Mardi 13 novembre 2018
Rio de Janeiro
Rio de Janeiro
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CARNAVAL DE RIO - L’école de samba Portela championne 2017

Par Lepetitjournal Rio de Janeiro | Publié le 01/03/2017 à 23:05 | Mis à jour le 07/01/2018 à 04:00

Après 33 ans de disette, l'école de Madureira a remporté mercredi son 22e titre du Grupo Especial du carnaval de Rio devant Mocidade Independente de Padre Miguel et Salgueiro. Aucune école ne sera reléguée cette année en Grupo de Acesso.

Déjà la plus titrée de l'histoire du carnaval de Rio et aussi l'une des plus anciennes, Portela a glané une 22e victoire mercredi au Sambodrome. C'était dans ce même lieu qui venait à peine d'être inauguré, en 1984, que l'école de samba de Madureira avait remporté son dernier titre. C'est donc la fin de 33 ans de disette grâce à un défilé justement sur le thème de l'eau et de l'abondance des fleuves du Brésil.

Une victoire très serrée, se jouant sur les dernières notes avec Mocidade, au bout de deux nuits toujours belles et intenses au Sambodrome, mais malheureusement marquées par deux accidents qui ont fait plus de 30 blessés : le premier causé dimanche soir par un char de Paraiso do Tuiuti, qui a percuté successivement deux tribunes, et le second lundi soir avec l'effondrement de la plate-forme d'un des chars d'Unidos da Tijuca. Cinq victimes sont toujours hospitalisées dont deux dans un état grave.

Pas de relégation
Cet événement a poussé la Ligue indépendante des écoles de samba (Liesa) à ne pas reléguer d'école cette année. Cela aurait dû être la promue, Paraiso do Tuiuti, justement impliquée dans le premier accident. Ce sont ainsi treize écoles qui défileront l'an prochain, mais il y aura alors deux reléguées. Une décision qui n'a pas fait l'unanimité parmi les écoles car cela signifie que les subventions pour l'an prochain seront divisées par 13 (et non 12) et qu'il faudra loger une école de plus à la Cidade do Samba.

La 13e école en question, en provenance du Grupo de Acesso (aussi appelée Série A), est Império Serrano, autre école traditionnelle de Madureira, qui n'a plus connu l'élite depuis 2009.

Les thèmes "politiques" ne font pas recette
Si aucune polémique n'est ressortie des thèmes et défilés en eux-mêmes cette année - auxquels n'aura pas assisté le nouveau maire de Rio, Marcelo Crivella, suscitant le plus de controverse, on notera que les deux plus "politiques", à savoir Imperatriz Leopoldinense, qui soutenait les autochtones du Brésil, et São Clemente, qui dénonçait la corruption à travers une évocation de l'Ancien Régime français et la trajectoire de Nicolas Fouquet et de Louis XIV, n'ont pas reçu les faveurs du jury, terminant respectivement 7e et 9e.

La championne sortante, Mangueira, qui a clos les défilés, occupe la 4e place, laissant le podium à Portela, donc, et à Mocidade, qui revient de loin (10e l'an dernier), mais a visé juste avec son thème évoquant les Mille et une nuits, et Salgueiro, qui reste encore bien classée, glanant un rang par rapport à l'an dernier. La plus grosse chute est pour Unidos da Tijuca, passant de dauphine l'an passé à 11e en raison sans doute de l'accident qui a touché l'un de ses chars.

Classement final : 

1 - Portela - 269,9 points

2 - Mocidade Independente de Padre Miguel - 269,8 pts

3 - Salgueiro - 269,7 pts

4 - Mangueira - 269,6 pts

5 - Grande Rio - 269,4 pts

6 - Beija-Flor - 269,2 pts

7 - Imperatriz Leopoldinense - 268,5 pts

8 - União da Ilha - 267,8 pts

9 - São Clemente - 267,4 pts

10 - Vila Isabel - 267,4 pts

11 - Unidos da Tijuca - 266, 8 pts

12 - Paraiso do Tuiuti - 264,6 pts

Pour ceux qui voudraient encore profiter du spectacle, rendez-vous samedi soir au Sambodrome de Rio pour le défilé des champions ? les six premiers de cette année !

Corentin CHAUVEL (www.lepetitjournal.com - Brésil) jeudi 2 mars 2017

Photo : Agência Brasil

- Lire notre article sur l'école de samba Portela

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rio ?

São Paulo Appercu

VARILUX - 20 films français dans 60 villes du Brésil en juin

Au-revoir là haut, L'échange de Princesses, Le Brio ou encore Tout le monde debout seront à l'affiche très bientôt au Brésil. Le Festival Varilux de Cinéma Français au Brésil revient du 7 au 20 juin

Sur le même sujet