Mercredi 19 juin 2019
Nouvelle-Calédonie
Nouvelle-Calédonie
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

VERT PANIER - Une AMAP pour savourer les joies du circuit court

Par Carole de Kermoysan | Publié le 12/04/2017 à 18:31 | Mis à jour le 29/07/2018 à 13:38
VERT PANIER - Une AMAP pour savourer les joies du circuit court

Mardi, 17h30. A l'heure où les bureaux ferment, un curieux ballet commence dans un beau jardin qui fait face à la Baie des citrons. Une à une, des personnes accrochent un sac vide à l'entrée, sur la porte, et saisissent un panier plein dans la file indienne de sacs marron qui s'étale le long d'une petite allée en deck.



L'atmosphère est aux retrouvailles et aux larges sourires. Derrière la table installée là chaque semaine, les producteurs de l'Amap(*) Vert Panier. Marion Pelcerf (Les Coteaux du Lac), qui apporte les légumes bio (label bio Pasifika) récoltés à la Tamoa (Païta), Sylviane Chevaux, l'apicultrice qui travaille en bio, également à La Tamoa, et Raymond Conway, l'exploitant avicole dont les poules sont élevées en plein air. Il apporte les ?ufs depuis le col de Mouirange.

Les personnes qui se retrouvent à cet endroit chaque semaine ne sont pas des consommateurs lambda, mais une communauté engagée pour une production respectueuse de la terre, de l'environnement et des hommes. En s'engageant pour une période de minimum cinq mois à venir prendre leur panier, ils soutiennent les producteurs en leur fournissant un revenu fixe tout au long de l'année, indépendamment des fluctuations climatiques et autres impondérables.

C'est le principe d'une Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne (Amap) : un partenariat de proximité entre des producteurs et un groupe de consommateurs. Il s'agit, pour le consommateur, de disposer de produits frais, de saison, cultivés biologiquement. C'est de cette façon que fonctionne l'association Vert Panier. Elle distribue chaque mardi des paniers de légumes certifiés bio Pasifika et des ?ufs de poules élevées en plein air (Poules pâturages). Une fois par mois, l'apicultrice (Le Rucher de Sylviane) propose des produits de la ruche certifiés Bio Pasifika.


La nature décide

Claire, une adhérente de longue date, qui est venue à la dernière livraison avec sa fille Juliette, a accepté de me montrer le contenu de son panier hebdomadaire : avocats, maïs, salade, concombres, citrons, haricots verts, citronnelle, choux de Chine? « J'ai grandi à la campagne, dans l'amour et le respect des produits du jardin potager », dit cette jeune mère de famille, qui fait de son mieux pour « ne pas compléter son panier avec des produits importés ».

« Si j'ai besoin de davantage de légumes, je vais sur le stand du marché qui regroupe les producteurs bio. S'il faut à tout prix du lait, je prends du lait qui vient du plus près, de Nouvelle-Zélande, par exemple », témoigne Claire.

Cette adhérente de Vert Panier a trois enfants, ils sont donc cinq à table, « Mais que pour le repas du soir », alors le panier hebdomadaire assure plusieurs diners.

Chaque mardi, le panier est vécu comme un rituel, une fête. Les consommateurs ne savent pas ce qu'ils vont trouver dans le sac marron. L'arrivée des légumes bio est une expérience éternellement renouvelée de créativité, un sujet de partage.

On échange des informations au sujet des légumes, on se transmet des recettes, des astuces de cuisine.

« Quand il y a du manioc, s'il n'est pas consommé de suite, je le pèle et le fait blanchir avant de le congeler », explique Claire. « Les avocats de cette semaine ? Dégustés de suite en salade, le chou de Chine ira dans un cake avec du curcuma et des restes de fromage, accompagné d'une salade de laitue, le maïs bouilli puis passé à la poêle avec du sel? » S'il y a davantage d'avocats, ce qui va certainement arriver ces jours-ci : guacamole ! Beaucoup de citrons ? « Juliette se fera une joie de préparer la citronnade pour toute la famille ! »

Dans la famille Amap, c'est le consommateur qui s'adapte au panier, et non l'inverse. C'est la nature qui décide ! Mais on a le droit d'avoir ses légumes-chouchous? Claire apprécie particulièrement le fenouil, se régale avec les pois gourmands, les arachides fraîches et les asperges (« Ah, les asperges !? »).  

 


C'est le moment !

