TEST: 2278

La gamelle, des repas livrés à domicile

Par Lepetitjournal Nouvelle-Calédonie | Publié le 30/01/2017 à 19:30 | Mis à jour le 29/07/2018 à 13:33
La gamelle, un service de livraison de repas complet (entrée, plat, dessert) au travail ou à domicile, dérivé de la tradition de distribution de repas aux ouvriers des mines de nickel

La gamelle, un service de livraison de repas complet (entrée, plat, dessert) au travail ou à domicile, dérivé de la tradition de distribution de repas aux ouvriers des mines de nickel

La gamelle est une spécificité néo-calédonienne qui existe depuis l'avant-guerre, et qui s'est développée dans les années 50, dérivé de la tradition de distribution de repas aux ouvriers des mines de nickel.

 

Mais kézaco ?

En fait, il s'agit d'un service de livraison de repas complet (entrée, plat, dessert) au travail ou à domicile que vous choisissez toutes les semaines, à l'avance. Cela n'a rien à voir avec un service de traiteur et se rapproche plus de la cuisine de « bonne femme » livrée à domicile.

 

Une véritable institution dans la vie des Calédoniens

Quelle étrangeté me direz-vous si vous vivez en France, en Suisse ou au Canada. Sachez qu'ici c'est une véritable institution et qu'elle n'est pas réservée aux paresseux ou aux mauvais cuisiniers.

Elle est prisée pour 2 raisons majeures :

  • Le coût de la vie : cuisiner des repas complets aux prix défiants toute concurrence pratiqués par les fournisseurs de gamelle est quasi impossible,
  • Le temps de la pause déjeuner n'est souvent que de ¾ d'heure grand maximum. Nouméa étant une ville très étalée, on passe hélas beaucoup de temps dans les embouteillages (Un peu comme à Tahiti pour ceux qui connaissent).

Jusqu'à encore quelques années, les repas étaient transportés dans des boîtes en plastique ou en métal fournies par les clients eux-mêmes.

Les menus sont établis à la semaine et les clients ont la plupart du temps la possibilité de choisir entre plusieurs menus.

 

Un impact sur l'environnement

Aujourd'hui, la Nouvelle-Calédonie a décidé de s'aligner sur les normes d'hygiène françaises et les fournisseurs de gamelle doivent impérativement fournir les repas dans des barquettes en plastique. Ces normes d'hygiène ne prennent pas en compte hélas la spécificité de l'île et nous nous retrouvons face à une catastrophe écologique pour le pays puisque les milliers de barquettes distribuées tous les jours finissent à la décharge n'étant pas recyclées.

Il va peut-être temps que les pouvoirs publics prennent des mesures à ce sujet en aidant par exemple à la création de structures prenant en compte le recyclage de ces barquettes en plastique, d'autant plus que les professionnels du secteur de la gamelle sont prêts à assumer leur part en s'occupant par exemple de la collecte des barquettes vides auprès de leurs clients.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Nouvelle-Calédonie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Clotilde Richalet

Rédactrice en chef de l'édition Nouvelle-Calédonie.