisé "La Tour est folle", l'objet sexuel représentant le monument le plus connu de Paris a été créé par un artiste franco-péruvien qui compte bien lui faire gagner à son tour une renommée mondiale. Au Brésil, le succès est en marche.

Sébastien Lecca n'en revient toujours pas. Si la Tour Eiffel est déjà mondialement connue depuis plus de 100 ans, "La Tour est folle" de cet artiste-plasticien franco-péruvien est en train de connaître une destinée similaire et notamment au Brésil où plusieurs médias, dont O Globo et la Folha de São Paulo, lui ont déjà consacrée des articles ces dernières semaines.

"La Tour est folle", c'est tout simplement un sex-toy en forme de Tour Eiffel. Sébastien Lecca ne sait pas pourquoi personne n'y avait pensé avant tant l'un des emblèmes de Paris et de la France est selon lui "le plus phallique des édifices publics". Il n'a donc pas hésité à emprunter la brèche et à se lancer dans la fabrication d'un objet sexuel 100% français ? à Oyonnax, dans l'Ain -, à l'heure où 70% des sex-toys sont conçus en Chine et profitant d'un gouvernement qui encourage plus que jamais le "Made in France".

Sortir des préjugés
Devant le succès grandissant de "La Tour est folle" depuis son lancement en février dernier, l'artiste et un autre partenaire, Stéphane Turc, ont fondé l'association "Plaisir de France", l'Association des fabricants d'objets de plaisir Made in France. "Nous espérons vite faire connaître les talents français dans le domaine de l'érotisme en France, mais aussi à l'exportation et sensibiliser les banques pour qu'elles sortent de leur préjugés car elles considèrent notre secteur comme pornographique malgré la démocratisation", explique Sébastien Lecca au petitjournal.com. Cette démocratisation passe par la distribution du sex-toy dans des boutiques de souvenirs (merci la Tour Eiffel !), des concept stores et autres galeries d'art en plus des sex-shops.

Pour le moment, "La Tour est folle" est distribuée uniquement en France et dans quelques boutiques spécialisées des pays voisins, mais Sébastien Lecca espère bien que le Brésil accueillera son objet sur son sol très prochainement comme le Mexique s'apprête à le faire. "En tant que franco-péruvien, je me sens très proche du Brésil et l'enthousiasme des Brésiliens pour ma création prouve que notre monument national est vraiment aimé partout", déclare l'artiste, enthousiaste d'avoir révélé "sa dimension phallique".

"Un appel joyeux aux Brésiliens et aux Français du Brésil"
"Nous serions très fiers si nous pouvions arriver là-bas avec notre monument made in France, même si les taxes douanières posent de vraies difficultés, mais nous avons bon espoir et travaillons déjà dans cet objectif", ajoute cet autodidacte de 41 ans, assistant social de formation et dont l'associé, Thibaut Lanchais, est juriste spécialisé en droit animalier. "Nous venons de nulle part, mais c'est une aventure humaine réjouissante qui prouve qu'il y a des idées en France", insiste-t-il.

Si l'artiste salue la vigueur du "Made in Brazil" avec un nombre croissant de fabricants brésiliens de sex-toys, Sébastien Lecca lance aussi "un appel joyeux aux Brésiliens et aux Français du Brésil, importateurs, distributeurs, ou autres, qui voudraient rentrer en contact avec nous pour nous aider. Impossible n'est pas français comme on dit, alors Vamos !"

Corentin CHAUVEL (www.lepetitjournal.com - Brésil) mercredi 24 juillet 2013

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Rio

PORTRAIT

Antonin et Suellen : des baguettes face au Pain de Sucre

Des baguettes et des pains au chocolat dans la ville du Pain de Sucre: c’est le pari de Petit Pain, une boulangerie française établie à Rio depuis 2 ans, qui s’est réinventée pendant la pandémie.

Actualités

São Paulo Appercu
COVID-19

Pandémie et big data au Brésil: le pire encore à venir ?

Isaac Schrartzhaupt sait faire parler les données. C’est son métier, au risque de lui faire jouer les Cassandre. Et comme il a toujours vu juste, on s’inquiète de le voir continuer d’alerter.

Communauté

20 ANS DE LEPETITJOURNAL.COM !

lepetitjournal.com : 20 ans d’un réseau formidable !

En 2021, lepetitjournal.com, votre média à l’étranger, fête ses 20 ans. En cette année anniversaire, partons à la rencontre de ceux sans qui votre journal n’existerait pas : nos partenaires !

Expat Mag

20 ANS DE LEPETITJOURNAL.COM !

lepetitjournal.com : 20 ans d’un réseau formidable !

En 2021, lepetitjournal.com, votre média à l’étranger, fête ses 20 ans. En cette année anniversaire, partons à la rencontre de ceux sans qui votre journal n’existerait pas : nos partenaires !

Sur le même sujet