Pour l'association, qui tourne avec 40 à 45 paniers de légumes, une nouvelle période commence. En temps normal, il y a tellement de demandes sur les listes d'attente qu'il n'est guère possible d'accueillir de nouveaux adhérents. Mais les temps changent, il existe désormais pas mal d'autres options de circuits courts et/ou d'intermédiaires pour les consommateurs.

Par conséquent, Vert Panier dispose de quelques paniers supplémentaires pour cette nouvelle période. Et c'est donc le bon moment pour s'inscrire !

Les paniers coûtent 3.500 francs et les ?ufs sont à 700 francs la douzaine, payable, donc, en début de période. Les distributions se déroulent tous les mardis de 17h30 à 18h30 à la Baie des citrons.
 

 



Pratique :

Les personnes intéressées peuvent contacter l'association par mail (vertpanier@yahoo.fr) ou en MP sur la page facebook « Vert Panier » :
http://www.vertpaniernc.com/home
https://www.facebook.com/pg/AMAP-Vert-Panier-117595955439387/about/?ref=page_internal

Contacts des producteurs :

Marion (légumes) 79 13 79
Raymond (?ufs) 51 97 11
Sylviane (produits de la ruche) 76 48 16


 

 


 

 

Mardi, c'est l'assemblée !

Vert Panier, association Loi 1901 à but non lucratif est née en novembre 2009 à Nouméa à l'initiative d'une poignée de consommateurs.

Les premières heures de l'Amap sont liées aux début de Bio Caledonia (Bio Pasifika) et de la rencontre de Julie Rammont avec Jean-Jacques Protais (le père de Marion, qui livre les paniers). Une poignée de consommateurs très motivés à l'idée de consommer sain et bio avaient rencontré « le » cultivateur passionné et l'aventure a perduré.

Ce qui n'empêche que l'Amap a toujours besoin de sang neuf.

« Les membres de l'association ont tous un travail prenant, la plupart du temps une famille, et nous sommes tous bénévoles. Nous avons donc toujours besoin de personnes motivées, de bonnes volontés, et tout simplement d'adhérents », explique l'actuelle présidente, Vanessa Hecquet.

Il s'agit d'une démarche bien particulière : l'engagement entre les producteurs et les consommateurs se fait sur une période de 5 mois payable d'avance.

La structure d'une Amap permet aux producteurs de vivre décemment de leur production et aux consommateurs de devenir des consom'acteurs et des citoyens engagés.

«  Il y a des moments où le panier regorge de quantités de légumes variés, et d'autres ont ils sont plutôt maigrichons, il faut le savoir », précise Vanessa. « En ce début de nouvelle période, la priorité va aux anciens, certes, mais la bonne nouvelle, c'est que nous pouvons accueillir en ce moment de nouveau adhérents ! »

Si vous vous sentez une âme d'« Amapien », prenez contact ou venez à la rencontre de l'association Vert Panier. L'assemblée générale aura lieu mardi (18 avril) à la FOL-Taragnat. Ça sera à la fois la distribution des paniers (exceptionnellement à a FOL-Taragnat, donc), suivie de l'AG.
 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

LEPETITJOURNAL.COM

Participez à notre enquête lecteurs (et gagnez un voyage)

Vous êtes de plus en plus nombreux à consulter lepetitjournal.com. Afin d’apprendre à mieux vous connaître, nous vous proposons de répondre à notre enquête lecteurs et peut-être gagner un voyage

S'installer en Nouvelle-Calédonie

TOP 10

10 phrases qui agacent les expatriés en vacances en France

Votre esprit est déjà aux vacances en France : la tournée des amis, les apéros qui s’éternisent, les barbecues au vert…Aucun nuage à l’horizon, si ce n’est LA réflexion qui dérange. Florilège.   

Entreprises d'ici

EMPLOI

Evénement : salon des métiers, de l’emploi et des compétences

Le forum de l’emploi et de la formation change de nom : il s’agit à présent du salon des métiers, de l’emploi et des compétences. Organisé par Les nouvelles calédoniennes, le salon se tiendra le ...

Expat Mag

Istanbul Appercu
LITTERATURE

Simla Ongan : traductrice, une vie à crédit

Lancée sur le chemin de la traduction par son ancien professeur de français, Simla Ongan a traduit de grands noms de la littérature française, comme Louis-Ferdinand Céline ou Michel Tournier. Mais la