Dimanche 21 octobre 2018
Nouvelle-Calédonie
Nouvelle-Calédonie
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Une meilleure réglementation des crèmes solaires est-elle possible?

Par Lepetitjournal Nouvelle-Calédonie | Publié le 20/09/2018 à 05:47 | Mis à jour le 20/09/2018 à 09:33
Le gouvernement vient de mettre sur la table un projet de loi pour mai 2019 interdisant les couverts, pailles, barquettes et sacs plastiques en Nouvelle-Calédonie. Qu’en est-il des crèmes solaires ?

Le gouvernement vient de mettre sur la table un projet de loi pour mai 2019 interdisant les couverts, pailles, barquettes et sacs plastiques en Nouvelle-Calédonie. Qu’en est-il des crèmes solaires ?


D’ici 2021, l’archipel américain d’Hawaï a pris la décision d’interdire les crèmes solaires contenant de l’oxybenzone et de l’octinoxate. Résultat : 70 % des protections solaires actuellement sur le marché devraient disparaître des rayons.

A Palau, un projet de loi prévoit d’interdire d’ici à 2020 les crèmes solaires toxiques pour les récifs. Tout contrevenant risque une amende de 1 000 dollars US. A Fidji, un centre de villégiature a pris l’initiative de d’ores et déjà interdire les crèmes toxiques.

Cette décision américaine intervient après la concordance de plusieurs études scientifiques qui affirment que les crèmes solaires sont des poisons mortels pour les coraux.

Des crèmes désormais également dans le viseur de Bruno Poirson, le secrétaire d’État français à la transition écologique et solidaire, car la France est le seul pays au monde à posséder des récifs coralliens dans les trois océans de la planète. 

D’ici le premier trimestre 2019, l’ANSES, l’Agence Nationale de Sécurité de l’Alimentation et de l’Environnement va rendre son premier diagnostic et identifier les produits les plus nocifs, tout en proposant des mesures d’encadrement.

PEW Nouvelle-Calédonie s’engage : « Il nous semble indispensable que l’utilisation de crèmes solaires respectueuses des récifs soit encouragée. Nous appelons les Calédoniens à utiliser des crèmes non agressives pour les coraux dans une démarche citoyenne. »
 

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

GASTRONOMIE

Le retour de l’enfant prodige

Comme chaque année, Alphonse Koce, l’enfant de Maré devenu célèbre en oeuvrant aux fourneaux du « One and Only The Palm », restaurant français triplement étoilé de Dubaï, est de retour au pays.