Mardi 10 décembre 2019
Nouvelle-Calédonie
Nouvelle-Calédonie
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Zéro déchet en Nouvelle-Calédonie

Par Enaëlle Deschamps | Publié le 28/01/2018 à 10:12 | Mis à jour le 09/09/2018 à 11:59
Solutions et adresses pour vivre le défi zéro déchet en Nouvelle-Calédonie

Le début d'année s'est vu marqué d'un challenge bien particulier sur la toile : le défi zéro Waste, ou ne rien acheter de neuf en 2018. Un défi lancé par l'association Zéro Waste France, auquel 1700 Français ont déjà répondu présents. Lepetitjournal.com Nouvelle-Calédonie vous propose de nombreuses solutions que vous pourrez adopter sur le Caillou.

 

Zéro Waste France : un engagement durable. 

Cette association de protection de l'environnement, qui a vu le jour il y a une vingtaine d'années, milite pour la réduction et une gestion plus durable des déchets. 

Sa directrice, Flore Berlingen, explique que « chaque Français produit environ 590 kg de déchets par an » et que ceux-ci, brûlés et enfouis, entraînent une pollution des sols, des mers et de l'air, sans compter bien évidemment la consommation de matière nécessaire à la fabrication d'un objet (par exemple, plus de 70 kg pour une smartphone de quelques centaines de grammes). 

Lanceur d'alerte, Zéro Waste France, nous engage à prendre conscience de cet impact environnemental qu'a notre comportement de consommateur. L'ONG nous éclaire sur le sujet, intervient auprès des décideurs Français et Européeens, aide les collectivités locales et les citoyens et nous informe sur les alternatives. 

Leur site regorge d'infos et mérite le détour : https://www.zerowastefrance.org/fr et sur facebook : https://www.facebook.com/ZeroWasteFrance/?ref=br_rs

défi zéro waste 2018

 

Être un consommateur éclairé et responsable

Comprendre l'importance de notre comportement aux niveaux individuels et quotidien est essentiel. C'est ainsi que les prises de conscience prennent de l'ampleur et changent la donne. 

L'acte d'achat est important. 

Avant de se ruer sur une nouvelle acquisition, il peut être bon de se poser quelques questions : Ai-je vraiment besoin de cet objet ? Si oui, quelles sont mes options ? Puis-je en réparer un, le louer, l'acheter d'occasion ? 

Les alternatives existent et se multiplient depuis quelques années. Les plateformes d'achats d'objets de seconde vie offrent des garanties comparables aux boutiques traditionnelles : garanties de 6 mois, voire 1 an et service après-vente. 

Et en Nouvelle-Calédonie, nous ne sommes pas en reste...

 

Quelques solutions sur le Caillou

Impossible de passer à côté du repair Café, où  une seconde vie est donnée aux objets avec les conseils d'experts. 

Votre réfrigérateur vous a lâché ? Besoin d'une machine à laver ? A Nouméa, EcoRecycle répare et vend du matériel électroménager reconditionné.
 
Le groupe Free your Stuff sur Facebook est une plateforme de don. Il s'adresse à tous ceux dont les placards débordent d'objets inutilisés et à ceux qui pourraient en bénéficier gratuitement.

Toujours sur Facebook, le groupe Zéro déchet en Nouvelle-Calédonie partage bons plans, idées, évènements autour des méthodes de réduction des déchets.  

Les brocantes offrent aussi une seconde vie aux meubles et objets. Peut-être dénicherez-vous la table basse idéale ou le fauteuil parfait chez Emma Brocante

L'association Saint-Vincent de Paul offre elle aussi un espace de meubles recyclés et reconditionnés.

Calamity Bay est une marque de vêtements conçus main à partir de chutes de tissus neufs destinés à être jetés. Le showroom, lieu de vente et création, est situé au Shop Center Vata.  

Et pour les amoureux de la lecture (et même pour ceux qui ont besoin d'un coup de pouce pour dénicher le livre qui les rendra accro !), la Bouquinerie du Liseron est un passage obligé ! 

Enfin, Catherine Thomas est une talentueuse créatrice de bijoux conçus à partir de matières recyclées. Son atelier est ouvert du lundi au vendredi au 29 rue Félix Broche à Magenta.


Une autre façon de consommer : possible et accessible

Le recyclage est donc aujourd'hui une nécessité. Heureusement, les solutions fleurissent, dans des boutiques et espaces dédiés, sur la toile, sous forme de groupes de trocs, d'entraide, d'échanges de bons plans. 

Le défi Zéro Waste nous invite à automatiser une consommation responsable. 

Avec comme mots clés recyclage, don, partage, reconditionnement, découverte, le défi zéro déchet nous invite à ne rien acheter de neuf durant toute l'année 2018 (et à garder ensuite cette excellente habitude). Indispensable pour bien vivre en Nouvelle-Calédonie et en totale adéquation avec la culture océanienne.

 

Sources
https://www.zerowastefrance.org/fr/zero-waste-france 
http://www.linfodurable.fr/conso/entretien-avec-flore-berlingen-directrice-de-zero-waste-france-564 
https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/ne-rien-acheter-de-neuf-en-2018-cest-le-defi-dezero-waste-france_2545091.html
https://vivredemain.fr/2018/01/05/defi-zero-waste-france-ne-rien-acheter-de-neuf-durant-lannee2018/

 

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Enseignement français à l'étranger : le gouvernement dévoile son plan

Le Président Macron a fixé un doublement des effectifs dans les lycées français à l’étranger d’ici 2030. Le gouvernement a détaillé sa stratégie et les moyens prévus pour parvenir à cet objectif élevé

Entreprises d'ici

EMPLOI

Evénement : salon des métiers, de l’emploi et des compétences

Le forum de l’emploi et de la formation change de nom : il s’agit à présent du salon des métiers, de l’emploi et des compétences. Organisé par Les nouvelles calédoniennes, le salon se tiendra le ...

Question santé

Valence Appercu
SANTÉ

Vacances au soleil : les seniors aussi doivent faire attention !

On s’imagine, souvent à tort, que les recommandations liées aux périodes de fortes chaleurs ou de canicule ne concernent que les enfants ou les personnes grabataires dans les maisons de retraite.

Expat Mag

SOCIÉTÉ

Jérôme Fourquet s'alarme de la déconstruction de la société

Jérôme Fourquet -directeur de département à l'IFOP- présente une analyse de la société française au premier anniversaire de la crise des gilets jaunes, dans son dernier livre "L'Archipel français".