Mardi 16 octobre 2018
Rio de Janeiro
Rio de Janeiro
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CARNAVAL - Le Brésil plonge dans le grand bain des blocos et des défilés des écoles de samba

Par Lepetitjournal Rio de Janeiro | Publié le 26/02/2017 à 23:05 | Mis à jour le 27/02/2017 à 00:55

Les Brésiliens sont descendus par millions dans les rues samedi, à grands renforts de musique, de danse et de bière, pour faire honneur au carnaval, dont le coup d'envoi a été donné la veille.

De Recife (nord-est) jusqu'à l'Etat de Minas Gerais, dans le sud-est, les Brésiliens ont mis entre parenthèses les soucis engendrés par la grave crise économique qui les frappe de plein fouet et les scandales de corruption au sein de la classe politique.

Dans la matinée, les "blocos", des défilés de quartier, ont ouvert le bal. Dans un quartier de Rio, le ciel couvert n'a pas empêché les fêtards de profiter de la musique du "Bloco da Favorita". Dès 10h, certains Cariocas dansaient sur les décibels funk.

Les festivités du carnaval de Rio avaient débuté vendredi avec les premiers défilés des écoles de samba. Mais une polémique est venue assombrir l'atmosphère festive : Marcello Crivella, pasteur évangélique fraîchement élu maire de la ville, était aux abonnés absents.

Le coup d'envoi officiel était prévu en fin d'après-midi, avec la remise symbolique des clés de la ville au Roi Momo, monarque obèse et jovial qui symbolise la folie d'une des plus grandes fêtes populaires de la planète. La cérémonie a finalement eu lieu avec plus de deux heures et demie de retard, vers 20h30 heure locale, mais Marcello Crivella, qui goûte fort peu l'exubérance charnelle du carnaval, n'a pas honoré les fêtards de sa présence. L'édile a été remplacé par son adjointe à la culture, Nilcemar Nogueira, qui a justifié cette absence dérangeante en expliquant aux journalistes qu'il était resté au chevet de sa femme souffrante. Lire la suite sur notre édition internationale...

© 2017 Agence France-Presse
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rio ?

São Paulo Appercu

VARILUX - 20 films français dans 60 villes du Brésil en juin

Au-revoir là haut, L'échange de Princesses, Le Brio ou encore Tout le monde debout seront à l'affiche très bientôt au Brésil. Le Festival Varilux de Cinéma Français au Brésil revient du 7 au 20 juin

Sur le même sujet