Pourquoi venir en Australie ? Les choses à faire absolument et d’autres à éviter.

Par Isabelle de Casamajor | Publié le 25/06/2022 à 21:00 | Mis à jour le 25/06/2022 à 21:00
Photo : Faire et ne pas faire
Faire et ne pas faire

Pour profiter pleinement de votre voyage, éviter les galères, avoir une expérience mémorable et authentique, voici quelques recommandations de base.

 

Les choses à éviter absolument en Australie

 

Le soleil australien

Ne pas prendre le soleil au sérieux

L'une des plus grandes erreurs que peut commettre un touriste ou un nouvel arrivant en Australie est de ne pas prendre le soleil au sérieux.

Ici le soleil est simplement plus fort que dans d'autres pays la couche d’ozone étant plus fine au-dessus de nos têtes. Si vous restez assis au bord de la piscine toute la journée en Méditerranée, vous aurez peut-être un superbe bronzage, mais si vous le faites en Australie, vous aurez plus probablement des brûlures et des cloques.

Méfiez-vous des après-midis venteux, vous ne le sentirez pas mais le soleil continue de cogner même lors des journées nuageuses.

Le cancer de la peau est une cause de mortalité importante en Australie. Suivez les règles australiennes : mettez un chapeau, un tee-shirt, recherchez l’ombre et appliquez votre crème solaire régulièrement.

Vous ne trouverez pas de Biafine en Australie, ils utilisent un gel à l’aloé Véra pour calmer les coups de soleil mais c’est loin d’être aussi efficace et surtout pas hydratant. Mieux vaut donc tout simplement les éviter.

 

Principales attractions touristiques australiennes

Ne vous cantonnez pas aux attractions touristiques majeures

Comme dans n'importe quel autre pays, l'Australie a une infinité de sites à voir au-delà des plus célèbres. C'est une erreur de voyager jusque-là et de ne visiter que les endroits qui grouillent de touristes. Il y a tant de lieux fantastiques que vous pourrez avoir pour vous tout seul ou presque.

Faites vos recherches sur internet puis visitez les offices de tourisme de la région où vous vous trouvez pour inclure dans vos itinéraires des étapes qui sortent des sentiers battus. L'Australie réserve de nombreuses belles surprises à ceux qui sont prêts à les chercher.

Les guides touristiques sont généralement très succins, ils couvrent tout le territoire en une seule édition comprenant un nombre limité de pages pour chaque région. Discutez avec les locaux pour obtenir les bonnes adresses et les bons plans.

 

Les distances en Australie

Ne pas négliger les distances

L’Australie est un pays immense, les distances sur la carte paraissent toujours plus petites qu’elles ne le sont en réalité. Vous pouvez faire un voyage de neuf heures en voiture, regarder la carte et constater que vous n'avez bougé que d'un centimètre et demi.

Les routes ne sont pas des autoroutes, il y a souvent des camions (voir des roadtrains) et la vitesse limitée est souvent contrôlée. Rouler au lever du jour ou à la tombée de la nuit augmente les risques de collisions avec des kangourous ou autres animaux. Ces risques ne sont pas toujours couverts par les compagnies d’assurances des agences de location de voitures, vérifiez bien.

Prendre l’avion simplifie les choses mais coûte cher et prend aussi du temps, faites vos calculs (à éviter pour les trajets en dessous de 800km).

Plutôt que de se précipiter sur toutes les destinations et les attractions, il est préférable de prendre son temps en ciblant une région. Peut-être vous en tenir à la côte Est, en voyant Brisbane et Sydney et faire d'autres parties du pays la prochaine fois ou vice versa.

Perth en Australie occidentale regorge de merveilles, elle est souvent oubliée car elle se trouve à cinq heures de vol de Sydney et est plus proche de l'Indonésie que de la côte Est. C’est également la ville la plus isolée du monde, elle se trouve à plus de 2 000 km de la grande ville la plus proche, Adélaïde.

 

L'argot australien

Ne pas réviser l'argot australien

Beaucoup de gens pensent que parce que l'Australie est un pays anglophone, ils n'ont pas besoin d'apprendre un nouveau vocabulaire avant de s'y rendre. Mais selon l'endroit où vous allez en Australie, il se peut que vous ayez besoin de réviser ou apprendre quelques mots d'argot local.

Les habitants vous comprendront toujours si vous parlez l'anglais britannique ou américain, mais vous risquez de ne pas pouvoir les comprendre. Il est un peu plus facile de savoir ce qui se passe si vous comprenez des mots comme "brekky" (petit-déjeuner) et "thongs" (flip-flops). Il existe de nombreux sites web en ligne où vous pouvez apprendre gratuitement de l'argot australien !

