Vendredi 13 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CALENDRIER ABORIGENE – Djeran et Makuru: l'automne et les premières pluies

Par Lepetitjournal Perth | Publié le 22/01/2017 à 19:00 | Mis à jour le 11/10/2018 à 09:18
calendrier aborigène Australie

Après les saisons Birak et Bunuru du calendrier des Nyoongar, peuple aborigène d'Australie Occidentale, découvrez cette semaine les saisons Djeran et Makuru qui couvrent les mois d'avril à juillet, période la plus froide de l'année.

DJERAN : d'avril à mai

C'est le début d'une saison plus fraîche celle également de l'âge adulte
Les nuits fraîches déposent une rosée matinale pour cette saison automnale. Les vents ont également changé, surtout dans leur intensité, avec des brises légères provenant du sud. Beaucoup de fourmis volantes font leur apparition.
Djeran fait éclore les fleurs rouges, les Banksias commencer à fleurir, en offrant leur nectar à de nombreux petits mammifères et oiseaux.
Traditionnellement, les aliments à cette époque de l'année comprenaient les graines qui avaient été recueillies et stockées lors de la saison précédente, mais aussi les bulbes de la racine des Yanget (Bullrushes), les poissons d'eau douce, les grenouilles et les tortues.
C'était également l'époque des mariages.
Au fur et à mesure que la saison progresse, les nuits deviennent plus fraîches et plus sombres, avec des journées fraîches et pluvieuses, ce qui signifie aussi que les "mia mias" (maisons ou abris) ont été réparées pour s'assurer qu'elles sont étanches et orientées dans la bonne direction en prévision des mois d'hiver à venir.

 

MAKURU : de juin à juillet

Période la plus froide de l'année, vents fort et tempête ; il s'agit de la saison de la fertilité.
Traditionnellement, c'était un bon moment de l'année pour se déplacer vers l'intérieur des terres étant donné que les vents d'ouest et du sud apportent le froid, les pluies et parfois de la neige sur les sommets de Stirling et Porongurup Ranges.
Au fur et à mesure que les cours d'eau et les bassins versants commençaient à se remplir, les gens pouvaient se déplacer facilement dans le pays et leurs sources de nourriture deviennent plutôt terrestre, en particulier à base d'animaux de pâturage comme le kangourou. En plus d'une source de nourriture, les animaux fournissaient au peuple Nyoongar beaucoup d'autres choses. Par exemple, les "Yongar" ou les kangourous non seulement fournissaient de la viande, mais aussi des "bookas" (manteaux de peau d'animaux qui étaient utilisés comme nuits devenaient beaucoup plus frais). Tout était utilisé ; même les os et les nerfs servaient dans la fabrication des bookas et pour les outils de chasse comme les lances.
Makuru est également un temps pour beaucoup d'animaux d'être apprivoisés pour l'élevage. A cette période, on peut observer des couples de "Wardongs" (corbeaux) voler ensemble (alors qu'ils volent habituellement seuls). Sur les lacs et les rivières du Sud-Ouest, vous les Cygne Noir ou "Mali" arrivent massivement pour se préparer à nicher et à se reproduire.
Les fleurs qui commenceront à éclorent sont dans les tons bleus et pourpres comme le "Blueberry Lilly" (Dianella revoluta) et le "Purple Flags" (Patersonia occidentalis).


Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir les deux dernières saisons du calendrier aborigène de l'Australie Occidentale.

 

Laetitia, www.lepetitjournal.com/perth le 23 janvier 2017

Et pour ne rien rater, inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du journal et likez la page Facebook de votre édition!


Pour aller plus loin :
http://www.bom.gov.au/iwk/nyoongar/index.shtml
http://www.noongarculture.org.au/food/

0 Commentaire (s)Réagir

Australie

Melbourne Appercu

NSW : les autorités conseillent de ne pas sortir

Avec de nombreux feux de forêt actifs, la toxicité de l’air dans la région de Sydney est aujourd’hui 12 fois plus importante que le seuil recommandé.

Communauté

Singapour Appercu

Trophées des Français d’Asie/Océanie, mise en lumière des 6 lauréats

Nous pouvons être fiers de nos communautés françaises d’Asie-Océanie qui bâtissent brique à brique l’édifice de la France à l’étranger ! Le 5 décembre, s’est déroulée la cérémonie de remise des Trophé