Samedi 4 décembre 2021
Nouvelle-Calédonie
Nouvelle-Calédonie
TEST: 2278

Petit guide pour vivre sa grossesse sereinement en Nouvelle-Calédonie

Par Emilie Ginoux | Publié le 05/10/2021 à 22:30 | Mis à jour le 05/10/2021 à 22:30
une femme enceinte fait un coeur sur son ventre

Votre grossesse vient de se déclarer ou vous êtes arrivée déjà enceinte sur cette belle île ? Un peu anxieuse, vous subissez la chaleur, vos doigts de pieds ressemblent déjà à des petites knackis et vous vous demandez comment vont se dérouler toutes les étapes relatives à cette grossesse ? Alors oui on ne va pas vous le cacher, les choses se font un peu différemment qu’en métropole mais vous serez aussi bien suivi et peut être même mieux que dans votre région natale.

D’ailleurs, comme vous allez sûrement rapidement vous en apercevoir, les calédoniens sont très attentionnés avec les femmes enceintes. Donc, no stress, ici vous allez être chouchouté (et même si vos pieds ne rentrent plus dans vos tongs).

 

Première étape : la couverture sociale

Pour commencer, il faut parler de votre couverture sociale.

Dès la première consultation (le médecin ou sage-femme) vous remet un document appelé "déclaration de grossesse". Dessus figurent votre identité, adresse et date prévue d'accouchement ainsi que le terme auquel la grossesse a été diagnostiquée. Ce document est précieux, faites-en quelques photocopies pour les organismes susceptibles de vous le demander (employeur, CAFAT, mutuelle). C'est avec ce document que vous pourrez ouvrir vos droits et prise en charge à 100% auprès de la CAFAT car, que vous soyez fonctionnaire, salariée ou travailleuse indépendante, vous avez droit à une prise en charge à 100 % pour les frais engagés à l‘occasion de la grossesse (les consultations, les examens complémentaires pour la surveillance prénatale, les ceintures de grossesse...) et les frais engagés à l‘occasion de l‘accouchement et de ses suites : les hospitalisations relatives à l'accouchement, la rééducation post-partum (10 séances), l'examen postnatal.

 

Notez que si vous êtes affiliée à un régime de sécurité sociale d'un département métropolitain ou d'outre-mer, vous avez la possibilité de conserver le bénéfice des prestations en nature et en espèces de l'assurance maternité lorsque vous transférez votre résidence en Nouvelle Calédonie. Pour cela, vous devez obtenir, préalablement à votre départ, l'autorisation de votre caisse d'affiliation.

Les prestations en nature seront alors servies par la CAFAT et les prestations en espèces seront servies par l'institution d'affiliation.

 

Vos droits à certaines prestations familiales 

Les allocations prénatales comme les allocations de maternité, sont versées soit aux salariés, soit à titre de solidarité. 

 

allocations prénatales et de maternité en nouvelle calédonie

 

Pour bénéficier des allocations prénatales versées aux salariés, il faut :

  • Être salariée, ou conjointe, partenaire de PACS ou concubine d'un travailleur salarié
  • Pendant la période qui précède la conception de l'enfant, avoir exercé une activité minimum (ou perçu un salaire minimum). L'étude de vos droits sera effectuée par le Service Prestations Familiales de la CAFAT lors de votre demande.

Vous aurez droit en tout à 3 primes: 30.037 F.cfp au 3ème mois de grossesse, 60.074 F.cfp au 6ème mois de grossesse, 45.055 F.cfp au 8ème mois de grossesse.

 

Pour bénéficier des allocations prénatales de solidarité :

  • Vous ne devez pas bénéficier des allocations prénatales d'un autre régime obligatoire (fonctionnaires, salariés...).
  • Vos ressources (celles de votre ménage) ne doivent pas dépasser un certain montant.

Vous devez résider en Nouvelle-Calédonie et si vous êtes de nationalité étrangère, vous devez être en séjour régulier en Nouvelle-Calédonie.