 

Le cout de la vie

Ne pas sous-estimer le coût des choses

Dans la plupart des cas, la nourriture, le logement, les transports et les loisirs seront plus chères en Australie que vous ne le pensiez. N'oubliez pas non plus de tenir compte du taux de change !

Il n’y a pas, en Australie, d’hôtellerie de milieu de gamme, c’est soit l’auberge de jeunesse soit l’hôtel avec des prix relativement élevés. Depuis quelques années des chaines d’hôtels proposent des formules « Low cost ». Attention ceux-ci sont assez minables et lugubres et pour un prix équivalent vous aurez une meilleure prestation en louant une chambre individuelle dans une auberge de jeunesse. Celles-ci ont souvent été rénovées, simples mais propres. Vous pouvez aussi vous orienter vers la location AirBnB, de maison, appartement ou encore faire du « House sitting » ou « Pet sitting ».

L'une des principales différences entre l'Australie et les États-Unis est la culture du pourboire. En général, les Australiens ne donnent pas de pourboires car les serveurs ne comptent pas sur ceux-ci pour joindre les deux bouts. Le salaire moyen en Australie est plus élevé qu'en Amérique, ce qui signifie que le coût de la vie est également plus élevé.

Peu importe les projets que vous avez pour votre voyage en Australie. Vous devez absolument vous assurer que les dépenses imprévues, comme la couverture médicale et les annulations de réservation, sont couvertes.

Si jamais vous devez interrompre votre voyage pour une raison importante comme une maladie ou des problèmes familiaux, une bonne police d'assurance voyage couvrira cette dépense. La couverture médicale peut vous coûter des milliers de dollars en Australie si vous voyagez sans assurance.

 

Respecter la loi en Australie

On ne plaisante pas avec la loi

Pour commencer prenez les lois douanières et les services de la biosécurité très au sérieux. L'Australie est un pays facile à vivre jusqu'à ce qu'il s'agisse de protéger l'écosystème et la faune locale. Elle devient alors très stricte ! Les sanctions qu'elle impose en cas de violation de ces lois sont très sévères. Pour vous éviter bien des ennuis, veillez à toujours respecter les règles.

On vous indiquera les marchandises à déclarer à l'aéroport avant même que vous ne quittiez l'avion. Cela inclut les fruits et légumes, les paniers de nourriture et tout ce qui est fait avec de la paille ou de l'écorce.

Soyez honnête et en cas de doutes, déclarez tout et vous n'aurez pas d'ennuis !

De la même façon, les infractions au code de la route sont sévèrement sanctionnées et n’espérez pas amadouer l’agent, inflexible, c’est toujours avec le sourire qu’il vous donnera votre amende.

 

Les choses à faire absolument

Cuisine australienne

Goûter aux plats classiques australiens

Vous pouvez trouver à peu près toute la nourriture que vous voulez en Australie. Mais essayer les plats classiques australiens dès que vous en avez l'occasion ! Même s'ils ne sont pas à votre goût, cela fait partie de l'expérience de goûter la « gastronomie » locale.

Oui…, cela signifie essayer le Vegemite ! Ce n'est pas aussi mauvais que ça en a l'air, tant que vous le mangez avec beaucoup de pain et de beurre. Elle se tartine avec parcimonie, ce n’est pas de la pâte à tartiner au chocolat !

N'oubliez pas non plus de goûter le « Fairy Bread » - pain de fée, la star des cours de récré (du pain beurré et recouvert de perles de sucres de toutes les couleurs), les TimTams, les snags (saucisses) au barbecue (Barbie), les hamburgers bien remplis, les lamingtons et les pavlovas.

Essayez les fameux « Saucisses sizzles » (sandwich avec une saucisse grillé, des oignons et de la sauce) chez Bunnings (Castorama local) le week-end. Ils sont vendus au profit d’œuvres de charité.

Les avocats font partie des aliments de base. Très peu chers à la saison, ils peuvent coûter une petite fortune dans les restaurants et sont reconnus comme la raison pour laquelle les jeunes générations d’australiens ne peuvent pas accéder au marché immobilier.

 

Culture aborigene

Apprendre la culture indigène

Aujourd'hui, l'Australie est un pays multiculturel influencé par les nations du monde entier. Vous aurez l'occasion de les tester mais n'oubliez pas d'explorer et d'apprendre la culture du peuple premier.

Vous pourrez voir des œuvres d'art aborigène dans les galeries d'art et les musées du pays. Il existe également des centres culturels spécifiques dans chaque ville, spécialisés dans l'enseignement de la culture du peuple indigène.

