Mardi 26 octobre 2021
Nouvelle-Calédonie
Nouvelle-Calédonie
TEST: 2278

La Nouvelle Calédonie reste « confinée »

Par Clotilde Richalet | Publié le 20/09/2020 à 09:00 | Mis à jour le 26/09/2020 à 17:29
nouvelle-calédonie confinement covid

Les liaisons internationales au départ et à destination de la Nouvelle-Calédonie restent limitées jusqu’au 27 mars 2021 pour des raisons sanitaires liées au COVID 19.

Les chiffres donnés par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie parlent d’eux même : depuis le début de la crise sanitaire le 18 mars : 26 cas confirmés seulement.

Le caillou a réagi très vite et fermé ses frontières dès le début de la pandémie. 6 mois plus tard : zéro cas de Covid-19 sur le territoire et donc des conditions drastiques pour y entrer.

Des règles simples

Les vols réguliers internationaux vers et depuis la Nouvelle-Calédonie sont suspendus jusqu’au 27 mars 2021. Un seul vol par semaine sera assuré par Air France / Air Calin via Tokyo. Le gouvernement a publié la liste de ces vols assurés jusqu’à Noel et toutes les places ont été réservées en 48 heures. Pour ce qui est des vols pour le premier trimestre 2021 aucune liste de vols confirmés n’a été publiée à ce jour mais vous pouvez contacter le centre opérationnel du gouvernement à l’adresse suivante : arriveedepart@gouv.nc

Le dispositif instauré en mars 2020 reste donc en place : à l’arrivée sur le territoire une quarantaine de 14 jours est obligatoire dans un hôtel réquisitionné pour le gouvernement, ainsi qu’un test Covid le jour de l’arrivée sur le territoire et le jour de la sortie de quarantaine. Cette quatorzaine est prise en charge par le gouvernement, et est rythmée par des visites médicales et le fameux test PCR, qui doit bien entendu être négatif à la fin de la période d’isolement. Le nombre de places disponibles est de 300, d’où la régulation de l’afflut de passagers. Ces places sont en priorité réservées aux rapatriements, urgences familiales, médicales ou professionnelles. 

Une alternative pour les entreprises en Nouvelle-Calédonie

La nouveauté dans le dispositif est l’instauration d’une quatorzaine dite « commerciale ». Celle-ci sera située à l’hôtel Beaurivage sur la Baie des Citrons à Nouméa. Le gouvernement a autorisé l’ouverture de cet hôtel supplémentaire pour accueillir « les professionnels indispensables à la vie économique de la Nouvelle-Calédonie ». Sa capacité d’accueil sera de 50 places. Mais avec une précision : dans ce cas la quatorzaine sera facturée à l’entreprise, et non à la charge du Gouvernement.

Pour les cas spécifiques de la Polynésie et du Vanuatu, des liaisons ponctuelles seront organisées au rythme de 3 vols par semaine pour permettre aux résidents de ces pays de rejoindre leurs familles.

« L’irréductible île du Pacifique »

L’expression « d’irréductible village gaulois » a été employé pour décrire la situation du caillou, et c’est bien vrai : le gouvernement a tout mis en œuvre pour limiter et même arrêter la propagation du virus sur son territoire. Dorénavant c’est l’expectative d’un vaccin ou d’un traitement de ce Coronavirus qui permettrait d’assouplir les règles et de reprendre un déplacement des populations entre le Caillou et la Métropole dans, espérons-le : un futur proche.

 

 

 

Clotilde richalet

Clotilde Richalet

Photographe et voyageuse passionnée, expat à travers les Amériques et en Asie du Sud-Est, l'exploration journalistique et culturelle se poursuit aujourd'hui dans le Pacifique.
0 Commentaire (s) Réagir