TEST: 2278

Les symboles du drapeau Kanak

Par Clotilde Richalet | Publié le 04/03/2021 à 20:00 | Mis à jour le 04/03/2021 à 20:00
drapeau kanak symbole nouvelle-calédonie

Le drapeau Kanak est un signe identitaire fort. Pour sa création en 1984, le FLNKS n’a rien laissé au hasard. Chaque bandeau de couleur : le bleu, le rouge et le vert a une signification particulière, tout comme le disque jaune et la flèche faitière noire surmonté d’une toutoute.

Ce drapeau a été hissée pour la première fois le 1 Décembre 1984 par Jean-Marie Tjibaou à la tribu de la Conception. Voici le sens des couleurs du drapeau kanak expliqué par le FLMKS :

 

Les couleurs des bandes du drapeau : Bleu – Rouge – Vert

Le Bleu :

« Représentation : la couleur bleu est la couleur de l’azur, celle du ciel et de la mer, de l’immensité et de la transparence. C’est la plus immatérielle des couleurs qui exprime l’envol de l’être, la relation entre l’homme et ce qui gouverne son destin. Le bleu est la lumière du jour, de la sagesse, et de la prise de conscience. Le regard vers l’au-delà, c’est le regard porté vers le cosmos, la connaissance et le progrès. Le bleu signifie l’espace qui ouvre la voie de la libération de l’être humain.

Symbole : le bleu symbolisera l’éternité et le monde de l’invisible, demeure de ceux qui nous entendent mais que l’on ne voit plus, cette couleur rappellera toujours au Peuple le souvenir de tous ceux qui sont partis. Le bleu sera aussi symbole de l’Océan Pacifique qui nous entoure et de notre lagon que nous avons inscrit au patrimoine mondial de l’humanité ».

 

Le Rouge :

« Représentation : la couleur rouge est la couleur du feu et du sang. Elle représente la force vitale, la chaleur et l’amour ardent, le sang versé, les vertus guerrières, les forces libératrices, c’est la couleur de la volonté du peuple, du partage et du respect, c’est aussi le symbole de l’union des clans par le lien utérin et donc de l’unité de notre Pays. Le rouge est aussi la couleur du bonheur. Le rouge pourpre est le symbole du pouvoir suprême chez la plupart des peuples.

Symbole : le rouge symbolisera notre volonté de vivre ensemble, c’est le pouvoir du peuple, elle indiquera que notre Pays sera à jamais une Terre de Démocratie pour que nos dirigeants actuels et futurs se souviennent toujours que la souveraineté appartient au peuple ».

 

Le Vert :

« Représentation : la couleur verte est la couleur de la terre, de notre nickel et de l’espoir d’une vie meilleure. C’est la couleur du règne végétal et des eaux vives, elle représente "les verts pâturages", la nourriture, la paysannerie, le monde rural. C’est la couleur de l’éveil de la nature, l’éveil de la vie, de l’espérance, des remèdes. C’est l’emblème du salut.

Symbole : le vert symbolisera la Terre et la Nature qui ont été généreuses pour notre Pays en la dotant de richesses naturelles essentielles, uniques et exceptionnelles. Le vert rappellera également le lien mythique à la Terre des premiers occupants et l’enracinement à cette même terre de ceux qui ont contribué à son développement ».

 

Le disque jaune et la flèche faîtière noire :

« Représentation : par rapport à l’Occident, notre Terre fait partie des pays du Soleil levant. Le cercle central jaune d’or signifie que les rayons de l’aurore transforment la Nouvelle-Calédonie en Île de lumière et éclaire la flèche faîtière de la grande case, symbole de l’édification de la société kanak, flèche faîtière qui n’existe que dans ce pays et aux Îles.

Symbole : le cercle jaune, la flèche faîtière et sa toutoute symboliseront l’unité de notre Pays, l’appel au respect, à la solidarité, au partage et à l’équité entre les Citoyens du Pays. Ces symboles indiquent que nous partageons les dispositions de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen. Ils sont également les symboles de la mémoire des anciens et de la parole donnée. »

 

Un drapeau tout en symboles, signe identitaire fort, qui flotte aujourd’hui aux côtés du drapeau bleu-blanc-rouge sur la majorité des offices nationaux.

 

 

Clotilde richalet

Clotilde Richalet

Photographe et voyageuse passionnée, expat à travers les Amériques et en Asie du Sud-Est, l'exploration journalistique et culturelle se poursuit aujourd'hui dans le Pacifique.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Nouvelle-Calédonie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Clotilde Richalet

Rédactrice en chef de l'édition Nouvelle-Calédonie.