 

Vous aurez droit en tout à 3 primes : 29.750 F.cfp au 3ème mois de grossesse, 59.500 F.cfp au 6ème mois de grossesse, 44.625 F.cfp au 8ème mois de grossesse.

 

Pour demander le versement de ces allocations, pensez, avant la fin du 3ème mois de grossesse, à adresser à la CAFAT l'original de votre certificat de grossesse ainsi que l'imprimé de demande de prestations familiales que vous trouverez sur le site de la CAFAT avec toutes les informations nécessaires : https://www.cafat.nc/web/assures/assures.

 

Pour bénéficier des allocations de maternité : 

Pour déclencher les allocations de maternité, une fois que bébé sera là, pensez à envoyer le certificat d'accouchement et un extrait d'acte de naissance de l'enfant à la CAFAT.

Vous devrez aussi, par la suite, faire passer à votre enfant 2 visites médicales obligatoires : l'une à l'âge de 3 mois et l'autre à l'âge de 6 mois.

 

L'allocation de maternité versée aux salariés est payée en 2 fois :

  • 26 285 F.cfp à la naissance de votre enfant
  • 26 285 F.cfp lorsque votre enfant aura atteint l‘âge de 6 mois

 

L'allocation de maternité de solidarité (est payée aussi en 2 fois):

  • 26 055 F.cfp à la naissance de votre enfant
  • 26 055 F.cfp lorsque votre enfant aura atteint l‘âge de 6 mois

 

Vous pouvez également téléchargez la brochure de la CAFAT ici

 

Pensez à votre suivi médical pour la durée grossesse et pour votre accouchement : 

Pour le suivi la plupart du temps, (et contrairement à beaucoup de femmes métropolitaines), les femmes sur le caillou se tournent vers les sage-femmes. D’ailleurs, si vous vous trouvez en brousse, vous vous êtes déjà rendu compte du peu de gynécologues présents et disponibles.

Les professionnels de santé en Calédonie représentent une main d’œuvre précieuse et le plus grand nombre se trouve autour de Nouméa.

Tout comme en métropole, le suivi est très scrupuleux et les examens (je pense notamment au test pour la trisomie 21) sont aussi sérieux qu’ailleurs. Si un doute subsiste quant à l’interprétation des résultats, les sage-femmes ou médecins ont pour habitude d’envoyer les examens à Paris pour relecture et confirmation. Vous n’avez donc rien à craindre.

Pour les cours de préparation à l’accouchement, là encore, votre meilleure amie sera votre sage-femme. Vous avez droit à 7 séances prises en charge. Plusieurs sortes d’accompagnement existent : la préparation classique bien sûr mais aussi, la préparation en piscine, la préparation yoga, l’haptonomie, la sophrologie, l’hypnose prénatale etc... La plupart des approches non conventionnelles ne se trouvant pas en brousse.

 

un couple se tient la main avec des chaussures de bébé

 

A quelques mois de l’accouchement, après avoir préparé votre valise de maternité, pensez à choisir le lieu qui vous accueillera.

La Nouvelle-Calédonie dispose de 4 maternités :

- 2 basées à Nouméa de niveau 2 (Clinique de l'Anse-Vata et Clinique Magnin),

- 1 basée à Dumbéa de niveau 3/4 (Centre Hospitalier Territorial au Médipôle de Koutio),

- 1 basée à Koné de niveau 2 (Centre Hospitalier du Nord)

 

Pensez surtout, si vous le pouvez, à trouver un hébergement aux alentours, 1 à 2 semaines avant la date présumée de l’arrivée de votre petit bout.

Ainsi, cela vous évitera de maudire la conduite hasardeuse de votre conjoint de Bourail à Dumbéa, mains agrippées au siège, lorsque vous devrez vous rendre d’urgence à l’hôpital avec vos contractions…. Vous aurez tout le temps de maudire ce petit veinard en salle d’accouchement !

 

EMILIE GINOUX NC

Emilie Ginoux

Épicurienne et curieuse, Emilie est une touche à tout. Forte de son expérience d'expat sur le Caillou elle rejoint la team de la Nouvelle-Calédonie.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet