Jeudi 18 juillet 2019
Nouvelle-Calédonie
Nouvelle-Calédonie
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La non‐violence éducative, une priorité en Nouvelle‐Calédonie

Par Lepetitjournal Nouvelle-Calédonie | Publié le 02/04/2019 à 23:38 | Mis à jour le 02/04/2019 à 23:46
journée non violence éducative fessée châtiments corporels loi

Le quinzième anniversaire de la journée de la non-violence éducative, qui a lieu le 30 avril depuis 2004 à l'initiative de Catherine Dumonteil‐Kremer et de la Maison de l'Enfant, sera célébré et présenté par le Family Club du Gondwana Hôtel le 28 avril 2019 de 9h00 à 20h00.

 

A l’origine de cette journée en France, il y a La Maison de L’enfant, association de soutien à la parentalité créée en 1998. L’idée de relayer cette manifestation Américaine est lancée par Catherine Dumonteil-Kremer, la première fois en Avril 2004 sur la liste de discussion « Parents conscients », groupe très actif d’individus (existant depuis 1999) qui cherchent à accompagner leurs enfants dans la non-violence.

Afin de célébrer cette journée, le Gondwana Hôtel met à disposition le 28 mars 2019 ses deux salles de réunions de 30 personnes (équipées de chaises et d’un rétroprojecteur/écran si besoin) pour les conférences ainsi que son patio.

L’idée est d’accompagner la prise de conscience autour d’un enjeu de santé majeur et de faciliter l’accès aux acteurs de la Non‐Violence éducative en regroupant toutes les personnes de cette journée dans un livret qui sera distribué tout au long de la journée et à son issue.

 

Le programme

La journée s’organisera autour de deux grands axes :

A 10 heures :
•    La réalité en Nouvelle‐Calédonie avec le témoignage de Francia Tissot (auteure notamment du livre autobiographique « le Diable s’est bien amusé ») ;

A 18 heures 30 :
•    Ce que d’autres pays (chez les Suédois, les descendants de Viking) font comme choix pour arrêter la violence éducative ordinaire avec la diffusion du film « Même qu’on naît imbattables ».

Une pause pour un en-cas est prévue entre 12 heures et 13 heures 30, et un moment contes entre 17h30 et 18h30. 

Les associations, groupes de parents, les professionnels auront l’occasion de parler de leur activité (en salle de réunion 1 ou 2 selon les besoins) sous la forme d’une présentation de 20 minutes sur le thème de « Comment et pourquoi contribuer à la non‐violence éducative en Nouvelle‐Calédonie ».

Concomitamment, des ateliers de 45 minutes seront proposés aux enfants et leurs accompagnants tout au long de la journée pour 500 F.CFP par personne.

 

La loi

Le 6 mars, le Sénat a adopté en première lecture la proposition de loi de Lutte contre toutes les violences éducatives ordinaires, déposée par Laurence Rossignol le 22 janvier dernier.

Le texte voté est le suivant : Après le deuxième alinéa de l’article 371‐1 du code civil, il est inséré un alinéa ainsi rédigé : « L’autorité parentale s’exerce sans violences physiques ou psychologiques. »

Un texte jugé encore insuffisant.


Le Gondwana Hôtel : un éco‐hôtel

Accueillir les enfants « Comme des invités de marque » (en référence au livre de Léandre Bergeron) telle est la devise du Gondwana Hôtel.

Seul hôtel certifié Haute Qualité Environnementale (HQE) de l’outre‐mer, l’Hôtel Gondwana à Nouméa a mis en œuvre des exigences fortes pour s’inscrire dans une démarche éco‐responsable et culturelle.

La démarche écologique ne se limite pas à la réduction des consommations d’énergie et à la limitation des déchets, elle s’étend également à l’implication individuelle des membres de l’équipe qui en partagent la valeur qui est : LA FAMILLE (invitation aux mamans allaitantes à profiter du confort de l’hôtel pour faire une pause).

Les prestations fournies sont nombreuses et adaptées : une cabane à boissons, des WC publiques à hauteur d’enfant, un espace enfant dans le patio, un kit bébé avec cododo, baignoire, un kit marcheur avec marchepied et réducteur toilette avec la location de la chambre, des mains courantes à hauteur d’enfant, une table à langer dans les WC hommes, des vélos électriques avec siège enfant.

De même le modèle managérial choisi est basé sur la bienveillance et s’inspire des courants humanistes tels que la Communication Non Violente.

Le Family Club propose des ateliers ponctuelles ou réguliers pour enfants et parents. Le langage Girafe de Marshall B. Rosenberg est le mode de communication utilisé.


L’OVEO

L’Observatoire de la Violence Éducative Ordinaire (OVEO) a pour objet de favoriser, développer et promouvoir le plus largement possible l'information de l'opinion publique et des responsables politiques sur la pratique de la violence éducative ordinaire, c'est‐à‐dire des diverses formes de violence utilisées quotidiennement dans les familles, les écoles, les institutions et dans toute la société pour éduquer les enfants.

L'OVEO souhaite ainsi :
‐ contribuer à la prise de conscience de l'importance quantitative et de l'intensité de la violence éducative ordinaire en France et partout dans le monde ;
‐ aider les parents, enseignants, professionnels de l'enfance et le public en général à prendre conscience des dangers de cette violence et de ses effets sur l'ensemble de la société ;
‐ aider les responsables politiques à s'engager dans la voie de l'interdiction de cette violence, engagement qu'ils ont commencé à prendre lorsqu'ils ont signé et ratifié la Convention relative aux droits de l'enfant, et notamment son article 19 qui les oblige à protéger les enfants contre toute forme de violence ;
‐ contribuer, par son rôle d'information, au développement d'une nouvelle vision de l'enfance et de nouvelles conceptions sur l'éducation, dans les familles et dans la société en général.

Si vous souhaitez participer à cette journée, vous êtes invités à remplir le formulaire ci‐après et à contacter Stéphanie ou Sophie familyclub@gondwanahotel.nc. 

 

Pour aller plus loin :

https://www.gondwanahotel.nc/
http://www.oveo.org/
https://parentalitecreative.com/journee-de-la-non-violence-educative/
https://www.imbattables-lefilm.com/presse/
 

Nous vous recommandons

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

philippe moal mer 03/04/2019 - 17:18

article publié sur le site de l'Observatoire de la non-violence : https://o-nv.org/fr/la-non%E2%80%90violence-educative-une-priorite-nouvelle%E2%80%90caledonie/

Répondre

Entreprises d'ici

EMPLOI

Evénement : salon des métiers, de l’emploi et des compétences

Le forum de l’emploi et de la formation change de nom : il s’agit à présent du salon des métiers, de l’emploi et des compétences. Organisé par Les nouvelles calédoniennes, le salon se tiendra le ...

Question santé

Valence Appercu
SANTÉ

Vacances au soleil : les seniors aussi doivent faire attention !

On s’imagine, souvent à tort, que les recommandations liées aux périodes de fortes chaleurs ou de canicule ne concernent que les enfants ou les personnes grabataires dans les maisons de retraite.