Celle-ci est fortement axée sur l'art. Vous pourrez admirer les anciennes peintures rupestres dans toute l'Australie et découvrir l'art aborigène moderne dans de nombreux espaces publics et galeries.

 

Planifier votre voyage en Australie

Planifier vos déplacements et voyages

Bien que vous puissiez vous en remettre au hasard, les meilleurs voyages en Australie nécessitent un peu de planification, surtout si vous voulez voir beaucoup de choses en peu de temps et respecter votre budget. Le coût élevé des déplacements dans le pays, associé au manque de disponibilité, peut finir par vous coûter 2 à 3 fois le coût moyen d'un voyage en DownUnder.

Cela s'explique en partie par le caractère saisonnier du pays, les distances et le fait que les meilleures choses à faire nécessitent une certaine réflexion. Contrairement à ce que l'on croit, les kangourous ne sautent pas dans la rue, les koalas sont en voie de disparition et la Grande Barrière de Corail est loin de tout !

La plupart des gens ont tendance à croire que plus on réserve tôt, mieux c'est. Cette règle de voyage s'applique lorsque vous prévoyez de vous rendre en Australie pendant la haute saison. Vous devez réserver au moins six mois à l'avance à Noël ou à Pâques, mais vous n'avez pas besoin de réserver aussi tôt pour la basse saison. Trois à quatre mois suffisent, et parfois huit semaines peuvent être le moment idéal pour un vol bon marché vers l'Australie.

Évitez de louer une voiture à un endroit et la rendre à un autre, cela vous coûtera entre 100 et 300 dollars de plus.

 

Les plages australiennes

Profiter des plages

Si vous deviez visiter une plage par jour, il vous faudrait plus de 10 ans pour les voir toutes.

La plupart sont incroyablement calmes. Même si Bondi figure sur votre liste de choses à faire, ne perdez pas l'occasion de sortir des villes et d'explorer les centaines de kilomètres de littoral où vous ne verrez presque personne.

En raison d’une densité de population extrêmement faible, vous vous retrouverez souvent dans des situations où vous serez complètement seul, sur une longue étendue de sable, le bonheur !

Les plages australiennes valent la peine d'être fréquentées toute l'année. Certaines parties du pays sont bien plus agréables à visiter pendant les mois les plus frais.

Même s'il fait trop froid pour se baigner, il est agréable de se promener le long de la plage, ou simplement de s'asseoir et d’admirer l'océan.

Le maillot de bain est affublé de nombreuses appellations « Togs », « Bathers », Cossies » ou « Swimmers » sans oublier le « Budgie smugglers » pour les hommes.

 

Marcher pieds nus en Australie

Marcher sans chaussures

Vous ne pourrez pas ne pas remarquer le nombre de personnes se déplaçant sans chaussures été comme hiver ! Depuis tout petit, l’australien ne s’embarrasse pas de cet accessoire, mais il a au moins une paire de tongs à portée de main.

Essayez, mais ce n’est pas pour tout le monde…

 

Les quelques petites choses à savoir

Le WIFI en Australie

Le WiFi est plutôt lent et pas très facile à trouver

Une statistique surprenante : le wifi se classe au 50e rang des vitesses les plus élevées au monde, et se trouve loin derrière des pays comme la Roumanie et le Kenya. La mise en œuvre du NBN (National Broadband Network) a fait l’objet de nombreux débats et vous constaterez rapidement que si vous avez la chance d’avoir le wifi, il est plutôt lent.

Tous les fournisseurs de téléphonie mobile proposent la 4G et aussi la 5G pour un prix plus élevé mais c’est étonnamment rapide. À tel point que beaucoup d’Australiens choisissent de tout faire en utilisant les données mobiles de leur téléphone plutôt que leur wifi. Néanmoins l’utilisation du wifi dans les lieux publics vous permettra d’économiser votre forfait Internet.

Cela vaut la peine d’avoir une carte sim Telstra, si vous prévoyez de vous déplacer dans les régions reculées d’Australie, ou même en dehors des grandes villes.

Telstra était à l’origine la propriété du gouvernement et possède toujours le réseau même après sa privatisation. Il y a beaucoup d’endroits comme le Kakadu, Exmouth, Kangaroo Island et l’Outback où seul Telstra opère.

Cela vous coûtera plus cher que les autres opérateurs, mais de cette façon vous pourrez toujours obtenir un signal téléphonique. Vous pouvez toujours utiliser une carte moins chère pour « tous les jours » et utiliser votre carte Telstra pour les zones reculées.

Pour les coins vraiment isolés, où il n’y a aucune couverture téléphonique, il est recommandé de louer un téléphone satellite surtout si vous vous éloignez des sentiers battus. Ce n’est pas hors de prix dans la mesure où vous ne vous en servirez que pour les appels d’urgence.

