TEST: 2278

ENSEIGNEMENT - Des chants en langues à l’école

Par Lepetitjournal Nouvelle-Calédonie | Publié le 16/03/2017 à 19:31 | Mis à jour le 04/04/2018 à 07:15
chants langues Kanak école Nouvelle-Calédoie

Hélène Iékawé a présenté, le 10 mars, le recueil Chants d'ici et d'ailleurs, conçu par le service pédagogique de la direction de l'Enseignement de la Nouvelle-Calédonie (DENC), au groupe scolaire Frédérick-Louis Dorbritz. Elle était accompagnée des partenaires du projet.

Destiné aux enseignants des écoles primaires, "Chants d'ici et d'ailleurs" est un répertoire de dix-huit chansons interprétées en langues kanak des huit aires coutumières, mais aussi en tahitien, en wallisien ou encore en anglais.

« Ce recueil est une pierre sur le chemin de l'école calédonienne, en lien avec le projet éducatif de la Nouvelle-Calédonie. Il valorise les langues et la culture kanak, ainsi que celles du Pacifique. Il répond également à l'adaptation des programmes aux réalités linguistiques et culturelles du pays en offrant un support pédagogique pour les enseignants et d'apprentissage pour les enfants », met en avant Hélène Iékawé, fière de cet outil dont elle a pu écouter un aperçu avec les élèves de grande section du groupe scolaire Frédérick-Louis Dorbritz, à Dumbéa-sur-Mer. « Un chant dans ma langue, en drehu », a précisé la membre du gouvernement en félicitant vivement les enfants.

« Ce document, élaboré par la direction de l'Enseignement de la Nouvelle-Calédonie, est le fruit d'un beau partenariat avec l'Académie des langues kanak (ALK) pour la constitution du corpus de chants en langues, les aspects linguistiques et culturels, et avec le Conservatoire de musique et de danse pour les techniques musicales, souligne Yolande Verlaguet, directrice de l'enseignement. La production d'outils pédagogiques, comme celui-ci, fait partie des missions de la DENC, afin d'accompagner les enseignants dans la mise en ?uvre des programmes. »

 

Les enfants chantent pour les enfants

Tous les chants ont été enregistrés par les élèves des classes à horaires aménagés musique de l'école Amélie-Cosnier de Nouville et les musiciens du conservatoire, mais aussi par de grands noms de la scène musicale calédonienne comme Lélé, Edou ou Tyssia pour ne citer qu'eux.

« Les artistes ont accepté de partager leur musique, voire de composer pour ce répertoire et ont enregistré avec les enfants », précise Carole Gomès, conseillère pédagogique en éducation musicale à la DENC qui a piloté le projet.

Les équipes de l'ALK (Académie des Langues Kanak) et du conservatoire ont également contribué à la rédaction d'un livre pédagogique « afin de rendre les chants accessibles aux enseignants non locuteurs et qui ne sont pas forcément musiciens ».

Cet ouvrage, testé depuis l'année dernière dans une classe de grande section de maternelle, a été jugé très abordable par l'enseignante. Les chants, traduits phonétiquement, simplifie la prononciation. Quant aux nombreux conseils, ils en facilitent l'usage. 

"Chants d'ici et d'ailleurs" sera distribué à l'ensemble des enseignants des écoles maternelles et primaires publiques, soit 1.500 exemplaires.  

A l'instar de sa voisine la Nouvelle-Zélande, la Nouvelle-Calédonie par le biais de la culture et des langues kanak qu'elle fait largement entrer dans les établissements scolaires va permettre de créer une unicité au sein du Pays.

 

Source : https://gouv.nc/actualites/13-03-2017/des-chants-en-langues-lecole
 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Nouvelle-Calédonie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Clotilde Richalet

Rédactrice en chef de l'édition Nouvelle-Calédonie.