Mardi 28 septembre 2021
Nouvelle-Calédonie
Nouvelle-Calédonie
TEST: 2278

Ouverture du 23e Festival de Cinéma de La Foa : entre tapis rouge et films chocs

Par Clotilde Richalet | Publié le 24/07/2021 à 06:44 | Mis à jour le 25/07/2021 à 20:14
Photo : Clotilde Richalet Szuch / LPJ NC
tapis rouge de l'ouverture film de Cinema de La Foa 2021

Le Festival de Cinéma de La Foa a ouvert ses portes hier soir avec un défilé de robes de soirée appelé « Tapis Rouge », suivit des projections des 2 premiers films de la sélection officielle :  Nomadland et Tommaso.

 

Le Défilé « Tapis Rouge » signé Noumea Fashion Week 

Pour lancer les festivités un défilé a eu lieu sur la Place Publique Georges Guillermet au centre de La Foa. Pour la première fois, l'association Noumea Fashion Week s'est associée au Festival pour présenter aux spectateurs une collection intitulée « Tapis Rouge ». Une collection tournée vers le respect de l'environnement et de la nature, et qui présentait des pièces des stylistes Fanjanirina Leconte, Gaëlle Le Flochmoën ou encore Stéphanie Siwene. En octobre 2020, les créateurs avaient participé à une résidence artistique menée par Florence Dosdane, styliste-modéliste calédonienne. Les créations présentées au public hier ont toutes été faites localement et faites main. Et on y retrouvait de nombreux détails liés à la mer ou faisant écho à la culture océanienne.

 

Mannequin lors de la Noumea Fashion Week défilé du Festival de Cinéma de La Foa

 

 

Discours d’ouverture mené par Yolande Honakoko la Présidente de l'Association du Festival et Delphine Ollier Déléguée Générale du Festival de La Foa

Malgré un contexte socio-politique et sanitaire compliqué, le Festival est bien là pour cette 23e édition. Les partenaires et les collectivités locales sont toujours présents et soutiennent le Festival, pour preuve la présence hier soir, entre autres, de Nicolas Metzdorf : le maire de La Foa, Gil Brial : le 2e Vice Président de la Province Sud ou encore Yoann Lecourieux : Membre du Gouvernement de la NC.  Après (et pendant) cette période de Covid-19 et de pandémie mondiale le monde de la culture s’est réunit plus que jamais pour soutenir les arts. Un bol d’air frais a soufflé récemment avec le Festival d’Avignon et le Festival de Cannes en métropole. C’est aujourd’hui au tour du Festival de Cinéma de La Foa de nous faire vibrer !

 

Discours d'ouverture du Festival de Cinéma de La Foa 2021

 

On note une mise à l’honneur des Femmes lors du discours de Delphine Ollier avec un hommage :

- à Chloé Zhao, réalisatrice de Nomadland, film d’ouverture du Festival et triplement Oscarisé avec l’Oscar : du meilleur film, de la meilleure réalisatrice et de la meilleure actrice pour Frances McDormand ;

- à Julia Ducournau Palme d’Or du Festival de Cannes 2021 avec son film Titane ;

- et à Jane Campion : première Femme à avoir remporté la Palme d’Or du Festival de Cannes en 1993 pour La leçon de piano.

 

Des films d’ouverture chocs qui questionnent sur notre rapport aux autres et notre attachement au passé : Nomadland, de Chloé Zhao OSCAR et Tommaso, d’Abel Ferrara

Nomadland, de Chloé Zhao OSCAR

2020, Drame américain :  « Après l’effondrement économique de la cité ouvrière du Nevada où elle vivait, Fern décide de prendre la route à bord de son van aménagé et d’adopter une vie de nomade des temps modernes, en rupture avec les standards de la société actuelle. De vrais nomades incarnent les camarades et mentors de Fern et l’accompagnent dans sa découverte des vastes étendues de l’Ouest américain. »

Comme mentionné précédemment Nomadland est le grand vainqueur des Oscars 2021 : Meilleur film, meilleure réalisation, meilleure actrice pour Frances McDormand qui incarne l’Amérique profonde.

Avec le désespoir en toile de fond, son personnage incarne l’espoir tout au long de cette épopée humaine.

 

Delphine Ollier présente en salle Nomadland lors du Festival de Cinéma de La Foa
Présentation en salle de Nomadland par Delphine Ollier 

 

Tommaso, d’Abel Ferrara

2020, Drame italien : « Tommaso est un artiste américain vivant à Rome avec sa jeune épouse européenne Nikki et leur fille Dee Dee âgée de 3 ans. Ancien junkie, il mène désormais une vie rangée. Mais Tommaso est rattrapé par sa jalousie maladive. À tel point que réalité et imagination viennent à se confondre. »

Tommaso avait été présenté au public au Festival de Cannes 2019 en Séance Spéciale.

Dès les premières scènes la Ville Lumière y est dépeinte fade et oppressante ; oppressante comme les gros plans répétés sur Willem Dafoe et l’insistante de la caméra à s’approcher près, très ou trop près peut-être de ce personnage en pleine descente aux enfers.

 

Une soirée d'ouverture qui augure une sélection passionnante et quelques pépites comme le court métrage expérimental La voix humaine d’Almodovar en Séance Spéciale ou la comédie musicale visionnaire Annette de Leos Carax en film de clôture.

N’hésitez pas à consulter le site internet et la page FB du festival pour obtenir tous les renseignements sur les lieux et horaires de projection. Vous pouvez également acheter vos tickets en ligne via le site eticket.nc.

 

Vive le cinéma ! Vive le Festival de La Foa !  

 

file d attente au cinéma Jean Jeunet festival cinema La Foa

 

Clotilde richalet

Clotilde Richalet

Photographe et voyageuse passionnée, expat à travers les Amériques et en Asie du Sud-Est, l'exploration journalistique et culturelle se poursuit aujourd'hui dans le Pacifique.
0 Commentaire (s) Réagir