TEST: 2278

La hache-ostensoir

Par Clotilde Richalet | Publié le 24/01/2021 à 21:00 | Mis à jour le 24/01/2021 à 21:00
hache-ostensoir kanak nouvelle-calédonie

Le Musée du Quai Branly – Jacques Chirac est la référence en ce qui concerne les arts océaniens, voici un exemple d’objet que vous pouvez y admirer : La hache cérémonielle dite « hache-ostensoir ».

 

hache-ostensoir kanak nouvelle-calédonie

 

Cet objet date du 18ème siècle et provient de la région de Pouébo. Il est en pierre (néphrite), bois, poils de roussette et de fibres végétales.

C’est un mince disque de pierre verte percée de 2 trous permettant sa fixation en haut d’un manche. La hache cérémonielle kanak a été dénommée « hache-ostensoir » du fait de son pourtour taillé en biseau et de sa parenté formelle avec ostensoir du culte catholique.

Appelée « casse-tête » vert dans les langues kanak, sa forme ronde rappelle celle des astres du jour et de la nuit.

Symbole de la parole du chef, le Grand ainé, la hache cérémonielle sort de la maison des trésors lorsque le chef doit prendre la parole. Pendant son discours, elle rattache sa parole au Verbe créateur des origines et aux principes mâles et femelles de la création.

 

 

Clotilde richalet

Clotilde Richalet

Photographe et voyageuse passionnée, expat à travers les Amériques et en Asie du Sud-Est, l'exploration journalistique et culturelle se poursuit aujourd'hui dans le Pacifique.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Nouvelle-Calédonie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Clotilde Richalet

Rédactrice en chef de l'édition Nouvelle-Calédonie.