Mardi 25 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

DORIS ENGINEERING – Rencontre avec Benoît LAMOUREUX : nouveau directeur général de Doris Engineering Australia

Par Lepetitjournal Perth | Publié le 16/05/2017 à 18:00 | Mis à jour le 08/06/2017 à 01:14

 

DORIS Engineering est une société française qui depuis plus de 50 ans est spécialisée dans le service d'ingénierie pour l'industrie du pétrole et du gaz, onshore et offshore. Ils offrent des services aux opérateurs pour réaliser des études, des calculs, créer des plans, des layouts, etc.

Cette entreprise durable et éthique qui valorise la qualité de son expertise et son engagement en R&D, continue à renforcer sa position globale dans les technologies offshores avancées. Installée en Australie depuis 2011, Doris Engineering Australia a récemment (Février 2017) changé de directeur général. A cette occasion, l'équipe du petit journal de Perth est allée à sa rencontre, à travers la Chambre de Commerce Franco-Australienne (FACCI), pour en savoir plus sur le groupe et son rôle sur le marché australien.

Lepetitjournal.com/Perth ? Parlez-nous un peu de votre parcours et des raisons qui vous ont amené à Perth

Benoît LAMOUREUX ? J'ai une formation d'ingénieur en génie chimique (génie des procédés) acquise à l'UTC (2003). A la sortie de l'université, j'ai travaillé pour Doris Engineering à Paris pendant 3 ans. J'y faisais du process et du dimensionnement d'équipement de production.

En 2006, j'étais prêt pour tenter une aventure à l'étranger, en Australie. J'ai donc quitté Doris pour m'installer à Perth en 2006 avec IGL Oil&Gas.

J'y ai travaillé pendant 2 ans puis j'ai rejoint Quandrant Energy (anciennement Apache Energy) toujours dans le domaine Oil&Gas, principalement subsea (sous l'eau) et en tant que contracteur, jusqu'en 2013.

En 2013, j'ai travaillé sur le projet Gorgon pour Chevron, sur démarrage et les tests des équipements sous-marins.

En septembre 2016, Doris m'a recontacté pour me proposer le poste de directeur de Doris Engineering Australia, j'ai accepté et j'ai commencé en Février 2017.


Depuis quand la filiale Doris Engineering Australia a-t-elle été créée ? Et quel est son rôle sur le marché ?

Doris Engineering Australia existe depuis 2011.

Nous sommes spécialisés dans les études conceptuelles, Front End Engineering Design (FEED) et Detailed Design, donc tout le travail technique nécessaire avant le début de la construction et l'installation des équipements. Quand la construction commence, nous fournissons également des ingénieurs pour le support technique, suivi d'installation et démarrage du champs.

Pour donner un exemple concret, depuis le début du projet Ichthys, Doris Australia et Clough joint-venture (CDJV) fournisse du personnel technique et managérial à INPEX depuis 2011.


Source : https://www.doris-engineering.com/expertise/subsea-production/ (Deep & Ultra Deep Water)


En Australie ce domaine est très compétitif, qu'est-ce qui différencie Doris de ses concurrents ?

Nous nous différencions par rapport aux autres entreprises en étant plus innovant au niveau de notre ingénierie, d'apporter des concepts nouveaux, de réfléchir aux meilleures méthodes pour désigner un système de façon sure et compétitive au niveau prix, tout en apportant nos connaissances techniques acquises sur tous les continents avec la majorité des opérateurs. C'est ça la marque DORIS Engineering.

Nous comptons également beaucoup sur un personnel de qualité et fidèles à la compagnie.

Nous avons également de fortes compétences dans le domaine des énergies renouvelables. Nous avons déjà des business unit en France et à Londres pour tout ce qui est turbines à vent offshore et onshore, c'est quelque chose que Doris fait depuis 15 ans.

https://lnkd.in/dpTCNnS


Doris Engineering est présente en Australie, le groupe est-il implanté ailleurs dans le monde ? Et quelles relations votre filiale entretient-elle avec le siège de Paris ?

Le siège de Doris est basé à Paris et compte 170 employés. Au niveau mondial, nous sommes plus de 700 avec des bureaux à Perth, Abu Dhabi, Rio, Londres, Houston et Luanda donc nous sommes très bien implantés dans tous les continents.
En tant que directeur de filiale, je rends des comptes au CEO du groupe à Paris, en envoyant des rapports hebdomadaires. Lorsque que j'ai besoin d'aide, je les contacte mais je suis responsable du développement de la filiale à Perth.


Quels sont les projets à venir pour Doris Engineering Australia ?

Pour l'instant, DORIS Australia met l'accent sur l'aspect « business développement », pour être plus connu auprès des opérateurs. La branche Western Australia de la Chambre de Commerce et d'Industrie (FACCI WA) est une grande aide dans cet aspect. Elle partage de nombreux contacts grâce à son réseau de membres.

Mise à part ça, nous continuons notre contribution aux projets en cours (Ichthys), nous cherchons de nouvelles opportunités de contrats et nous continuons de répondre aux appels d'offre. Le marché Oil&Gas commence à se remettre sur pieds par rapport aux deux dernières années donc il y a potentiellement des opportunités nouvelles pour Doris Engineering Australia.

 

 

Pour plus d'information, merci de contacter :

Benoit LAMOUREUX
DIRECTOR

T +61 (0)8 9281 9498 / +61 (0)4815 10779
E lamoureux.b@doriseng.com
W www.doris-engineering.com

 

 

Julie, www.lepetitjournal.com/perth le 17 mai 2017 

Et pour ne rien rater, inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du journal, likez la page Facebook de votre édition et abonnez-vous à notre page Twitter !

 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

LEPETITJOURNAL.COM

Participez à notre enquête lecteurs (et gagnez un voyage)

Vous êtes de plus en plus nombreux à consulter lepetitjournal.com. Afin d’apprendre à mieux vous connaître, nous vous proposons de répondre à notre enquête lecteurs et peut-être gagner un voyage

Vivre à Perth

VIDEO

Quelles régions du monde recrutent encore des Français ?

Nous avons interrogé des experts de la mobilité internationale et représentants des régions du monde en recherche de main d’œuvre étrangère, lors de la dernière édition du Forum Expat. 

Sur le même sujet