Mercredi 17 juillet 2019
Nouvelle-Calédonie
Nouvelle-Calédonie
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Missions de chirurgie cardiaque en Nouvelle-Calédonie

Par Lepetitjournal Nouvelle-Calédonie | Publié le 06/12/2018 à 01:11 | Mis à jour le 06/12/2018 à 01:11
Nouvelle-Calédonie chirurgie cardiaque CHT Gaston-Bourret Institut mutualiste Montsouris 

Deux missions-test de chirurgie cardiaque (du 26 mai au 12 juin et du 19 au 30 novembre 2018) ont été organisées au CHT Gaston-Bourret du Médipôle, en partenariat entre le service de cardiologie du CHT et les équipes de l’Institut mutualiste Montsouris (IMM) de Paris.

 

Durant ces expérimentations, 29 puis 42 patients (hors urgence) ont été opérés localement (remplacements de valves, pontages, etc.). Ce programme poursuivait trois objectifs : 

Permettre aux patients de rester proches de leur entourage familial et dans un milieu francophone 
Les 71 patients qui ont subi une intervention dans le cadre de ces deux missions se montrent déjà très satisfaits de leur prise en charge par les équipes soignantes du CHT Gaston-Bourret et de l’Institut Montsouris. Ces interventions sur place ont permis d’éviter une pénible évacuation sanitaire vers l'Australie ou la Métropole. 
 
Former et transmettre des compétences aux professionnels de santé des secteurs publics et privés de la Nouvelle-Calédonie 
Les cardiologues libéraux locaux ont été associés au projet afin qu’ils puissent, au même titre que les cardiologues du secteur hospitalier, bénéficier des compétences médicales des spécialistes de la mission, se former à leur technique et échanger sur les protocoles de soins. Les professionnels de santé ont été très satisfaits de ce partage de connaissances qui conduit à une élévation du niveau de compétence locale. 
 
Générer des économies pour le système d’assurance maladie calédonien (RUAMM)
Le coût des deux missions expérimentales a été supporté respectivement en juin par l'Agence sanitaire et sociale (ASS) puis en novembre par le CHT. 
  

Tirant les leçons de la 1ère mission, le CHT a réorganisé les équipes de la 2e mission et les conditions de déplacement, ce qui a permis de limiter le coût d’intervention à 3,9 millions de francs par patient et de générer une économie moyenne de 3 millions de francs par patient par rapport à une Évasan en Australie (coût moyen d’une Évasan = 6,9 millions de francs). 
 

16 Evasan évitées 

Lors de cette dernière mission :  
- 300 dossiers de patients ont été examinés collégialement,  
- À cette occasion, les dossiers de 16 patients identifiés éligibles à une Évasan en Australie pour une opération de chirurgie cardiaque ont été réorientés vers d’autres soins grâce aux conseils de la mission de l’Institut Montsouris. 16 Évasan ont ainsi pu été évitées. 
 

Économies réalisées grâce à ces deux missions

Sachant que le coût moyen d'une Évasan en Australie est de 6,9 millions de francs / patient, le coût de l’Évasan des 87 patients traités aurait été cette année de 600 millions de francs. En comparaison, le coût des deux missions organisées en Nouvelle-Calédonie représente 330 millions de francs. Ce dispositif génère donc une économie nette de 270 millions de francs comparativement à 87 Evasan. 
 
 

Perspectives

Le bilan étant positif en tous points (humain, financier, professionnel), l’objectif est ainsi de pérenniser ce partenariat entre le service de cardiologie du CHT Gaston-Bourret et l’Institut mutualiste Montsouris dès 2019 pour prendre en charge environ 300 patients dont l’intervention est pré-programmée (hors urgence). 
 
In fine, sur les 2 milliards annuels imputables aux Évasan pour une opération de chirurgie cardiaque en Australie, il est attendu une économie de 700 à 900 millions de francs  pour le RUAMM (Ndlr : Caisse de cotisations pour les entrepreneurs). 
 

0 Commentaire (s)Réagir

Entreprises d'ici

EMPLOI

Evénement : salon des métiers, de l’emploi et des compétences

Le forum de l’emploi et de la formation change de nom : il s’agit à présent du salon des métiers, de l’emploi et des compétences. Organisé par Les nouvelles calédoniennes, le salon se tiendra le ...

Question santé

Valence Appercu
SANTÉ

Vacances au soleil : les seniors aussi doivent faire attention !

On s’imagine, souvent à tort, que les recommandations liées aux périodes de fortes chaleurs ou de canicule ne concernent que les enfants ou les personnes grabataires dans les maisons de retraite.