 

Les roadhouses en Australie

La nourriture en dehors des villes est mauvaise…. vraiment mauvaise

Oui, la nourriture australienne est encore bloquée dans les années « fritures ». Les « Roadhouses » et pubs des villages proposent souvent des « meats pies » et « sausages rolls » avec des frites.  Investir dans une glacière (même souple) et des blocs à congeler vous permettra d’emporter quelques fruits et légumes que vous ne regretterez pas. Quelques boites de thon, de maïs… pourront aussi vous sauver de la surdose d’huile.

Il y a bien sur quelques exceptions.

 

Amner votre bouteille au restaurant en Australie

Bring Your Own (BYO)

Emportez une bouteille de vin lorsque vous sortez pour un dîner décontracté. Certains restaurants n’ont pas de licence pour l’alcool et n’en servent donc pas, mais vous pouvez amener votre bouteille. D’autres restaurants proposant une carte des vins autorisent que vous ameniez vos bouteilles mais vous feront payer un droit de « bouchon ».

Lorsque vous vous rendez chez un ami pour dîner, vous comprendrez que « Bring a plate » (apporter une assiette) signifie que vous devez apporter de la nourriture à partager, et non votre vaisselle.

 

La politesse en Australie

La politesse

Si vous prenez un taxi, vous commencerez à vous asseoir à l’avant avec le chauffeur et engager la conversation, si vous prenez les transports publics, vous saluerez le chauffeur du bus en montant et le remercierez en descendant.

Au cinéma il est courant que les personnes laissent un siège entre eux et vous afin de respecter votre espace, même avant la Covid.

Il n’est pas rare que les australiens acceptent une invitation sans avoir l’intention de venir. C’est très énervant…

Dans le même registre leurs opinions seront plutôt nuancées, afin d’éviter toute confrontation directe, tout conflit. Ils sont souvent désarçonnés quand ils entendent les Français discuter avec vivacité, surtout de politique tout en buvant un verre de façon amicale.

Si un australien vous offre une bière, il attend que vous fassiez la même chose en retour dans la foulée (pas une autre fois).

Concernant la conduite, l’étiquette veut que vous fassiez des appels de phares aux autres conducteurs pour les avertir de la présence de voitures de police banalisées, de contrôles de vitesse et d'autres dangers. Bien que cette pratique soit illégale dans certains États, elle est acceptée dans d'autres.

 

Questions rhétoriques

Cela consiste à poser des questions sans jamais vraiment attendre de réponse, comme "Cette bière est-elle bonne ?" ou même parfois « Comment allons-nous ? » (assez perturbant pour nous).

 

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un bon voyage et un bon séjour, vous verrez, ça vaut le coup !

Isabelle de Casamajor

Isabelle de Casamajor

A Perth depuis plus de 15 ans, depuis toujours passionnée de voyages, de photographie, d'art et de culture, l'Australie est pour moi un merveilleux terrain d'exploration. J'aime faire partager les endroits que j'aime et mes coups de coeur.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Elzéar mer 06/07/2022 - 11:20

Je tiens à préciser ce qui concerne les communications tél et internet si vous vous aventurez à l'intérieur du pays. Il est des zones où le réseau Telstra n'existe pas mais où l'autre réseau Optus passe (et nombreuses sans aucune couverture). J'ai toujours avec moi deux cartes Sim, une pour chaque réseau. En ce qui concerne Optus, ses services sont souvent revendus par des intermédiaires qui proposent des tarifs plus intéressant .. qu'Optus. Un tel fournisseur est Amaysim. Il y en a d'autres. Telstra n'utilises pas d'intermédiaires. 
Si vous conduisez de longues distances d'Est en Ouest ou vice versa, pensez au soleil dans les yeux.. violent. Aussi si vous allez vers l'Est faites de la route l'après midi, vous aurez le soleil dans le dos. Et l'inverse si vous allez vers l'Ouest, roulez le matin et arrêtez-vous vers 13h00-14h00. 

Économie de carburant: n'utilisez pas l'air conditionné, mais le ventilateur de la voiture. Gardez les fenêtres fermées, vous économiserez 4% de consommation, au prix de l'essence généralement plus chère dans l'arrière pays. Les stations essences sont généralement espacées de 250-300km, (ont quasiment toutes accès à Telstra ou Optus) alors assurez-vous de votre plein. Pas besoin de prendre un bidon de secours. Mieux vaut avoir 5L d'eau ou plus en réserve. 

Bref, bonne route

KangooJM 

Répondre

Soutenez la rédaction Perth !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale