L’avenir de la Nouvelle-Calédonie discuté à Paris

Par Clotilde Richalet | Publié le 26/05/2021 à 02:14 | Mis à jour le 27/05/2021 à 07:59
Salle de réunion avec de nombreuses chaises autour d'un table de conférence

A partir du mercredi 26 mai, et jusqu’au 3 juin, les délégations d'élus calédoniens entameront les discussions à Paris sur l’avenir de la Nouvelle-Calédonie, sur invitation de Jean Castex.

Les discussions promettent d’être passionnées ; et les sujets divers. Si la préoccupation principale de chacun est l’organisation du référendum, il faut également planifier les conséquences du résultat de ce référendum. Le document officiel qui circule entre les divers partis est intitulé : Discussions sur l’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie – Les conséquences du « oui » et du « non ».

Les rendez-vous au Ministère des Outre-Mer vont donc s’enchaîner avec le Premier Ministre Jean Castex et le Ministre des Outre-Mer Sébastien Lecornu. Les délégations d’élus calédoniennes sont toutes présentes à l’exception de l’UNI qui a refusé de se rendre à Paris.

Rendez-vous dans les prochains jours pour en savoir plus sur l’avancée des discussions. Le processus d’indépendance régis par les Accords de Nouméa, signés en 1998, prendra fin en 2022. Cette semaine est donc extrêmement importante pour l’avenir de la Nouvelle-Calédonie.

 

Sur le même sujet
Clotilde richalet

Clotilde Richalet

Photographe et voyageuse passionnée, expat à travers les Amériques et en Asie du Sud-Est, l'exploration journalistique et culturelle se poursuit aujourd'hui dans le Pacifique.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Nouvelle-Calédonie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Clotilde Richalet

Rédactrice en chef de l'édition Nouvelle-Calédonie.

À lire sur votre édition locale