Nickel : Quel avenir pour Vale Sud ?

Par Clotilde Richalet | Publié le 17/11/2020 à 18:46 | Mis à jour le 18/11/2020 à 09:54
nouvelle-calédonie nickel usine

Depuis plusieurs jours la mobilisation grandit à propos du rachat de Vale NC, l’Usine du Sud.

 

Histoire de l’Usine

Vale Nouvelle-Calédonie est une usine d’extraction de nickel et de cobalt, située dans le sud du pays et dont l’actionnaire majoritaire à 80% est VALE, groupe brésilien. C’est une mine à ciel ouvert qui exploite le gisement du plateau de Goro à Yaté. Sur place on trouve également l’usine de traitement du minerai et le port dans la baie de Prony. Le complexe est opérationnel depuis 2011.

 

Contexte actuel

Aujourd’hui la Nouvelle-Calédonie vit une période compliquée avec le rachat de l’usine. Le groupe minier Vale a entamé une discussion avec sa filiale Vale Canada et le groupe Suisse Trafigura. Mais cette solution de rachat ne fait pas l’unanimité et depuis plusieurs jours l’opposition se fait entendre avec des blocages et manifestations : blocage du port, perturbations sur les routes avec barrages de manifestants, discussion avec le ministère des Outre-mer et le gouvernement. Les indépendantistes sont en faveur d’une offre venant de l’usine du nord : Sofinor associée à Korea Zinc, qui est pour l’instant rejeté par Vale.

 

Les discussions et tables rondes vont continuer cette semaine pour trouver une issue favorable à cette situation.

Clotilde richalet

Clotilde Richalet

Photographe et voyageuse passionnée, expat à travers les Amériques et en Asie du Sud-Est, l'exploration journalistique et culturelle se poursuit aujourd'hui dans le Pacifique.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Nouvelle-Calédonie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Clotilde Richalet

Rédactrice en chef de l'édition Nouvelle-Calédonie.

À lire sur votre édition internationale