7 lauréats Calédoniens porteurs de projets contre les violences faites aux femmes

Par Clotilde Richalet | Publié le 03/11/2021 à 20:45 | Mis à jour le 03/11/2021 à 21:17
7 lauréats Calédoniens porteurs de projets contre les violences faites aux femmes

Dans le but de renforcer la lutte contre les discriminations et les violences faites aux femmes dans les territoires ultra-marins, Sébastien Lecornu, ministre des Outre-Mer, a lancé un appel à projet en direction des différents territoires d'Outre-Mer. 7 porteurs de projets Calédoniens ont été sélectionnés et recevront une subvention pour mener à terme leurs actions. Sur l’enveloppe totale de 16,7 millions de francs CFP dédiée aux Outre-Mer, la Nouvelle-Calédonie bénéficiera de 2,8 millions de francs CPF.

 

Les associations bénéficiaires de cette subvention étaient présentes au Haut-Commissariat hier soir accueillis par Patrice Faure, le Haut-Commissaire de la République, Isabelle Champmoreau la Vice-Présidente de la Nouvelle-Calédonie et Yves Dupas le Procureur de la République. 

 

L’association SOS Ecoute 

Association contre les violences faites aux femmes en nouvelle-calédonie
Dominique Solia et David Marcon de SOS Ecoute

 

L’association SOS Ecoute est bénéficiaire de cette subvention pour développer sa campagne de communication sur les missions du n° vert de SOS en langue vernaculaire. Elle voit remettre une enveloppe de 360 000 CPF (3 000 euros) pour la promotion des missions du n° vert de SOS Ecoute à travers une distribution de flyers et d’affiches en huit langues vernaculaires à destinations des personnes en détresse. 

 

Le cluster Comité 3E

Association contre les violences faites aux femmes en nouvelle-calédonie
Kenza et Lionel Loubersac du Comité 3E

 

« Je lis, j’écris, je joue, donc j’existe » du cluster Comité 3E (Education à l’égalité à l’école) en partenariat avec les associations sportives Magenta et Academy Féminine Montravel se voit remettre une enveloppe de 415 000 CPF (3 500 euros) pour ses actions d’animation et d’ateliers de soutien scolaire et de lecture à destination de jeunes filles sportives d’associations en situation de précarité.

 

L’Ecole de la réussite

Association contre les violences faites aux femmes en nouvelle-calédonie
Nathalie Tirebaque directrice de l'Ecole de la réussite

 

L’Ecole de la réussite  est bénéficiaire de cette subvention à hauteur de 300 000 CPF (2 500 euros) pour développer ses actions : du tabou à l’émancipation, pour lutter contre la précarité mensuelle. Elle pourra ainsi mettre à disposition gratuitement des kits de protection lavable et animer des ateliers d’échange pour lever le tabou sociétal au sujet des menstruations

 

ADAVI : Association pour l’accès au droit et d’aide au victimes

Association contre les violences faites aux femmes en nouvelle-calédonie
Justine Moulinier - Directrice de l'ADAVI

 

ADAVI est bénéficiaire de cette subvention à hauteur de 190 000 CPF (1 600 euros) pour mettre en œuvre une permanence d’accès au droit et d’aide aux victimes avec la mise en place d’une nouvelle permanence juridique sur la commune de Dumbéa.

 

Association Solidarité-SIDA NC

Association contre les violences faites aux femmes en nouvelle-calédonie
Dominique Solia de l'Association Solidarité-SIDA NC

 

Association Solidarité-SIDA NC est bénéficiaire de cette subvention à hauteur de 300 000 CPF (2 500 euros) pour mettre en place des séances d’éducation à la vie affective, relationnelle et sexuelle à destination des professionnels et des bénévoles associatifs sur des sujets sociétaux tels que la santé sexuelle et les violences intra-familiales.

 

LYADES

La compagnie Lyades est bénéficiaire de cette subvention à hauteur de 950 000 CPF (8 000 euros) pour mettre en place des formations de coaching et de prise de parole en public pour les femmes sur l’ensemble du territoire, en partenariat avec l’association pour le droit à l’initiative économique (ADIE).

 

Je dis « non » aux violences conjugales

Association contre les violences faites aux femmes en nouvelle-calédonie
Isabelle Champmoreau - Vice Présidente du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie 

 

Porté par le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, 240 000 CPF (2 000 euros) seront versés à ce projet pour sensibiliser tous les publics à la problématique des violences conjugales et sexuelles par la diffusion de visuels et de courts métrages. 

 

 

Autant d’actions nécessaires qui seront mises en place dans les prochains mois, et qui ont toutes un but commun : lutter contre la discrimination et les violences faites aux femmes en Nouvelle-Calédonie.

 

Clotilde richalet

Clotilde Richalet

Photographe et voyageuse passionnée, expat à travers les Amériques et en Asie du Sud-Est, l'exploration journalistique et culturelle se poursuit aujourd'hui dans le Pacifique.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Nouvelle-Calédonie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Clotilde Richalet

Rédactrice en chef de l'édition Nouvelle-Calédonie.

À lire sur votre édition internationale